CAP LE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une métropole en mutation

Le Cap n'est ni un port important, ni une ville industrielle (seul le textile y est développé), mais une capitale politique (capitale législative du pays car siège du Parlement sud-africain et capitale de la riche province du Cap-Ouest) et une métropole tertiaire de renommée internationale qui a su profiter de son rythme saisonnier inversé par rapport aux métropoles du Nord. Son attractivité touristique est considérable (plus de 5 millions de touristes en 2005). Le centre-ville moderne (larges avenues, trottoirs, immeubles et gratte-ciel...) est complété par le complexe commercial du waterfront, ancienne zone portuaire réaménagée. Non loin à l'est reste cependant visible la marque d'un traumatisme urbain de l'époque de l'apartheid : le quartier de District Six, qui abritait une population mélangée et était célèbre pour sa vie culturelle intense, rasé entre 1965 et 1982, est encore en 2006 à l'état de terrain vague. Au sud du centre, les banlieues résidentielles, naguère réservées aux Blancs, s'étendent de part et d'autre de la célèbre montagne de la Table, avec des vues splendides sur l'océan pour les villas les plus luxueuses. Plus vers le nord et le nord-ouest, d'immenses quartiers de lotissements dotés de centres commerciaux sont occupés par les classes moyennes.

La métropole du Cap souffre des mêmes difficultés que les autres villes sud-africaines : éclatement spatial, éloignement entre emplois et lieux de résidence, inégalités sociales et raciales, pauvreté et sous-équipement de la ville noire.

Comme ailleurs, le gouvernement nationaliste de l'apartheid avait imposé une séparation stricte des groupes. Les non-Blancs furent cantonnés dans les Cape Flats, au sud-ouest de la ville, une vaste zone plane, sableuse et balayée par les vents. Aujourd'hui, ils forment les quartiers populaires non-blancs du Cap, reliés par chemin de fer aux zones d'emploi : le centre-ville, le port et les zones industrielles de Milnerton, Woodstock et Pinelands. La construction de Mitchells Plain, à partir de 1974, au sud [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite d'histoire, université du Cap (Afrique du Sud), ancien vice-recteur
  • : professeur à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense

Classification


Autres références

«  CAP LE  » est également traité dans :

AFRIQUE (Histoire) - De l'entrée dans l'histoire à la période contemporaine

  • Écrit par 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Jean DEVISSE, 
  • Henri MÉDARD
  •  • 9 664 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'abolition de la traite ; transformations internes de l'Afrique »  : […] Les guerres de Napoléon amènent l'Angleterre à s'emparer de Maurice et du Cap qui lui seront cédés en 1815. Le traité de Vienne pose le principe de l'abolition de la traite des Noirs. Combattue par des Anglais à cause de leurs convictions religieuses (Granville, Sharp, Clarkson, Wilberforce) et par les philosophes français (l' Encyclopédie , Raynal, les « Amis des Noirs »), a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-de-l-entree-dans-l-histoire-a-la-periode-contemporaine/#i_47404

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Le Cap-Ouest »  : […] Originale par son milieu méditerranéen, la province du Cap-Ouest l'est également par sa population, qui appartient en majorité au groupe Coloured. Près des trois quarts des 6,2 millions d'habitants de la province sont concentrés dans la métropole du Cap, cœur économique et politique de la région, ville attractive par son site, son climat et son atmosphère (très marquée par la culture « créole », […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-afrique-du-sud/#i_47404

RHODES CECIL JOHN (1853-1902)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 1 115 mots
  •  • 2 médias

Homme d'affaires brillant et grand homme d'État britannique, apôtre de l'expansionnisme colonial, nouveau conquistador, philanthrope, Cecil Rhodes a été aussi passionnément admiré que vilipendé. Fils d'un pasteur anglican, cinquième d'une famille de onze enfants, né dans le Hertfordshire, de constitution délicate, rien ne paraît le destiner à un grand avenir de richesse ou de pouvoir. Interrompant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cecil-john-rhodes/#i_47404

Voir aussi

Pour citer l’article

Éric AXELSON, Philippe GERVAIS-LAMBONY, « CAP LE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-cap/