MAAZEL LORIN (1930-2014)

Lorin Maazel est l'un des rares chefs d'orchestre enfant prodige qui ait réussi à mener une carrière d'adulte parfaitement épanouie. Sa précision, sa mémoire infaillible, sa très grande technicité en ont fait l'un des premiers virtuoses de la direction d'orchestre au sens moderne du terme.

Un talent musical inné

Lorin Varencove Maazel naît à Neuilly-sur-Seine le 6 mars 1930 de parents américains. L'un de ses grands-pères, violoniste russe émigré aux États-Unis, avait été premier violon au Metropolitan Opera de New York. Dès l'âge de cinq ans, à Los Angeles, où sa famille s'est installée, Lorin Maazel commence à étudier le violon avec Karl Moldrem puis, deux ans plus tard, le piano avec Fanchon Armitage. Il aborde la direction d'orchestre avec Vladimir Bakaleinikoff. Il n'a que huit ans lorsqu'il dirige pour la première fois en public, avec un orchestre d'étudiants ; au programme, la Huitième Symphonie « Inachevée » de Schubert. Il partage ensuite la direction d'un concert avec Leopold Stokowski à la tête de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles. Son premier concert professionnel à part entière se situe en 1941, avec l'Orchestre symphonique de la N.B.C., à l'invitation de Toscanini. Aussitôt, il dirige dans le cadre des concerts d'été de l'Orchestre philharmonique de New York (1942), notamment pour la première fois au Lewisohn Stadium à Manhattan, devant 8 500 personnes. « Little Lorin » se produit alors à la tête des plus grands orchestres américains : Cleveland (1943), Philadelphie, Chicago, Los Angeles, San Francisco... Il poursuit parallèlement ses études à l'université de Pittsburgh (mathématiques, philosophie, langues) et ses études musicales (harmonie, composition, contrepoint) entre 1946 et 1950. Il occupe aussi une place de violoniste dans l'Orchestre symphonique de Pittsburgh (dès 1948) et est premier violon d'un quatuor à cordes.

Lorin Maazel

Lorin Maazel

photographie

En 2007, la Symphonica Toscanini interpréta à Rome, sous la direction de Lorin Maazel, l'intégrale des symphonies de Beethoven. 

Crédits : A. Di Meo/ EPA/ Corbis

Afficher

Il participe en 1951 à la création d'une œuvre de Luciano Berio, Due Pezzi, pour violon et piano. La même année, Serge Koussevitzky l'invite à diriger au festival de Tanglewood la Symphonie de psaumes de St [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification


Autres références

«  MAAZEL LORIN (1930-2014)  » est également traité dans :

NEW YORK ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 136 mots
  •  • 4 médias

auprès de compositeurs contemporains afin de célébrer le cent cinquantième anniversaire de l'orchestre, en 1992. Lorin Maazel succède à Kurt Masur de 2002 à 2009. Il est le deuxième Américain — après Leonard Bernstein — à occuper ce poste. C'est avec l'Orchestre philharmonique de New York qu'il dirige le 26 février 2008, à Pyongyang, en Corée du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orchestre-philharmonique-de-new-york/#i_97112

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « MAAZEL LORIN - (1930-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lorin-maazel/