LAND GRABBING ou ACCAPAREMENT DE TERRES AGRICOLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Land grabbing : appropriations de terres en Amérique du Sud

Land grabbing : appropriations de terres en Amérique du Sud
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Land grabbing : appropriation de terres de la « Zernovoï Belt » (Russie, Ukraine, Kazakhstan)

Land grabbing : appropriation de terres de la « Zernovoï Belt » (Russie, Ukraine, Kazakhstan)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Land grabbing : appropriations de terres en Afrique

Land grabbing : appropriations de terres en Afrique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Land grabbing : appropriations de terres en Asie

Land grabbing : appropriations de terres en Asie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


Depuis 2007, les médias se sont largement fait l'écho d'opérations de land grabbing, c'est-à-dire de prises de contrôle de terres agricoles par des investisseurs étrangers, parfois en surmédiatisant certaines d'entre elles – ainsi du projet envisagé en 2008 par l'entreprise sud-coréenne Daewo à Madagascar, qui n'a finalement pas abouti. Toutefois, en se fondant sur différentes estimations dont celles de l'O.N.U., on peut avancer que 30 millions d'hectares de terres agricoles dans le monde – soit un peu plus que la surface agricole de la France – , dont près de 20 millions situés dans des pays en développement, seraient effectivement passés sous contrôle étranger de 2006 à 2009. Selon un rapport de la Banque mondiale (septembre 2010), les investisseurs (locaux ou étrangers) auraient manifesté un intérêt pour plus de 40 millions d'hectares de terres agricoles au cours de la seule année 2008, terres situées pour les trois quarts en Afrique subsaharienne.

Plus complexe que ne le laissent souvent paraître les médias, dans la mesure où il concerne non seulement des terres mais également d'autres actifs agricoles (exploitations, usines de transformation des produits alimentaires, etc.), le land grabbing ne constitue pas véritablement un phénomène nouveau – il a été largement pratiqué à l'époque coloniale –, même s'il a connu récemment une nette et brutale accélération. Celle-ci souligne l'importance des préoccupations tant de souveraineté que de sécurité alimentaire qui font que les actifs agricoles, et en particulier les terres, sont devenus une ressource stratégique au même titre que le pétrole ou certains minerais.

Le phénomène n'est toutefois pas sans ambiguïté : si ces appropriations à l'étranger comportent des risques réels pour les pays visés, elles pourraient également, sous certaines conditions, être porteuses de développement économique et social dans les régions concernées.

Les causes du développement du « land grabbing »

Une demande alimentaire dynamique

La situation alimentaire sur notre planète compose la toile de fond du phénomène de prises de contrôle [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, correspondant national de l'Académie d'agriculture de France

Classification


Autres références

«  LAND GRABBING ou ACCAPAREMENT DE TERRES AGRICOLES  » est également traité dans :

AGRICULTURE - Histoire des agricultures depuis le XXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 9 956 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La multiplication des acquisitions et locations de terres »  : […] faibles par rapport aux préjudices subis et interviennent plusieurs années après coup. C'est pourquoi le terme « d'accaparement » est couramment utilisé pour qualifier ces transactions. Selon la Coalition internationale pour l'accès à la terre, l'emploi de ce terme est justifié dès lors qu'une transaction viole des droits humains (logement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-histoire-des-agricultures-depuis-le-xxe-siecle/#i_54478

AGRICULTURE DURABLE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 5 426 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L’agriculture paysanne  »  : […] aux plantes génétiquement modifiées (P.G.M.), pour des raisons éthiques et parce que leur culture nécessite moins de main-d’œuvre, ainsi qu’au développement du land grabbing, c’est-à-dire de l’accaparement de terres agricoles par de grandes entreprises agricoles étrangères au détriment des paysanneries locales, phénomène qu’on constate plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-durable/#i_54478

SOUDAN DU SUD

  • Écrit par 
  • Alain GASCON, 
  • Roland MARCHAL
  • , Universalis
  •  • 6 582 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les ressources convoitées d'un État fragile »  : […] de l'accès aux ressources de la terre et du sous-sol pour les élites locales afin de les « concéder » à des groupes étrangers (phénomène du land grabbing). Ainsi la firme nord-américaine Nile Trading Development Inc. a-t-elle acquis un bail de quarante-neuf ans sur 600 000 hectares de terres pour 25 000 dollars par l'intermédiaire d'une « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soudan-du-sud/#i_54478

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Paul CHARVET, « LAND GRABBING ou ACCAPAREMENT DE TERRES AGRICOLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/land-grabbing-accaparement-de-terres-agricoles/