MO YAN (1955- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'écrivain Mo Yan (de son vrai nom Guan Moye) est né le 17 février 1955 dans une famille paysanne du Shandong, au nord-est de la Chine. Son enfance a été marquée par la souffrance. Il connaîtra en effet la faim et le froid, les corrections familiales, ainsi que l'humiliation politique à l'époque de la révolution culturelle, et il se verra empêché de poursuivre des études secondaires. Il dira plus tard que les blessures de l'enfance constituent la meilleure école pour un écrivain.

Mo Yan

Mo Yan

Photographie

Du Clan du sorgho à La Dure Loi du Karma, Mo Yan se fait le chroniqueur des mutations de la Chine contemporaine. 

Crédits : Sophie Bassouls/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Entré dans l'armée en 1980, il en démissionne en 1997. En 1981, il commence à écrire sa première œuvre. En 1986, il intègre l'Association des écrivains chinois.

Prix Nobel de littérature 2012, Mo Yan a à son actif une œuvre très abondante : une centaine de romans, nouvelles ou essais. Une quinzaine de ses textes romanesques ont été traduits en français. À leur lecture, l'œuvre apparaît tout entière comme une quête d'identité.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  MO YAN (1955- )  » est également traité dans :

CHINOISE (CIVILISATION) - La littérature

  • Écrit par 
  • Paul DEMIÉVILLE, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Yves HERVOUET, 
  • François JULLIEN, 
  • Angel PINO, 
  • Isabelle RABUT
  •  • 45 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De nouvelles générations d'écrivains »  : […] Si la littérature des années 1980 s'ordonne en fonction des courants majeurs comme l'avant-garde, la recherche des racines, le néo-réalisme, la critique littéraire va privilégier, au cours des deux décennies suivantes, la notion de génération, laquelle rend mieux compte du changement rapide des modes de vie et des mentalités qui ont lieu dans une Chine métamorphosée par la nouvelle donne économiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-litterature/#i_32572

Pour citer l’article

Chantal CHEN-ANDRO, « MO YAN (1955- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mo-yan/