DERVAUX PIERRE (1917-1992)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un des maillons essentiels de l'école de direction d'orchestre française, Pierre Dervaux fut l'un des derniers à maintenir ce profil du chef sûr et efficace, capable de monter n'importe quel programme dans des délais souvent très réduits sans que la qualité s'en ressente. Il était aussi un fervent défenseur de la musique française, même si son répertoire bousculait les frontières et les époques.

Son père jouait du trombone aux Concerts Colonne. Il naît à Juvisy-sur-Orge, le 3 janvier 1917, et reçoit une formation de pianiste au Conservatoire de Paris où il est l'élève d'Isidore Philipp, d'Armand Ferté et d'Yves Nat. Il travaille également la percussion et l'écriture avec Jean et Noël Gallon et Marcel Samuel-Rousseau. Il fait ses débuts d'instrumentiste comme timbalier aux Concerts Pasdeloup en 1934 et commence à diriger après la guerre. Entre 1945 et 1953, il est chef permanent à l'Opéra-Comique, entre 1949 et 1955, vice-président des Concerts Pasdeloup, entre 1956 et 1970, premier chef à l'Opéra de Paris et, entre 1958 et sa mort, président-chef d'orchestre des Concerts Colonne. Il restera fidèle tout au long de sa carrière à l'esprit associatif des grands orchestres parisiens qu'il a dirigés et fera d'ailleurs l'essentiel de sa carrière en France. Entre 1968 et 1971, il est à la tête de l'Orchestre symphonique du Québec, puis directeur musical de l'Orchestre philharmonique des Pays de la Loire (1971-1978) et de l'Orchestre philharmonique de Nice (1979-1982). Il mène aussi une carrière internationale, d'U.R.S.S. aux États-Unis et au Japon. Parallèlement, il se consacre à la direction d'orchestre, à l'École normale de musique de Paris (1964-1986), au Conservatoire de Montréal (1965-1972) et à l'Académie internationale d'été de Nice (1971-1982), où il forme toute une génération de chefs d'orchestre français et étrangers (Jean-Claude Casadesus, Sylvain Cambreling, Gabriel Chmura, Antoni Wit, Alain Pâris, Georges Aperghis, Jean-Claude Bernède...). Il cesse progressivement d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « DERVAUX PIERRE - (1917-1992) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-dervaux/