COSTA LÚCIO (1902-1998)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lúcio Costa est mort le 13 juin 1998 à Rio de Janeiro. Concepteur de Brasília, il restera comme l'un des protagonistes de l'urbanisme moderne.

Né à Toulon en 1902, émigré au Brésil en 1918, il est, dès 1930, directeur de l'école des Beaux-Arts de Rio, où il invite à enseigner de jeunes architectes novateurs, notamment Gregori Warchavchik, qui a réalisé en 1927 la première œuvre moderne au Brésil, la Villa Mariana, et qui, depuis 1929, est le délégué pour l'Amérique latine des Congrès internationaux d'architecture moderne (C.I.A.M.) ; mais ils sont rapidement évincés pour des raisons doctrinales. Costa s'associe alors à Warchavchik pour construire les maisons Schwartz et Duarte Coelho et la cité ouvrière de Gambôa, à Rio. Puis il s'établit à son compte avec des collaborateurs occasionnels, dont Oscar Niemeyer.

En 1935, le projet qui a été retenu par le jury du concours pour le nouveau ministère de l'Éducation et de la Santé est refusé par Gustavo Capanema, ministre du gouvernement Vargas, qui confie à Costa la coordination d'une équipe de jeunes professionnels auteurs de propositions rationalistes (C. Leão, J. Moreira, O. Niemeyer, A. Reidy et E. Vasconcelos). Le Corbusier, que le ministre invite à venir travailler quelques semaines à Rio, est consulté pour le projet.

La contribution de celui-ci (dont Niemeyer dira ensuite avoir « tropicalisé » l'enseignement) est fondamentale. Costa reconnaîtra avoir « projeté et bâti [ce ministère] comme une contribution spontanée des Brésiliens à la consécration des solutions pratiques et des principes doctrinaires créés et établis par cet esprit génial ». Libéré du sol par de hauts pilotis, doté d'une ossature porteuse indépendante des parois, l'édifice est muni de vastes pans de verre que masque, pour la première fois à grande échelle, un écran général de profonds brise-soleil. Il sera achevé en 1943.

En 1937, Costa dessine avec Niemeyer le pavillon du Brésil pour l'Exposition universelle [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  COSTA LÚCIO (1902-1998)  » est également traité dans :

BRASÍLIA

  • Écrit par 
  • Martine DROULERS
  •  • 1 934 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un projet longuement mûri et promptement réalisé »  : […] Le projet d'ériger une nouvelle capitale (en remplacement de Rio de Janeiro), récurrent depuis l'indépendance en 1822, est finalement lancé dans les années 1950. La fondation de Brasília devait achever et couronner la « brésilianisation » du pays, c'est-à-dire l'affirmation de son identité culturelle et son engagement sur la voie de l'indépendance économique, dans le cadre d'un programme de dévelo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brasilia/#i_23655

BURLE MARX ROBERTO (1909-1994)

  • Écrit par 
  • Francis RAMBERT
  •  • 660 mots

Né en 1909 à São Paulo, Roberto Burle Marx appartient à la famille des touche-à-tout de génie. La peinture, l'architecture, la sculpture, l'art du jardin auxquels il s'adonne font en effet de lui beaucoup plus qu'un simple paysagiste. Car, si la nature est son matériau préféré, le paysage qu'il défend est celui d'une modernité jaillie dès les années 1930 au Brésil, terre propice aux théories et a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roberto-burle-marx/#i_23655

NIEMEYER OSCAR (1907-2012)

  • Écrit par 
  • Yves BRUAND
  •  • 2 113 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un disciple de Le Corbusier »  : […] Oscar Niemeyer Soares Filho est né à Rio de Janeiro en 1907 ; il fit ses études à l'École nationale des beaux-arts de sa ville natale et y obtint son diplôme d'architecte en 1934. L'enseignement délivré dans cette institution, fondée au siècle précédent sur le modèle de l'École des beaux-arts de Paris, était traditionnel. Un vent de renouveau y avait pourtant soufflé en 1931, pendant une courte p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-niemeyer/#i_23655

URBANISME - Théories et réalisations

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY
  •  • 9 915 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'expansion planétaire de l'urbanisme progressiste »  : […] Après la Seconde Guerre mondiale, seule la Grande-Bretagne reste relativement fidèle au modèle de Howard dont les villes nouvelles, résultant du New Town Act (1946), portent toutes la marque, en dépit de certains aménagements concernant en particulier le nombre (plus élevé) d'habitants. Stevenage, Harlow (première génération, quatorze villes, 1946-1950) sont radioconcentriques, avec un centre pié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-theories-et-realisations/#i_23655

Pour citer l’article

François CHASLIN, « COSTA LÚCIO - (1902-1998) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucio-costa/