TOMÉ LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Famille d'architectes et de sculpteurs baroques espagnols, qui apparaît au début du xviiie siècle. Narciso Tomé travaille en 1715, avec ses frères et son père Antonio, à la façade de l'université de Valladolid.

Le souvenir de Narciso (mort en 1742) s'attache surtout au Transparente de la cathédrale de Tolède (1721-1732), l'œuvre la plus étonnante du rococo espagnol. C'est une sorte de chapelle sans murs, installée par un artifice théâtral au-dessus du déambulatoire gothique intérieur. Une étonnante mise en scène figure une Cène dans un espace éclairé par un soleil métaphysique, et peuplé d'anges. On voulait rappeler ainsi aux fidèles, en frappant les imaginations, la présence réelle du Christ dans le tabernacle du maître-autel.

—  Marcel DURLIAT

Écrit par :

  • : professeur émérite d'histoire de l'art à l'université de Toulouse-Le-Mirail

Classification


Autres références

«  TOMÉ LES  » est également traité dans :

CASTILLE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  • , Universalis
  •  • 10 283 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le rococo espagnol »  : […] Ce style, où l'on a reconnu une manifestation péninsulaire du rococo international, caractérise l'œuvre de Pedro de Ribera, l'architecte de la ville de Madrid, qui contribua à donner à la cité un air de véritable capitale. Il s'agit notamment du parc de la Virgen del Puerto, vaste esplanade en bordure du Manzanares, du pont de Tolède, au dessin très élaboré, et surtout de l'hospice de San Fernand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castille/#i_12281

Pour citer l’article

Marcel DURLIAT, « TOMÉ LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-tome/