CHAPUIS MICHEL (1930-2017)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Michel Chapuis a été, à plus d’un titre, un véritable précurseur. Adversaire déterminé des modernisations mutilantes dont sont victimes les plus beaux instruments de notre patrimoine national, il lutte sans relâche pour que les orgues anciennes soient restaurées dans le strict respect de leur esthétique originelle. Ce faisant, c’est une partie essentielle de la musique française qui sort grâce à lui de l’oubli.

Michel Chapuis naît à Dole (Jura) le 15 janvier 1930. Enfant, il est fasciné par le grand orgue Charles-Joseph Riepp entendu en 1938 dans la collégiale de sa ville natale. En 1943, il s’initie au piano à Dijon avec Émile Poillot. Il commence l’étude de l’orgue en 1945 à Besançon avec Jeanne Marguillard, une ancienne élève de Louis Vierne. De 1947 à 1950, il fréquente à Paris l’école César-Franck où il suit les cours de René Malherbe et Édouard Souberbielle. Il entre en 1950 au Conservatoire de Paris, dans la classe de Marcel Dupré, et en sort, quelques mois plus tard, nanti d’un premier prix d’improvisation et d’exécution. Parallèlement (1949-1951), il est organiste en l’église Saint-Germain-des-Prés. En 1951, il est nommé titulaire du grand orgue de Saint-Germain-l’Auxerrois. Pour parfaire sa connaissance de l’instrument, il travaille pendant deux ans chez le facteur Erwin Müller à Saint-Germain-en-Laye. De 1954 à 1970, il tient l’orgue François-Henri Clicquot de Saint-Nicolas-des-Champs, tout en accompagnant (1954-1963) les offices liturgiques à Notre-Dame de Paris. Titulaire (1964-1995) de l’orgue Alfred Kern de Saint-Séverin dont il suit la restauration, il demande, renouant avec une très ancienne coutume, à partager cette fonction avec Jacques Marichal et Francis Chapelet. De 1995 à 2010, il est titulaire de l’orgue Robert Clicquot de la chapelle royale du château de Vers [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « CHAPUIS MICHEL - (1930-2017) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-chapuis/