LI DAZHAO [LI TA-TCHAO] (1889-1927)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La pensée et l'action politique de Li Dazao, l'un des plus brillants intellectuels de la Chine révolutionnaire, ont largement contribué à la montée de la révolution chinoise.

Originaire de Leting, au Hebei, Dazhao suit l'école de droit et d'administration de Tianjin, dont il sort diplômé ; il fréquente bientôt des intellectuels progressistes (Sun Hongyi). En 1913, il étudie l'économie politique au Japon, puis se lance dans une violente polémique contre Yuan Shikai qui vient d'accepter les « vingt et une demandes » japonaises (1915). Il devient rapidement un journaliste de réputation et, après avoir dirigé en 1912 la revue Yanzhi Zazhi (L'Homme et l'État) de Yuan Shikai, puis édité en 1916 le Chenzhong bao (La Cloche du matin) — journal conservateur du parti progressiste de Tang Hualong — il lance en 1918 le Chen bao (L'Écho). À partir de 1918, et pendant une dizaine d'années, il enseigne à l'université de Pékin l'histoire, l'économie et la science politique ; il associe son nom à un enseignement de haut niveau tout en contribuant aux revues radicales qui surgissent en cette intense période de fermentation intellectuelle, notamment au Xin Qingnian (Nouvelle Jeunesse) de Chen Duxiu. Mais il veut bientôt sortir des limites proprement intellectuelles et s'engager. Son influence grandit parmi les étudiants qui le retrouvent partout : comités, conférences, revues. La révolution bolchevik, ainsi que Li l'exprime dans un article de juillet 1918 intitulé : « Les Révolutions russe et française comparées », va alors lui faire entrevoir une solution globale aux problèmes chinois. En octobre 1918, l'article qu'il intitule « La Victoire du bolchevisme » est aussitôt suivi de la création d'un groupe de recherche sur le marxisme, dont il a perçu l'importance.

Les manifestations étudiantes qui suivent celle du 4 mai 1919 marquent l'avènement du nationalisme chinois et font apparaître à Li Dazhao que l'organisation politique constitue l'alpha et l'oméga de toute pratique révolu [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  LI DAZHAO [ LI TA-TCHAO ] (1889-1927)  » est également traité dans :

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Les débuts du communisme chinois (1919-1949) »  : […] Le Mouvement du 4 mai cherchait essentiellement à « sauver la Chine », mais il ne s'interdisait pas, bien au contraire, de chercher à l'étranger des idées nouvelles. Les jeunes intellectuels du 4-Mai s'intéressaient passionnément aux idées de Russell et aux théories de Dewey, aux utopies socialisantes japonaises et aux contestations des anarchistes occidentaux. C'est dans ces conditions qu'ils déc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_17982

Pour citer l’article

Michel HOANG, « LI DAZHAO [LI TA-TCHAO] (1889-1927) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/li-dazhao-li-ta-tchao/