MAURES, ethnie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ensemble de populations du Sahara occidental dont les traits sont relativement spécifiques. Au nombre de 2 millions environ, les Maures sont répartis de l'oued Draa (Haut Atlas) au fleuve Sénégal ; on rencontre donc des Maures au sud du Maroc, au Sahara occidental, en Mauritanie, au nord du Sénégal et à l'ouest du Mali. Les Maures sont de langue arabe, sauf les Zénaga qui sont berbérophones. Leur origine ethnique est controversée : on les considère en général comme issus du métissage généralisé de populations arabes bédouines, berbères et noires.

L'élevage, plus ou moins nomade, constitue leur activité principale. Dans les régions les plus arides, les troupeaux sont composés de chameaux et de chèvres ; ailleurs, ils comprennent également des chevaux et parfois des bovins. Les laitages forment la base de l'alimentation. L'agriculture est pratiquée là où elle est possible, en particulier dans les oasis : elle fournit du blé, de l'orge, du mil et des dattes ; la chasse et la cueillette apportent un complément. L'artisanat est développé et les Maures ont une réputation d'habiles commerçants : autrefois, les esclaves, le sel, la gomme faisaient l'objet d'une importante activité de traite. Le costume présente un aspect caractéristique : les Maures portent la gandourah de toile teinte, d'où le nom d'hommes bleus qui leur est parfois donné ; les femmes portent le voile.

L'organisation sociale est fondée sur la filiation en ligne paternelle. Le mariage est monogame. La société est très hiérarchisée : au sommet viennent les marabouts et l'aristocratie, puis les hommes libres, tributaires des nobles, les affranchis (harratin), les esclaves, les artisans, groupés en castes. Chaque tribu est commandée par un émir. L'islamisation des Maures remonte au xve siècle.

—  Roger MEUNIER

Écrit par :

  • : chargé de cours à l'université de Paris-VIII, assistant de recherche à l'École pratique des hautes études

Classification


Autres références

«  MAURES, ethnie  » est également traité dans :

FAIDHERBE LOUIS (1818-1889)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 597 mots

Général et colonisateur français. Issu d'une famille modeste (son père, ancien volontaire de 1792, était bonnetier à Lille), Louis Faidherbe est nommé officier du génie à sa sortie de Polytechnique et fait de longs séjours en Algérie entre 1842 et 1852, acquérant ainsi une expérience directe et précoce du monde musulman. Envoyé au Sénégal en 1852, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-faidherbe/#i_33647

MAURITANIE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BALANS, 
  • Pierre BOILLEY, 
  • François BOST, 
  • Universalis
  •  • 10 127 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le colonel Ould Taya ou la « démocratie autoritaire » »  : […] Maaouya Ould Sid Ould Taya appartient aussi au sérail militaire, mais les premières mesures qu'il prend, libération des prisonniers politiques et promesse d'un pouvoir plus ouvert, font bonne impression. La sortie du conflit saharien, la relative détente avec les pays maghrébins lui permettent de rétablir l'économie du pays et de remettre de l'ordr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauritanie/#i_33647

SAHARA

  • Écrit par 
  • Ali BENSAÂD, 
  • Jeffrey Allman GRITZNER
  •  • 7 605 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Un territoire structuré par un millénaire d'échanges transsahariens  »  : […] L'organisation territoriale du Sahara s'ancre dans une histoire qui, il y a plus d'un millénaire, en a façonné les caractéristiques essentielles avec le commerce transsaharien. Celui-ci a investi cet espace à la fin du vii e  siècle et l'a structuré jusqu'à son déclin au xviii e  siècle. Auparavant, le Sahara fut, durant les millénaires qui ont sui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahara/#i_33647

Pour citer l’article

Roger MEUNIER, « MAURES, ethnie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maures-ethnie/