SAXE-ANHALT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec une superficie de 20 452 kilomètres carrés et 2,23 millions d'habitants en 2017, le Land de Saxe-Anhalt (en allemand Sachsen-Anhalt), dont la capitale est Magdebourg, compte parmi les plus petits Länder d'Allemagne.

Allemagne : carte administrative

Carte : Allemagne : carte administrative

Carte administrative de l'Allemagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le Land appartient aux régions d’Allemagne centrale caractérisées par leurs paysages naturels de moyennes montagnes, de collines et de vallées encaissées (Mittelgebirge) et les formes agro-sylvo-pastorales de leur anthropisation. À l’ouest du Land, cet ensemble se compose du massif hercynien du Harz. La montagne la plus septentrionale du Mittelgebirge s’élève massivement au nord sous la forme d’un bloc faillé et soulevé (mont Brocken, 1 142 m) puis s’aplanit graduellement vers l’est et le sud à la faveur des plis hercyniens. Largement couverte par la forêt (épicéas en altitude), ses sols sont acides et sensibles à l’érosion, tandis que le climat continental froid et humide limite fortement la saison végétative. Plus basses et au climat plus clément, les zones de piémont sont formées de collines et de bas plateaux dans lesquels s’encaissent la Saale et ses affluents. Plus à l’est s’étend le pays des Börde (Bördeland), de vastes plaines sédimentaires recouvertes d’épaisses couches de lœss et où affleurent d’importantes veines de lignite. La vallée de l’Elbe y forme des méandres avant de rejoindre, au nord de Magdebourg, les plaines et les petites collines de l’Altmark et du Drömling, aux paysages naturels plus forestiers (pins, hêtres, bouleaux, frênes) et fortement marqués par les formes de l’érosion glaciaire : moraines, tourbières.

Mine de lignite, Saxe-Anhalt

Photographie : Mine de lignite, Saxe-Anhalt

Sur le rebord oriental du massif du Harz, l'exploitation du lignite remonte au xixe siècle, d'abord de façon souterraine, puis à ciel ouvert, comme ici à Amsdorf (Saxe-Anhalt). 

Crédits : Harald Schön/ mauritius images/ Age Fotostock

Afficher

Après la Seconde Guerre mondiale, de 1946 à 1949, la province de Saxe-Anhalt, formée de l’État libre d’Anhalt (Freistaat) – proclamé par la République de Weimar à la chute de l’Empire en 1918 – et des deux districts saxons du Royaume de Prusse (Magdebourg et Halle-Mersebourg), fait partie de la zone d'occupation soviétique. La province devient un Land en 1947 mais, en 1952, ce dernier est supprimé par le régime socialiste de la République démocratique allemande (RDA), instituée en 1949 après la partition de l'Allemagne, pour être remplacé par de simples circonscriptions administratives (les deux Bezirke de Magdebourg et de Halle). Le Land est restauré en 1990, peu avant la réunification allemande, dans les limites territoriales tracées par les Alliés après la guerre, à l’exception du district de Artern au sud, rattaché au Land de Thuringe.

Ces territoires sont issus de deux ensembles de principautés médiévales. Dès le xe siècle, l’archevêché de Magdebourg est doté de vastes propriétés par le roi de Germanie Otton Ier. Pendant la période du Saint Empire, il agrège progressivement plusieurs diocèses dans une principauté ecclésiastique qui s’étend vers le sud jusqu’à Halle. Autour de Dessau et jusqu’au Harz, des principautés laïques composent à partir du xiiie siècle les comtés d’Anhalt. Après la guerre de Trente Ans (1618-1648), les conquêtes prussiennes, depuis l’Altmark au nord, absorbent la plus grande partie de ces ensembles territoriaux pour former en 1815 la province de Saxe du royaume de Prusse.

La Saxe-Anhalt appartient aux régions d’ancienne colonisation germanique de l’époque carolingienne. L’essentiel de la trame de peuplement se fixe aux xe et xie siècles à la faveur des fondations urbaines et des conquêtes agraires. Les défrichements forestiers et le drainage des zones marécageuses permettent la fondation de nombreux villages, de cloîtres et de châteaux. Dans le Harz et sur son piémont, la concession du droit d'extraction (Bergrecht) à de nombreuses localités favorise les activités proto-industrielles (cuivre, argent, fer, sel gemme) et le développement des fonctions commerciales, puis manufacturières, dans les villes de l’avant-pays. Magdebourg, Halle, Dessau sont à l'origine des marchés de droit royal, qui doivent leur prospérité aux franchises urbaines et aux privilèges commerciaux de la Hanse. La guerre de Trente Ans ruine l’économie urbaine, mais l’immigration des huguenots (après 1685) participe au redressement des activités manufacturières et du commerce, ainsi qu’à la bonification des terres [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Mine de lignite, Saxe-Anhalt

Mine de lignite, Saxe-Anhalt
Crédits : Harald Schön/ mauritius images/ Age Fotostock

photographie

Bitterfeld-Wolfen, Saxe-Anhalt

Bitterfeld-Wolfen, Saxe-Anhalt
Crédits : Schellhorn/Ullstein Bild/ Getty Images

photographie

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur de géographie, enseignant-chercheur, université de Perpignan Via Domitia

Classification

Autres références

«  SAXE-ANHALT  » est également traité dans :

MAGDEBOURG

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT
  •  • 757 mots
  •  • 2 médias

Capitale du Land de Saxe-Anhalt en Allemagne , Magdebourg ( Magdeburg en allemand) se situe dans la vallée de l’Elbe au contact des massifs hercyniens de l’Allemagne moyenne et de la grande plaine germano-polonaise. Sa population était de 245 000 habitants en 2017. Mentionnée dans les cartulaires carolingiens au ix e  siècle, la ville s’établit sur les hautes terrasses de la rive gauche du fleuve […] Lire la suite

WITTEMBERG

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 499 mots
  •  • 1 média

Wittemberg (aujourd'hui Lutherstadt Wittenberg) est citée pour la première fois en 1180, lorsque les Allemands, au cours du grand mouvement de colonisation vers l'Est, construisirent des châteaux pour consolider leur domination sur les peuples slaves. Le droit urbain fut conféré à la cité de Wittemberg en 1293. Sa situation géographique sur les bords de l'Elbe et les contreforts méridionaux du Flä […] Lire la suite

Les derniers événements

6 juin 2021 Allemagne. Élections régionales en Saxe-Anhalt.

L’Union chrétienne-démocrate (CDU) remporte les élections en Saxe-Anhalt, dernier scrutin régional avant les législatives de septembre. Elle progresse fortement avec 37,1 % des suffrages et 40 sièges sur 97. Alternative pour l’Allemagne (AfD, extrême droite) est en recul avec 20,8 % des voix et 23 élus, tout comme Die Linke (gauche radicale) – 11 % de suffrages et 12 députés – et le Parti social-démocrate (SPD) – 8,4 % des voix et 9 sièges. […] Lire la suite

14-20 février 2020 Allemagne. Attentat d'extrême droite à Hanau.

En juin 2019, le préfet de Kassel (Hesse) avait été assassiné par un néonazi et, en octobre 2019, un militant d’extrême droite avait tenté de pénétrer dans la synagogue de Halle (Saxe-Anhalt) avant de tuer deux personnes. […] Lire la suite

6-17 décembre 2019 Allemagne. Visite de la chancelière Angela Merkel au camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau.

Sa visite coïncide avec la fin de la conférence des ministres de l’Intérieur des Länder, réunie à Lübeck (Schleswig-Holstein) sous la présidence du ministre fédéral Horst Seehofer, au cours de laquelle ont été confirmées les mesures sécuritaires annoncées en octobre, après l’attaque de la synagogue de Halle (Saxe-Anhalt) par un militant d’extrême droite. […] Lire la suite

9 octobre 2019 Allemagne. Attentat antisémite en Saxe-Anhalt.

Le jour de la fête juive de Yom Kippour, à Halle (Saxe-Anhalt), un homme armé tente en vain de pénétrer dans la synagogue, avant de tuer une passante et un client d’un restaurant turc. Les images de la fusillade, que le tueur a enregistrées, sont diffusées en direct sur Internet précédées d’un manifeste antisémite et antiféministe. L’auteur des faits, identifié comme un militant d’extrême droite, est arrêté peu après. […] Lire la suite

1er septembre 2019 Allemagne. Élections régionales en Saxe et dans le Brandebourg.

Lors des élections régionales en Saxe et dans le Brandebourg, Alternative pour l’Allemagne (AfD, extrême droite) progresse et arrive en deuxième position derrière l’Union chrétienne-démocrate (CDU) en Saxe et le Parti social-démocrate (SPD) dans le Brandebourg. L’AfD occupe déjà ce rang dans deux autres Länder de l’Est, la Saxe-Anhalt depuis 2015 et le Mecklembourg-Poméranie-Occidentale depuis 2016. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Guillaume LACQUEMENT, « SAXE-ANHALT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/saxe-anhalt/