BLOCH KONRAD (1912-2000)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Biochimiste américain d'origine allemande, Konrad Bloch a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1964 avec son ancien compatriote et condisciple Feodor Lynen pour leurs recherches sur le métabolisme des lipides, la biosynthèse du cholestérol et des acides gras.

Né le 21 janvier 1912 à Neisse (Allemagne), Konrad Bloch fut étudiant en chimie à l'université de Munich. Il choisit de s'exiler en 1934 en Suisse puis aux États-Unis en 1936, à l'université Columbia à New York. Il devient par la suite professeur de biochimie à l'université de Chicago (1946) puis professeur à l'université Harvard (1954), où il dirigera ensuite le département de chimie (1968).

Collaborateur de Rudolf Schoenheimer et de David Rittenberg, pionniers du marquage isotopique en biologie, Bloch entreprend dès 1942, en utilisant le précurseur acétate marqué, l'étude de la biosynthèse du cholestérol, molécule à 27 atomes de carbone comportant un noyau tétracyclique et une chaîne latérale aliphatique.

Orientés par le concept de cyclisation du squalène, hydrocarbure isoprénoïde, Bloch et ses collaborateurs élucident les étapes enzymatiques de la biosynthèse stéroïdienne et mettent en évidence l'importance des intermédiaires que sont l'acide mévalonique (acide-alcool en C6) et l'hydroxyméthylCoA constituant un site critique de contrôle métabolique.

Bloch s'était intéressé au rôle structural du cholestérol en tant que constituant des membranes cellulaires. De plus, ses travaux ont ouvert la voie à l'étude du métabolisme de ces dérivés du cholestérol d'une grande importance physiologique que sont les acides biliaires et les hormones corticosurrénaliennes ou sexuelles qui appartiennent comme lui à la classe chimique des stéroïdes.

Par ailleurs, il a étudié la biosynthèse des acides gras insaturés notamment chez les bactéries, revenant ainsi aux thèmes de recherche par lesquels il avait débuté lorsqu'il avait étudié, à Davos, au Schweizerische Forschunginstitut, les phospholipides du bacille tuberculeux.

Ce retour aux bactéries devait l'amener à réorienter ses dernières recherches vers les aspects biochimiques de l'évolution des êtres vivants.

Parmi les nombreuses distinctions dont il a été honoré, on retiendra qu'il fut en 1967 président de la Société de chimie biologique américaine et reçut en 1964 le Distinguished Service Award de l'école de médecine de Chicago.

Konrad Bloch meurt le 15 octobre 2000.

—  Marc PASCAUD

Écrit par :

  • : docteur ès sciences, professeur honoraire à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification


Autres références

«  BLOCH KONRAD (1912-2000)  » est également traité dans :

CHOLESTÉROL

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jacques ROUFFY
  •  • 5 925 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Biosynthèse du cholestérol »  : […] Le cholestérol de l'organisme a une origine double : exogène par l'apport alimentaire, endogène par biosynthèse . L'apport alimentaire étant généralement faible, moins de 1 g par jour, l'activité de biosynthèse est déterminante. La plupart des tissus animaux sont capables de synthétiser le cholestérol, mais les tissus les plus actifs sont le foie et la muqueuse intestinale. Le cholestérol synthét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cholesterol/#i_28341

LYNEN FEODOR (1911-1979)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 270 mots

Biochimiste allemand, prix Nobel de physiologie ou médecine en 1964 avec l'Américain Konrad Bloch pour leur découverte du métabolisme du cholestérol et des acides gras et de sa régulation. Formé à l'université de Munich, sa ville natale, où il soutient en 1937 un doctorat en chimie sous la direction de Heinrich Wieland (Prix Nobel de chimie en 1927), Lynen y sera nommé professeur de biochimie (195 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feodor-lynen/#i_28341

Pour citer l’article

Marc PASCAUD, « BLOCH KONRAD - (1912-2000) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/konrad-bloch/