SANSKRITES LANGUE & LITTÉRATURE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La littérature

Le corpus des textes anciens

La littérature védique est un corpus de textes clos, reconnu comme faisant un ensemble par la tradition indienne qui lui a donné le nom générique de veda (« savoir »). Veda désigne proprement les quatre textes les plus anciens, qui sont des collections d'hymnes aux dieux (Ṛgveda), de mélodies (Sāmaveda), de formules liturgiques (Yajurveda), de formules magiques (Atharvaveda). Ces textes de base sont accompagnés de commentaires et d'excursus de rituel, de mythologie, de spéculations théologiques et métaphysiques, appelés brāhmaṇa, āraṇyaka, upaniṣad et sūtra selon leur forme et leur objet. Ce dernier groupe de textes est de caractère très technique et est censé être un complément d'enseignement. C'est pourquoi le nom de veda est étendu à lui aussi. Les upaniṣad par leur caractère philosophique sont considérées comme l'aboutissement de la pensée religieuse védique et ont reçu le nom de vedānta (« fin du veda »). Les sūtra, recueils de formules où la concision est de rigueur, sont des manuels de rituel, lequel est divisé en domestique (gṛhya), solennel (śrauta) et juridique (dharma), d'astronomie (jyautiṣa), de phonétique (śikṣā), d'étymologie (nirukta), de métrique (chandas) et de grammaire (vyākaraṇa, littéralement « analyse des mots »). On remarque la prédominance des disciplines relatives au langage. Des textes auxiliaires se joignent à ce corpus, tels que le s̄ulba-sūtra, manuel de géométrie.

On ne sait pas dater avec certitude ces textes qui s'échelonnent peut-être sur un millénaire. On estime que l'ensemble était achevé vers le ve siècle avant J.-C. La tradition indienne ultérieure l'a sacralisé. Elle a fait des noms d'auteurs qui lui étaient parvenus des êtres mythiques qui ne sont plus traités comme auteurs, mais comme ayant reçu une révélation. L'ensemble a reçu le nom de śruti (littéralement « audition »). Il est opposé à la smṛti qui est un ensemble de textes dont on accepte qu'ils aient des auteurs humains et dont on reconnaît l' [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre-Sylvain FILLIOZAT, « SANSKRITES LANGUE & LITTÉRATURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-et-litterature-sanskrites/