DRUON MAURICE (1918-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Maurice Druon voyait dans la guerre, les arts et le gouvernement, « trois métiers du risque » ; il les a exercés comme officier de cavalerie, écrivain, ministre avant de devenir le secrétaire perpétuel de l'Académie française, paladin d'une francophonie ouverte.

Fils d'une actrice divorcée et de Lazare Kessel, un comédien russe qui se suicida à vingt et un ans, Maurice Druon naquit à Paris, le 23 avril 1918. Reconnu par un fils de notaire qui épousa sa mère et élevait des volailles à Clamart, ce lauréat du concours général des lycées (1936) étudia à la Sorbonne puis à Sciences Po. Cavalier aspirant à l'École de Saumur, il fit des cadets de 1940 les héros de son premier roman (La Dernière Brigade, 1946). Sa première pièce, Mégarée, fut jouée à Monte-Carlo peu avant l'invasion de la zone sud qui le poussa à rejoindre Londres.

Le 25 mars 1943, sur les ondes de la BBC, celui que Claude Serreulles décrit comme un « Éliacin aux boucles blondes » annonce une France qui éclatera dans les mains allemandes à la Libération, « comme une bombe ». Il devient l'une des voix d’Honneur et Patrie, poste de la Résistance française. L'indicatif musical de cette radio pseudo-clandestine, œuvre d'Anna Marly, va être le support des paroles qu'il imagine avec son oncle Joseph Kessel : « Sifflez compagnons, dans la nuit, la liberté nous écoute » ; ce dernier vers libre et les quinze qui le précèdent sont publiés dans Les Cahiers de Libération. Lu deux fois au micro de la BBC en février 1944, le texte Les Partisans, Chant de la Libération est diffusé avec son accompagnement de guitare en avril, puis le 19 août 1944 ; sa durable renommée va en faire, selon Emmanuel d'Astier de la Vigerie, « la Marseillaise de la Résistance ».

Après avoir été correspondant de guerre, Druon conquiert sa célébrité de romancier avec Les Grandes Familles, prix Goncourt 1948, premier tome de La Fin des hommes, que suivent La Chute des corps et Rendez-Vous aux enfers. À partir de 1955, il publie un conte pour enfants, deux pièces, des [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en études politiques et en histoire, historien associé à la Délégation aux commémorations nationales du ministère de la Culture et de la Communication

Classification

Pour citer l’article

Charles-Louis FOULON, « DRUON MAURICE - (1918-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-druon/