BERTON LILIANE (1924-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La soprano française Liliane Berton naît le 11 juillet 1924 à Bully (auj. Bully-les-Mines), dans le Pas-de-Calais. Elle étudie le chant au Conservatoire de Lille, puis au Conservatoire de Paris, avant de faire ses débuts, en 1952, à l'Opéra-Comique, lors de la création du « roman musical » Dolorès de Michel-Maurice Lévy. Elle est immédiatement engagée dans la troupe de l'Opéra de Paris. Sur ces deux scènes parisiennes, et dans de nombreux autres théâtres, Liliane Berton s'impose – avec sa voix claire, d'une grande agilité, et sa diction impeccable – parmi les grandes sopranos colorature de sa génération, incarnant l'Amour et Euridice (Orphée et Euridice de Gluck), Chérubin et Suzanne (Les Noces de Figaro de Mozart), Rosine (Le Barbier de Séville de Rossini), Sophie et Poussette (Werther et Manon, respectivement, de Massenet), Néméa (Si j'étais roi d'Adolphe Adam), Siébel (Faust de Gounod), Leïla (Les Pêcheurs de perles de Bizet)... Le 21 juin 1957, au Palais-Garnier, elle incarne sœur Constance lors de la création en français de Dialogues des Carmélites de Poulenc, sous la direction de Pierre Dervaux, aux côtés de Denise Duval, de Régine Crespin et de Rita Gorr. En 1962, elle chante, en allemand, Sophie au Palais-Garnier, au côté d'Elisabeth Schwarzkopf (la Maréchale) dans Le Chevalier à la rose de Richard Strauss. Sa carrière se déroule principalement en France mais elle sera notamment une Suzanne exceptionnelle au festival de Glyndebourne, en 1963. Elle est aussi en 1967 une interprète remarquable de Lucy, dans la version française du Téléphone, de Gian Carlo Menotti, donné à l'Opéra de Monte-Carlo. À la fin de sa carrière, vers 1966, elle se tourne vers l'enseignement du chant, mais elle interprétera encore beaucoup l'opérette, notamment le rôle-titre des Noces de Jeannette de Victor Massé. Liliane Berton meurt à Paris, le 22 avril 2009.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BERTON LILIANE - (1924-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/liliane-berton/