LYSE, biochimie et biologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Signifiant étymologiquement dissolution, ce terme est maintenant synonyme de destruction.

Les phénomènes d'hydrolyse, que catalysent les enzymes du catabolisme, ne peuvent toutefois déterminer la destruction complète des molécules organiques qui sont les substrats de ces enzymes, c'est-à-dire en assurer la minéralisation. Elles n'aboutissent qu'à les scinder en fragments de plus en plus petits, qui devront ensuite être disloqués au cours de processus d'oxydoréduction qui ont lieu dans les mitochondries du cytoplasme cellulaire (avec participation d'enzymes d'oxydoréduction et de transporteurs d'électrons).

La cytolyse est un effet de désorganisation que provoquent des facteurs physico-chimiques ou biologiques portant atteinte aux structures cellulaires. Elle peut être due à l'agression par des agents destructeurs (cellules cytotoxiques, complément, anticorps) agissant dans le cadre de la réponse immunitaire. Elle peut être provoquée aussi par l'hypotonie du milieu où la cellule est placée, c'est-à-dire sa dilution excessive. Elle peut enfin se produire spontanément, à la mort d'une cellule, sous l'action des enzymes lytiques libérées par les lysosomes qu'elle renferme.

—  Didier LAVERGNE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  LYSE, biochimie et biologie  » est également traité dans :

BACTÉRIOPHAGES ou PHAGES

  • Écrit par 
  • Jean-François VIEU
  •  • 3 527 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Relations virus-bactéries »  : […] Le domaine de la bactériophagie s'étend aux espèces bactériennes les plus diverses : Gram + , Gram - , acido-résistantes, sporulées ou non sporulées, aérobies ou non aérobies, saprophytes ou pathogènes. Les bactériophages les plus anciennement connus sont ceux des staphylocoques et des bacilles dysentériques ; les plus récemment découverts agissent sur les Brucella , le bacille diphtérique, le bac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteriophages-phages/#i_94834

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

  • Écrit par 
  • Georges DUCREUX, 
  • Hervé LE GUYADER, 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 19 202 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Vacuoles »  : […] Dans le cytoplasme, un compartiment subit précocement des modifications spectaculaires : il s'agit de l'appareil vacuolaire (fig. 16c et 16d). Dans les cellules méristématiques primaires, ce dernier est très réduit, voire indiscernable, et la vacuolisation est une des premières manifestations de l'entrée en différenciation. En microscopie électronique à transmission, l'évolution morphologique du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-vegetal/#i_94834

HÉRELLE FÉLIX D' (1873-1949)

  • Écrit par 
  • Pierre NICOLLE
  •  • 790 mots

Né à Montréal, orphelin de père à six ans, il est emmené par sa mère à Paris, puis en Hollande. On manque de précisions sur ses études supérieures. Mais on sait comment Félix d'Hérelle s'est orienté, par hasard, vers la microbiologie, en apprenant qu'une place de chef de laboratoire était vacante à l'hôpital général de Guatemala. Ayant obtenu ce poste, il met à profit la longue durée du trajet p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-d-herelle/#i_94834

LYSOGÉNIE

  • Écrit par 
  • Pierre NICOLLE
  •  • 3 859 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Proposition de Félix d'Hérelle »  : […] Pour Félix d'Hérelle, qui redécouvre en 1917 la lyse bactérienne transmissible, à laquelle il donne le nom de bactériophagie , les cultures secondaires à cette analyse entretiennent indéfiniment le bactériophage en formant avec lui une association symbiotique , dont on verra plus loin qu'elle comprend deux états bien différents. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lysogenie/#i_94834

PHAGOCYTOSE

  • Écrit par 
  • Béatrice DESCAMPS-LATSCHA
  •  • 3 736 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mobilité et chimiotactisme »  : […] L'extrême mobilité des cellules phagocytaires et leur capacité de former des voiles cytoplasmiques ou pseudopodes et de quitter les vaisseaux sanguins, par diapédèse, leur permet d'accéder très rapidement au site de l'infection. À la faveur d'un processus inflammatoire (ou infectieux), les polynucléaires neutrophiles sont les premières cellules qui quittent les vaisseaux sanguins pour se rendre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phagocytose/#i_94834

Pour citer l’article

Didier LAVERGNE, « LYSE, biochimie et biologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyse-biochimie-et-biologie/