KHORSABAD

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Villes nouvelles de Mésopotamie et Syrie

Villes nouvelles de Mésopotamie et Syrie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Taureau ailé assyrien

Taureau ailé assyrien
Crédits : Bridgeman Images

photographie


La ville est située à peu de distance du Tigre, à une vingtaine de kilomètres de Ninive, dans le nord de l'Irak. Khorsabad est le nom moderne de Dur Sharrukin, une capitale du Nouvel Empire assyrien construite de toutes pièces par Sargon II à la fin du ~ viiie siècle (à partir de ~ 713) et abandonnée dès la mort de ce dernier, en ~ 705.

Villes nouvelles de Mésopotamie et Syrie

Villes nouvelles de Mésopotamie et Syrie

Dessin

Villes nouvelles de Mésopotamie et de Syrie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le site fut d'abord fouillé par des Français (P. E. Botta, 1843-1844, et V. Place, 1851-1855), puis par des équipes américaines, à partir de 1928 (G. Loud — voir Khorsabad, I-II, Chicago, 1936-1938 — pour le compte de l'Oriental Institute of Chicago).

La ville se composait de deux parties principales, chacune située à un niveau différent et entourée d'une enceinte particulière. La ville proprement dite était close par un mur en brique sur fondations de pierre, dessinant un carré approximatif de 300 hectares. Les portes, au nombre de sept, étaient décorées de monstres gardiens. Une deuxième ligne de fortifications, au nord-ouest, encerclait une citadelle plus élevée : un premier niveau comprenait diverses résidences décorées de peintures, et des édifices religieux comme le temple de Nabu, construit sur une plate-forme à part. De là, une rampe permettait d'accéder au secteur du palais, plus élevé, construit sur une terrasse autonome, à cheval sur l'enceinte de la ville. Ce palais comptait plusieurs groupes de salles réparties autour de cours et correspondant à des fonctions diverses. Une première cour, carrée, desservie par la rampe, donnait accès aux services : cuisines, entrepôts, ateliers, etc. Un deuxième ensemble se composait d'une grande cour rectangulaire somptueusement décorée d'orthostates sculptés, d'une autre cour plus petite, carrée, qui donnait sur les appartements privés du roi et de ses proches, et enfin de deux grandes salles intermédiaires, allongées, dont la principale, la salle du trône, ouvrait sur la cour publique contiguë par des portes monumentales que protégeaient des taureaux androcéphales. Cette d [...]

Taureau ailé assyrien

Taureau ailé assyrien

Photographie

Taureau ailé à tête humaine gardant Sargon II (721-705 av. J.-C.), à Khorsabad, Irak. Albâtre gypseux. Hauteur : 4,40 m. Époque néo-assyrienne. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  KHORSABAD  » est également traité dans :

MÉSOPOTAMIE - L'archéologie

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HUOT
  •  • 5 128 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « L'unification de la Mésopotamie »  : […] Ces riches cités furent unifiées, vers 2340 avant J.-C., en un État militaire fondé par le Sémite Sargon d' Akkad. La recherche archéologique n'a pas encore réussi à identifier sa capitale, mais l'art royal de l'époque, retrouvé sur de nombreux sites mésopotamiens, illustre la naissance d'une véritable propagande au service du souverain. Sur la pierre, la victoire royale devient le thème presque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesopotamie-l-archeologie/#i_48395

ORIGINES DE L'URBANISME AU PROCHE-ORIENT

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 7 292 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les villes neuves »  : […] Si la fouille des sites qui ont longuement vécu a donné beaucoup de renseignements sur les premières villes, il faut reconnaître qu'elle n'a pas permis en général d'en définir l'agencement ; cependant, la découverte de villes neuves a été sur ce point d'un grand secours en autorisant une meilleure perception des plans et une meilleure connaissance de ce que les Anciens eux-mêmes envisageaient comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origines-de-l-urbanisme-au-proche-orient/#i_48395

ORTHOSTATE

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 467 mots
  •  • 1 média

Terme désignant l'assise qui forme la base d'un mur appareillé. Les blocs d'orthostate posés sur la tranche constituent une assise plus haute et plus massive que les assises supérieures formées de parpaings, de carreaux ou de boutisses. Les murs sont constitués de blocs de dimension et d'appareillage réguliers, assemblés sans mortier. L'assise d'orthostate est dressée de chant en une ou plusieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orthostate/#i_48395

Pour citer l’article

Jean-Daniel FOREST, « KHORSABAD », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/khorsabad/