M LE MAUDIT, film de Fritz Lang

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En 1931, Fritz Lang (1890-1976) est sans doute l'un des deux ou trois cinéastes de culture allemande les plus célèbres. Il a derrière lui une riche carrière de réalisateur de films populaires depuis ses débuts en 1919. Il a réalisé, d'après les mythologies nordique et germanique, quelques fresques historiques très ambitieuses comme Les Trois Lumières (Der müde Tod, 1921) et Les Niebelungen (1923-1924), qui sont considérés par la critique comme des chefs-d'œuvre de l'école expressionniste. Il s'est illustré dans le feuilleton policier avec Les Araignées (Die Spinnen, 1920), et plus encore avec le personnage du Docteur Mabuse qu'il met en scène dans Mabuse le joueur (Dr. Mabuse der Spieler, 1922). Avec Metropolis, il réalise en 1927 une superproduction d'anticipation qui est un sommet de l'art muet. Le cinéma parlant lui ouvre une nouvelle carrière tout aussi prestigieuse, d'abord allemande puis nord-américaine avec des films importants tels que Furie (Fury, 1936) et L'Invraisemblable Vérité (Beyond a Reasonable Doubt, 1956). Il revient ensuite en Allemagne pour terminer sa carrière avec un dernier épisode des aventures du Docteur Mabuse, Le Diabolique Dr Mabuse (Die tausend Augen von Dr Mabuse, 1960), avant d'interpréter le rôle du réalisateur allemand de L'Odyssée dans Le Mépris que réalise Godard en 1963. M le maudit (produit en 1931 sous le titre provisoire Mörder unter uns puis tout simplement M) est son premier film sonore et parlant. C'est un chef d'œuvre de cette nouvelle forme d'expression.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  M LE MAUDIT, Fritz Lang  » est également traité dans :

CINÉMA (Réalisation d'un film) - Musique de film

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 6 504 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'avènement du sonore »  : […] L'avènement du sonore mit un terme à ces pratiques aléatoires qui ne peuvent que laisser perplexe dans la mesure où d'une salle à l'autre la perception que le spectateur avait des images pouvait s'avérer différente. Toutefois, il créa de nouveaux problèmes. Une question fondamentale se posa en effet : dès lors que tous les sons émis à l'image étaie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-realisation-d-un-film-musique-de-film/#i_37061

LORRE PETER (1904-1964)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 271 mots

Né le 26 juin 1904 à Rózsahegy, en Autriche-Hongrie Peter Lorre, de son vrai nom László Loewenstein, joue de petits rôles dans une troupe de théâtre allemande à partir de 1921. Il accède à la notoriété internationale lorsqu'il incarne un meurtrier d'enfants psychotique, au visage rond et à la voix douce, dans le grand classique du cinéma allemand, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-lorre/#i_37061

Pour citer l’article

Michel MARIE, « M LE MAUDIT, film de Fritz Lang », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/m-le-maudit/