SUI LES (581-618) & TANG LES (618-907), dynasties chinoises

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

500 à 600. Reconquêtes

500 à 600. Reconquêtes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Chine, Empire des Tang

Chine, Empire des Tang
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

600 à 700. Islam

600 à 700. Islam
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo


Les dynasties des Sui et des Tang forment un ensemble historiquement cohérent. La véritable césure de la période est la rébellion d'An Lushan au milieu du viiie siècle, qui précipite un certain nombre d'évolutions profondes dans la société, l'économie et les institutions. Le fondateur des Sui, Yang Jian (empereur Wendi, règne : 581-604), est issu d'une famille chinoise solidement liée à l'aristocratie sino-barbare du Nord-Ouest. Il s'empare du trône des Zhou septentrionaux après que ceux-ci ont réunifié la Chine du Nord, construit sa capitale Daxingcheng (Chang'an des Tang) à proximité des théâtres d'opérations contre les Turcs Tujue, puis conquiert l'empire méridional des Chen (589). L'œuvre économique et institutionnelle de Wendi et de son fils Yangdi (règne : 604-618) est considérable. On leur doit la première version du Grand Canal, et ils jettent les bases du fonctionnariat recruté par examens qui finira par dominer le gouvernement des Tang et surtout des Song. Si la tradition donne de Yangdi une image d'« empereur de perdition », la dynastie tombe en fait sur des aventures militaires malheureuses (expéditions en Corée en 612, 613, 614) et par suite des efforts excessifs demandés à la population pour réaliser ses grands projets, cause de rébellions paysannes qui seront récupérées par des magnats locaux ou des aristocrates mécontents du régime. Li Yuan, un chef militaire de la région de Taoyuan (Shanxi), et son fils Li Shimin s'emparent de la capitale et fondent la dynastie des Tang.

500 à 600. Reconquêtes

500 à 600. Reconquêtes

Vidéo

Justinien empereur. Apogée de Constantinople. Chosroès Ier empereur sassanide en Iran. Les Sui réunifient la Chine.Les bouleversements du siècle précédent se poursuivent au VIe siècle.En Occident, les Francs étendent leur domination sur pratiquement toute l'ancienne Gaule, tandis que les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine, Empire des Tang

Chine, Empire des Tang

Dessin

L'expansion chinoise et la diffusion du bouddhisme en Asie, sous les Tang au milieu du VIIIe siècle. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

600 à 700. Islam

600 à 700. Islam

Vidéo

Islam omeyyade. Les Tang en Chine. Apogée des Maya et de Monte Albán en Amérique centrale.Le VIIe siècle voit la formation de trois grands empires.En Amérique andine, la culture Huari submerge les anciennes sociétés Nasca et Mochica.À la même époque, au Mexique, la vieille civilisation... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Li Shimin monte sur le trône (empereur Taizong, 626-649) après avoir éliminé ses frères ; son règne est une période de prospérité et de création institutionnelle (centralisation et rationalisation du gouvernement, promulgation du Code pénal et administratif, etc.). Sous le règne de Taizong et de son neveu Gaozong (règne : 649-683), les Tang réduisent diverses fédérations tribales dans le Nord et l'Ouest (Turcs orientaux et occidentaux, Tuyuhun, Tangut) et établissent le [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  SUI LES (581-618) & TANG LES (618-907), dynasties chinoises  » est également traité dans :

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Continuité sous les Sui et les Tang jusqu'au milieu du VIIIe siècle »  : […] La période qui s'étend de la fin du vi e  siècle au x e  siècle se divise assez nettement en deux parties. Les empires des Sui et des Tang , jusqu'au milieu du viii e  siècle, sont comme le prolongement de celui des Zhou du Nord. La continuité es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_21700

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre « Progrès et découvertes sous les Han, les Six Dynasties et les Sui »  : […] À l'époque Han, on assiste à un essor considérable de tous les artisanats. L'art de la céramique est marqué par le renouvellement des formes et des décors, ainsi que par de remarquables progrès techniques. Deux catégories bien différentes suivront désormais un développement parallèle : poteries avec ou sans glaçures, grès à couverte feldspathique. Les poteries funéraires, en Chine du Nord, ont des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_21700

DYNASTIE TANG

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 214 mots
  •  • 1 média

C'est dans un contexte de vacance du pouvoir que la dynastie des Tang émerge en Chine au début du vii e  siècle. Li Yuan (566-635), haut fonctionnaire de la dynastie des Sui, lié par mariage tant à la famille royale des Sui qu'à celle des Zhou du Nord, est chargé de la défense du Nord contre les Turcs. Il profite de la fuite du souverain Sui en 61 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynastie-tang/#i_21700

DYNASTIE TANG - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 262 mots

615 L'empereur Sui Yangdi est encerclé dans le Shanxi par les Turcs orientaux. 618 Li Yuan, un chef militaire, qui recevra le titre posthume de Gaozu, proclame l'avènement de la nouvelle dynastie des Tang. 626 Le général Li Shimin, deuxième fils de l'empereur Li Yuan, élimine ses frères et force son père à abdiquer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynastie-tang-reperes-chronologiques/#i_21700

GRAND CANAL, Chine

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 984 mots

Les grands fleuves qui traversent le sous-continent chinois coulent d'ouest en est. Si l'idée de creuser des canaux faisant communiquer les différents drainages du nord au sud remonte à l'Antiquité, l'aménagement d'un boulevard fluvial continu date de la réunification de l'empire par les Sui : il répondait au besoin d'approvisionner la métropole et les frontières stratégiques, situées au nord, ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grand-canal-chine/#i_21700

GRANDE MURAILLE, Chine

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  • , Universalis
  •  • 1 620 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une histoire qui s'étend sur plusieurs siècles »  : […] Chronologiquement, on distinguera une préhistoire et trois périodes. La préhistoire, ce sont des murailles qu'édifient les principautés de la période des Printemps et des Automnes (le Qi au Shandong, dès vers — 450) et de celle des Royaumes combattants (le Wei, le Qin et le Chu dans l'intérieur, le Zhao, le Zhongshan et le Yan à la frontière nord du monde chinois) pour se protéger les unes des a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-muraille-chine/#i_21700

GRANDE MURAILLE DE CHINE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 498 mots

Vers — 500 Dès l'époque des Printemps et des Automnes (770-481 avant notre ère), et surtout à partir de — 300, les principautés du nord de la Chine, Qin, Zhao et Yan, se dotèrent de murs défensifs, souvent le long des rivières, en des zones menacées par leurs voisins nomades ou semi-nomades. Elles se protégeaient de populations qu'elles avaient en fait progressivement r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-muraille-de-chine-reperes-chronologiques/#i_21700

LUOYANG [LO-YANG]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 980 mots
  •  • 1 média

Deuxième ville de la province chinoise du Henan (1 059 000 hab. selon les estimations de 2002), Luoyang est située sur la rive nord de la Luo à environ 60 kilomètres de son confluent avec le fleuve Jaune. C'est au ~ xi e siècle, juste après avoir imposé leur domination sur la grande plaine du Nord, que les Zhou choisissent le site pour y établir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luoyang-lo-yang/#i_21700

Pour citer l’article

Pierre-Étienne WILL, « SUI LES (581-618) - & TANG LES (618-907), dynasties chinoises », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sui-et-tang/