LE BRUIT ET LA FUREUR, William FaulknerFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mémoires du Sud

Le Bruit et la fureur est une œuvre majeure de la fiction contemporaine. En multipliant les points de vue sur une même situation, elle montre que les visions subjectives constituent autant de mythes à usage privé : d'indispensables fictions. Cette forme d'écriture a séduit les lecteurs et les critiques intéressés par une approche psychanalytique du langage ; elle se prête aussi à la déploration des fautes collectives, notamment le péché originel du Sud : l'esclavage, déplacé et perpétué dans un nouveau mode d'oppression économique, celui de la ségrégation. Quant aux rêves incestueux qui hantent Le Bruit et la fureur, ils font symboliquement écho aux rêves d'endogamie qui hantent la communauté blanche du Sud des États-Unis, soucieuse d'éviter le mélange des sangs, de rester « entre soi ».

Comme tous les romans polyphoniques de Faulkner (Tandis que j'agonise, 1930 ; Absalon ! Absalon !, 1936), Le Bruit et la fureur constitue un modèle d'écriture aussi précieux qu'intimidant pour les écrivains soucieux de saisir ensemble mémoire individuelle et mémoire collective. Qu'il s'agisse de traumatismes individuels ou de violences collectivement infligées et subies, toutes les traces en sont relevées dans l'« archéologie » faulknérienne, qui a inspiré des écrivains aussi différents que Claude Simon, Pierre Michon ou Pierre Bergounioux en France, Gabriel García Márquez ou Mario Vargas Llosa en Amérique du Sud ; aux États-Unis, on en retrouve l'influence, entre autres, chez William Styron, Toni Morrison, Ernest Gaines ou encore Jim Harrison.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : agrégée d'anglais, titulaire d'une thèse de doctorat en littérature américaine, maître de conférences à l'université de Toulouse-II

Classification

Autres références

«  LE BRUIT ET LA FUREUR, William Faulkner  » est également traité dans :

FAULKNER WILLIAM (1897-1962)

  • Écrit par 
  • Michel GRESSET
  •  • 3 320 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les cheminements de la création »  : […] Qui fut Faulkner  ? À cette question, qui hante l'esprit de ses lecteurs depuis que Sartre la posa, en février 1938, il faut, même après la publication de l'énorme biographie de l'écrivain par J. Blotner, substituer la seule interrogation pour le moment pertinente et utile : qu'a fait Faulkner ? La vérité de Faulkner est dans ses manuscrits. La proposition peut paraître facile, mais elle ne l'est […] Lire la suite

MO YAN (1955- )

  • Écrit par 
  • Chantal CHEN-ANDRO
  •  • 1 031 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une œuvre aux racines profondes »  : […] La plupart des récits de Mo Yan se déroulent dans son pays natal de Gaomi au Shandong. Pour l'écrivain, il s'agit de créer un lieu imaginaire qui lui permette d'y ancrer le temps personnel. « Quand je me livre à l'écriture romanesque, écrit-il en 1989, c'est pour moi comme si, un chant triste aux lèvres, je cherchais partout mon pays perdu. » En 1984, Mo Yan lit Le Bruit et la fureur de William F […] Lire la suite

Pour citer l’article

Aurélie GUILLAIN, « LE BRUIT ET LA FUREUR, William Faulkner - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-bruit-et-la-fureur/