SCARLATTI LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Scarlatti : généalogie des musiciens de la famille

Scarlatti : généalogie des musiciens de la famille
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Domenico Scarlatti

Domenico Scarlatti
Crédits : De Agostini picture library/ Getty Images

photographie


Famille de musiciens siciliens des xviie et xviiie siècles, les Scarlatti se sont illustrés principalement à Naples, ce qui leur vaut d'être rattachés habituellement à l'école napolitaine. Parmi eux se distinguent Alessandro, qui fut l'un des premiers grands musiciens classiques, et Domenico, qu'on peut tenir dans une large mesure pour le créateur de la technique moderne du clavier dont l'influence s'étendit jusqu'à Liszt. Par ses opéras, où le grand art du chant (bel canto ou buon canto) atteint son apogée, Alessandro est de plus l'un des fondateurs de l'école napolitaine : il eut ainsi, indirectement, une influence sur tout le développement de l'opéra italien, dans le sens d'une primauté de l'élément lyrique sur le dramatique. Outre des opéras et quelques œuvres religieuses, on doit à Domenico les célèbres « sonates » pour clavecin. La liberté de l'inspiration et l'exceptionnelle virtuosité instrumentale qu'exigent ces « sonates » en font des œuvres particulièrement « modernes » pour leur temps.

La dynastie des Scarlatti

Le chef de cette dynastie fut un certain Pietro Scarlata, né à Trapani vers 1630, dont on ne sait presque rien (peut-être descendait-il d'une illustre famille toscane, connue depuis le xiie siècle).

Parmi ses huit enfants, cinq allaient être musiciens : Alessandro (1660-1725) et Francesco (1666-env. 1741), compositeurs, Anna Maria (1661-1703), Melchiorra (1663-1736) et Tommaso (env. 1672-1760), chanteurs. Dans la génération suivante, on trouve encore trois musiciens parmi les dix enfants d'Alessandro : les compositeurs Pietro (1679-1750) et Domenico (1685-1757) et la cantatrice Flaminia (1683-env. 1725). Tommaso eut lui aussi une fille musicienne, Rosa (1716- ?), qui fit une très brillante carrière de cantatrice, particulièrement à Venise, et un fils, Giuseppe (1723- ?), en qui l'on peut reconnaître le Giuseppe Scarlatti, compositeur d'opéras, mort à Vienne en 1777 et dont on n'est pas parvenu à prouver la filiation. Enfin, un arriè [...]

Scarlatti : généalogie des musiciens de la famille

Scarlatti : généalogie des musiciens de la famille

Dessin

Généalogie des musiciens de la famille Scarlatti. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  SCARLATTI LES  » est également traité dans :

SCARLATTI DOMENICO (1685-1757) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 633 mots
  •  • 4 médias

26 octobre 1685 Sixième des dix enfants du compositeur Alessandro Scarlatti, Giuseppe Domenico Scarlatti naît à Naples ; il est contemporain de Georg Friedrich Haendel (né le 23 février 1685) et de Jean-Sébastien Bach (né le 21 mars 1685), et de deux ans le cadet de Jean-Philippe Rameau (baptisé le 25 septembre 1683). Ayant accompli une grande partie de sa carrière dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scarlatti-reperes-chronologiques/#i_40372

Voir aussi

Pour citer l’article

Roland de CANDÉ, « SCARLATTI LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-scarlatti/