LAISSEZ-PASSER (B. Tavernier)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La sortie de Laissez-passer, dix-huitième film de fiction de Bertrand Tavernier, a été, aux premiers jours de 2002, l'occasion d'un vif affrontement au sein de la critique française. C'était moins le contenu du film qui motivait l'ire, voire le mépris, des héritiers autoproclamés de la Nouvelle Vague, que ce qu'ils n'y trouvaient pas : une autre manière de lire, ou de dire l'histoire du cinéma. Sans doute supportaient-ils mal la réhabilitation du rôle des scénaristes, et plus particulièrement de Jean Aurenche, la cible d'« Une certaine tendance du cinéma français », le brûlot mis à feu en 1954 par François Truffaut dans le no 31 des Cahiers du cinéma. En cela, l'offensive menée près d'un demi-siècle après le choc initial par des rédacteurs des Cahiers du cinéma, du Monde ou de Libération contre Laissez-passer était la séquelle d'une très vieille guerre.

Les défenseurs du film ont souligné au contraire la rigueur de Tavernier, qui s'intéresse dans son film à ce qu'était le métier de cinéaste pendant l'Occupation de la France, entre 1941 et 1944, et aux conditions dans lesquelles ont été tournés les huit ou dix films qui font de 1943 un millésime remarquable du cinéma français. En même temps, il s'efforce de cerner la vraie nature de la Continental, une entreprise allemande voulue par Goebbels, installée à Paris dès octobre 1940, qui a produit trente films dans les studios parisiens, dont quelques-uns remarquables, et au moins un chef-d'œuvre (Le Corbeau de Clouzot), de 1941 à 1943.

Durant près de trois heures, Laissez-passer mélange avec jubilation les tons, voire les genres. « Je ne voulais pas d'un film linéaire qui n'aurait eu qu'une seule couleur, une seule humeur », explique Bertrand Tavernier dans sa présentation de Laissez-passer à la pr [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur d'histoire, historien de cinéma, président de l'Association française de recherche sur l'histoire du cinéma

Classification

Pour citer l’article

Jean-Pierre JEANCOLAS, « LAISSEZ-PASSER (B. Tavernier) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/laissez-passer/