LAOCOON, OU DES FRONTIÈRES DE LA PEINTURE ET DE LA POÉSIE, Gotthold Ephraim LessingFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Gotthold Ephraim Lessing

Gotthold Ephraim Lessing
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Laocoon

Laocoon
Crédits : Bridgeman Images

photographie


S'il fallait résumer le Laocoon de Gotthold Ephraim Lessing (1729-1781) aux seules thèses qui en constituent l'armature apparente, on arriverait à un résultat malingre et de surcroît peu original pour le xviiie siècle. D'une démonstration hérissée de détails érudits émergent deux axiomes centraux : la peinture, soumise au principe de simultanéité, représente des corps coexistant dans l'espace, tandis que la poésie, soumise au principe de diachronie, représente des actions se succédant dans le temps ; par ailleurs, le peintre recourt à un langage constitué de signes « naturels », c'est-à-dire fondés sur la reproduction mimétique de la nature, tandis que le poète recourt à un langage constitué de signes « arbitraires », c'est-à-dire portés par les conventions de la langue. Que la théorie de Lessing ne soit guère novatrice dans son contenu n'ôte pourtant rien à l'intérêt de l'ouvrage. Car cet intérêt réside moins dans la formulation des principes que dans la méthode qui y conduit.

Gotthold Ephraim Lessing

Gotthold Ephraim Lessing

Photographie

Représentant de l'esprit des Lumières, le dramaturge allemand Gotthold Ephraim Lessing (1729-1781) a laissé quelques pièces devenues des classiques (Minna von Barnhelm, 1767, Emilia Galotti, 1772, Nathan le Sage, 1779). Huile sur toile d'Anton Graff, 1771. Museum der Bildenden Kuenste,... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  LAOCOON, OU DES FRONTIÈRES DE LA PEINTURE ET DE LA POÉSIE, Gotthold Ephraim Lessing  » est également traité dans :

DESCRIPTION (esthétique)

  • Écrit par 
  • Christine PELTRE
  •  • 1 143 mots

L'histoire de l'art ne peut se construire qu'à partir de l'examen attentif de l'apparence, aussi la description est-elle l'un de ses outils d'investigation fondamentaux. Des travaux, comme ceux de Philippe Hamon ( La Description littéraire : anthologie de textes théoriques et critiques , 1991) et de Roland Recht ( Le Texte de l'œuvre d'art : la description […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/description-esthetique/#i_34144

Voir aussi

Pour citer l’article

Elisabeth DÉCULTOT, « LAOCOON, OU DES FRONTIÈRES DE LA PEINTURE ET DE LA POÉSIE, Gotthold Ephraim Lessing - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/laocoon-ou-des-frontieres-de-la-peinture-et-de-la-poesie/