MEMBRES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les membres humains

Organisation générale

Le squelette des membres humains comprend surtout des os longs, unis par des articulations mobiles, et enveloppés par une couche épaisse de muscles striés volontaires. Une toile fibreuse, l'aponévrose superficielle, entoure les muscles et les sépare des plans tégumentaires. Ceux-ci comprennent la peau et une nappe de tissu cellulaire lâche qui la mobilise sur l'aponévrose. Les pédicules vasculo-nerveux principaux sont profonds, sous-aponévrotiques, avec les grands axes artériels et veineux, et tous les nerfs moteurs. Le tissu cellulaire sous-cutané contient les pédicules superficiels, formés de veines, d'artérioles, de vaisseaux lymphatiques et de nerfs sensitifs.

Un membre s'attache au tronc, au niveau des ceintures, par une partie adhérente ou racine, véritable hile traversé par les vaisseaux et les nerfs venus du tronc. La forme générale du membre est tronconique, avec diminution assez régulière de l'épaisseur à mesure que l'on s'éloigne de la racine. Cependant, l'extrémité libre s'élargit en palette. Chaque membre se décompose en trois segments : proximal, moyen et distal, ou extrémité libre. Étudiés à partir de la racine, ces segments sont le bras, l'avant-bras et la main pour le membre supérieur ; la cuisse, la jambe et le pied pour le membre inférieur. Une chaîne d'articulations amplifie le jeu de l'extrémité libre.

Dans le cas du membre inférieur, le fémur, os de la cuisse, est uni au bassin par une énarthrose, la hanche. Son rôle est d'orienter le pied dans la plupart des rayons de l'espace. Articulation du milieu du membre, le genou mobilise le tibia sur le fémur : elle fonctionne comme une trochléenne ; autrement dit, elle fléchit la jambe sur la cuisse, raccourcissant le membre. Une autre trochléenne, la tibiotarsienne, articule le squelette du pied avec les os de la jambe, tibia et péroné ; elle autorise un seul mouvement, la flexion-extension. De nombreuses articulations peu mobiles unissent les os du pied : tarse, métatarse et phalanges. Ainsi, la solidité prime la mobilité au membre inférieur ; il prend un appui très stable sur l'os iliaque, pièce maîtresse d'un anneau massif, pratiquement immobile, la ceinture pelvienne. Cette dernière représente la paroi même du tronc. Toutes les articulations assurent la stabilité du membre en station debout, grâce à un puissant appareil ligamentaire qui verrouille la hanche, le genou, le cou-de-pied.

Le membre supérieur ou thoracique a pour fonction essentielle le sens tactile et la préhension ; toutes ses structures sont subordonnées au jeu de la main, à celui des doigts en particulier.

La ceinture scapulaire, omoplate en arrière et clavicule en avant, est indépendante du squelette propre du tronc. La clavicule s'appuie sur le sternum par son extrémité interne, et suspend l'omoplate par son extrémité externe. L'articulation de l'épaule, ou scapulo-humérale, unit l'humérus, os du bras, à l'omoplate qui ne prend aucune attache sur le thorax ; d'où un tel dispositif. Cette articulation est une énarthrose mal emboîtée, munie d'une mince capsule, ce qui assure une grande amplitude des mouvements les plus variés.

Le second aspect de la dynamique du membre supérieur est l'existence d'une rotation axiale au niveau des deux os de l'avant-bras ; ce mouvement de pronation-supination fait tourner le radius autour du cubitus ; il est indispensable pour la fonction de préhension de la main.

Les os du poignet, ou carpiens, sont de petits éléments, disposés en deux rangées parallèles ; ils unissent la main à l'avant-bras par deux articulations superposées, la radio-carpienne et la médio-carpienne. Il s'agit de condyliennes, adaptées à la flexion-extension et aux mouvements de latéralité, beaucoup plus mobiles que leurs homologues du membre inférieur, la tibio- et la médio-tarsienne. Le jeu articulaire s'amplifie encore à l'extrémité distale : le métacarpien du pouce, articulé avec le trapèze, exécute un mouvement très particulier, l'opposition, qui permet au pouce de prendre contact avec la pulpe des autres doigts, formant la pince pauci-digitale. Par ailleurs, les phalanges des doigts, beaucoup plus longues que celles des orteils, assurent une flexion considérable, 3000, et des mouvements de latéralité.

Disposition et rôle des muscles

Les membres possèdent des leviers osseux très longs, actionnés par des muscles. Il existe deux groupes musculaires fondamentaux : les fléch [...]

Musculature

Vidéo : Musculature

Musculature du corps humain. Contraction et relaxation.La majeure partie de la musculature humaine est constituée par les muscles squelettiques, encore appelés volontaires, qui permettent, sous la direction du cerveau, le mouvement des différentes parties du corps.Les muscles sont organisés... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 23 pages

Médias de l’article

Holostéen Amia : nageoire pectorale

Holostéen Amia : nageoire pectorale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Repli natatoire latéral chez des fossiles paléozoïques

Repli natatoire latéral chez des fossiles paléozoïques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Chiridium

Chiridium
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Tétrapodes : ceintures

Tétrapodes : ceintures
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Afficher les 13 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur à la faculté de médecine de Paris
  • : professeur au Collège de France, chaire de biologie historique et évolutionnisme

Classification

Autres références

«  MEMBRES  » est également traité dans :

AMPHIBIENS ou BATRACIENS

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Philippe JANVIER, 
  • Jean-Claude RAGE
  •  • 6 171 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Membres »  : […] Le passage de la vie aquatique à la vie terrestre est anatomiquement associé à la réalisation du membre chiridien (ou chiridium). Ce membre (antérieur ou postérieur), construit sur le même plan chez tous les Tétrapodes, se compose de deux unités principales : l'archépodium proximal (stylopode + zeugopode), dont on retrouve les homologues dans le membre des poissons qui forment le groupe ancestr […] Lire la suite

ARTICULATIONS

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • André-Paul PELTIER
  •  • 6 080 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Diarthroses »  : […] Une diarthrose, articulation mobile, se caractérise par l'existence d'une cavité synoviale vraie. Elle s'observe principalement au niveau des membres, en particulier à l'union des os longs. […] Lire la suite

ATHÉROSCLÉROSE

  • Écrit par 
  • Loïc CAPRON
  •  • 5 337 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Maladies imputables à l'athérosclérose »  : […] L'athérosclérose ne se localise qu'en certains segments des artères de gros et moyen calibre, correspondant généralement à des zones où la circulation du sang soumet la paroi de l'artère à des contraintes physiques particulières : courbures, bifurcations, branchements. La manifestation la plus commune est la maladie coronaire ou ischémie du myocarde par athérosclérose coronaire . Les lésions resp […] Lire la suite

COUDE

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 1 497 mots
  •  • 2 médias

L' articulation du coude, située à la partie moyenne du membre supérieur, met en présence trois os : l'humérus, le cubitus et le radius. Unité anatomique par sa capsule articulaire unique et sa synoviale commune, le coude est aussi une unité fonctionnelle. En effet, chez l'homme et chez les anthropoïdes, cette articulation permet deux sortes de mouvements : la flexion-extension et la rotation axia […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement humain

  • Écrit par 
  • Jacques-Michel ROBERT
  •  • 11 135 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le programme de l'individu »  : […] La période d'organisation de l'être humain a été divisée en 23 stades fondés sur l'examen de 600 spécimens d'embryons reconstruits à l'institut Carnegie de Washington. Ces stades (dits « stades Carnegie ») sont décrits dans les ouvrages classiques d'embryologie humaine auxquels nous renvoyons le lecteur. Dans une vue synthétique, il est possible d'envisager successivement les grands événements qu […] Lire la suite

ÉPAULE

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 2 202 mots
  •  • 3 médias

L'épaule humaine est un ensemble d' articulations qui unissent le membre supérieur au squelette thoracique. Les os en présence sont le sternum, le premier arc costal, les deux éléments de la ceinture scapulaire ( clavicule en avant et omoplate en arrière), enfin l' humérus , os du bras. Les moyens d'union constituent à la fois de véritables articulations, du type diarthrose, et des fausses arti […] Lire la suite

ÉPAULE-MAIN SYNDROME

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 421 mots

Le syndrome épaule-main (Steinbrocker, 1947) est le nom souvent donné à l'algodystrophie réflexe du membre supérieur, décrite par Ravault en 1946. Ce syndrome paraît correspondre à un dérèglement vaso-moteur localisé lié à des facteurs nombreux et évoluant, généralement en deux périodes d'aspect clinique différent, vers la guérison à peu près totale. La première période, inconstante, est pseudo-in […] Lire la suite

ÉPICONDYLITE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CAMUS
  •  • 278 mots

L'épicondyle est une saillie osseuse située à la face externe de l'extrémité inférieure de l'humérus. De nombreux muscles s'y insèrent, jouant un rôle dans la prono-supination et les mouvements de la main et des doigts. L'épicondylite ou épicondylalgie est due à de petites ruptures musculaires au sein des insertions tendino-périostées pouvant, dans les formes sévères, s'étendre à la capsule de l'a […] Lire la suite

GENOU

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 1 532 mots
  •  • 2 médias

Le genou humain est une articulation de flexion- extension, dont l'aspect robuste ne doit pas faire illusion. C'est une zone assez exposée aux traumatismes et relativement fragile. Du point de vue fonctionnel, sa pleine efficacité dépend de plusieurs conditions : – la rectitude en extension aligne normalement l'axe de la jambe sur celui de la cuisse, mais elle peut être modifiée de façons dive […] Lire la suite

HANCHE

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Henri JUDET, 
  • Jean JUDET
  •  • 2 388 mots
  •  • 2 médias

Située à la racine du membre inférieur, l' articulation de la hanche, ou coxo-fémorale, unit le fémur au bassin. Comme son homologue du membre supérieur, l'épaule, la hanche est une énarthrose mobile autour d'une infinité d'axes. Cependant, les différences sont fondamentales : articulation de solidité, la hanche s'est adaptée chez l'homme à deux fonctions, la station érigée vraie et la locomotion […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

12-28 février 2022 Canada. Réactions à l'invasion russe de l'Ukraine.

Des sanctions supplémentaires sont annoncées contre certains ministres membres du Conseil de sécurité de la Russie, ainsi que contre trente et une personnalités et vingt-sept entités russes et quatre Ukrainiens. Les permis d’exportation vers la Russie sont annulés. Le 25, Justin Trudeau annonce de nouvelles sanctions directes contre le président Vladimir Poutine et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov notamment, mais aussi contre des membres du régime de Biélorussie. […] Lire la suite

23 février 2022 France. Nomination de trois nouveaux membres du Conseil constitutionnel.

Le Parlement valide les nominations de trois nouveaux membres du Conseil constitutionnel. Présentée par le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand (LRM), Véronique Malbec, directrice de cabinet du garde des Sceaux, est toutefois questionnée par certains membres de la commission des lois du Palais-Bourbon sur son rôle, en tant qu’ancienne procureure générale de la cour d’appel de Brest, dans le classement sans suite de l’affaire des Mutuelles de Bretagne dans laquelle Richard Ferrand était impliqué. […] Lire la suite

20 février 2022 Suisse. Publication de l'enquête « Suisse Secrets » sur la banque Crédit Suisse.

Parmi les bénéficiaires des 100 milliards de francs suisses (97 milliards d’euros) déposés sur les quelque dix-huit mille comptes concernés figurent notamment des personnalités politiques, des hauts fonctionnaires, des chefs de service de renseignement et des membres de réseaux criminels originaires d’une multitude de pays. Crédit Suisse invoque un héritage du « passé », arguant que les contrôles antiblanchiment ont depuis lors été « massivement renforcés ». […] Lire la suite

8-17 février 2022 France. Commémoration des victimes de Charonne et adoption de la loi sur les « réparations » à destination des harkis.

Les neuf victimes étaient toutes membres, sauf une, du Parti communiste français. Dans le même temps, le préfet de police de Paris Didier Lallement dépose, « au nom du président de la République », une gerbe sur la sépulture commune des victimes de Charonne, au cimetière parisien du Père-Lachaise. Cette commémoration s’inscrit dans le cadre de la politique de réconciliation mémorielle engagée par le président Macron à la suite de la publication du rapport de l’historien Benjamin Stora en janvier 2021. […] Lire la suite

5-13 février 2022 Tunisie. Dissolution du Conseil supérieur de la magistrature.

Le 13, Kaïs Saïed promulgue un décret instituant une instance provisoire chargée de remplacer le CSM, dont les membres devront être approuvés et pourront être révoqués par le chef de l’État. Le décret interdit également aux magistrats de faire grève. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Claude GILLOT, Armand de RICQLÈS, « MEMBRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/membres/