LÉOPOLD II (1747-1792) grand-duc de Toscane (1765-1792) empereur germanique (1790-1792)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Grand-duc de Toscane (1765-1790) et empereur germanique (1790-1792), né le 5 mai 1747 à Vienne, mort le 1er mars 1792 à Vienne.

Troisième fils de Marie-Thérèse d'Autriche et de l'empereur François Ier, Léopold II succède à son père à la tête du grand-duché de Toscane lorsque son frère aîné devient empereur germanique sous le nom de Joseph II en 1765. Influencé, comme son frère, par les idées des Lumières, Léopold est déterminé à mettre sur pied une administration efficace aux dépens des intérêts féodaux. Pendant ses années à la tête du grand-duché de Toscane, il rationalise ainsi les impôts et les droits de douane dans ses terres et encourage le développement des institutions représentatives.

Après la mort de Joseph II en février 1790, Léopold est élu empereur et devient, par voie de conséquence, roi de Hongrie et archiduc d'Autriche. Il démantèle une partie de l'appareil d'État centralisé que Joseph a mis en place dans l'empire Habsbourg mais, en despote éclairé, maintient en vigueur les décrets de son frère émancipant la paysannerie et octroyant une liberté religieuse accrue aux non-Catholiques. Léopold se montre prudent dans un premier temps face à la situation explosive créée en Europe par la Révolution française. En août 1791, il rejoint cependant la Prusse, avec laquelle il promulgue la déclaration de Pillnitz appelant les souverains européens à faire usage de la force pour maintenir la monarchie en France. L'Autriche et la Prusse concluent alors une alliance défensive en février 1792, mais Léopold meurt moins de deux mois avant que la France déclare la guerre à l'Autriche.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  LÉOPOLD II (1747-1792) grand-duc de Toscane (1765-1792) empereur germanique (1790-1792)  » est également traité dans :

FRANÇOIS II (1768-1835) empereur germanique (1792-1806) puis FRANÇOIS Ier empereur d'Autriche (1804-1835)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 631 mots

Né à Florence, où son père, le futur Léopold II, gouvernait le grand-duché de Toscane (devenu depuis 1738 bien patrimonial des Habsbourg-Lorraine), François II est le dernier empereur germanique, puisque le Saint Empire est dissous en 1806, et le premier empereur héréditaire d'Autriche (1804) sous le nom de François I er . Cette simple affaire de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-ii-francois-ier/#i_88105

PILLNITZ DÉCLARATION DE (1791)

  • Écrit par 
  • Ghislain de DIESBACH
  •  • 845 mots

Observateurs narquois et secrètement ravis des embarras de Louis XVI, l'empereur Léopold II et le roi de Prusse, Frédéric-Guillaume II, finissent par s'inquiéter de l'« anarchie » qui règne en France et menace, par la contagion de l'exemple, de s'étendre à toute l'Europe. Contre une Assemblée qui prétend exercer partout des droits, ils veulent rapp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/declaration-de-pillnitz/#i_88105

Pour citer l’article

« LÉOPOLD II (1747-1792) - grand-duc de Toscane (1765-1792) empereur germanique (1790-1792) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-ii-1747-1792-grand-duc-de-toscane-1765-1792-empereur-germanique-1790-1792/