GAGARINE IOURI ALEXEÏEVITCH (1934-1968)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Gagarine

Gagarine
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Iouri Gagarine, en route vers Baïkonour

Iouri Gagarine, en route vers Baïkonour
Crédits : NASA

photographie


Cosmonaute soviétique, premier homme à être allé dans l'espace, Iouri Alexeïevitch Gagarine naît le 9 mars 1934 dans une famille d'ouvriers de Klouchino (oblast de Smolensk, dans l'ouest de la Russie, aujourd'hui Gagarine). Après ses études secondaires, il devient apprenti fondeur à Lioubertsy, ville proche de Moscou, puis entre au collège industriel de Saratov, sur la Volga. Il devient membre du Komsomol local et apprend le pilotage des avions à l'aéro-club de Saratov. En juin 1955, il obtient son diplôme de technicien fondeur. Mais sa vie se tourne résolument vers l'aviation : à l'automne, il est affecté à l'école d'aviation militaire d'Orenbourg. En 1957, année du lancement du Spoutnik-1 et année où il est promu lieutenant, il se marie avec Valentina Ivanovna Goriatcheva, dont il aura deux filles : Elena, née en avril 1959, et Galina, née en 1961.

Gagarine

Gagarine

photographie

Le cosmonaute soviétique Iouri Gagarine premier homme dans l'espace à bord de Vostok-1, le 12 avril 1961. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Au printemps de 1959 commence en Union soviétique le recrutement de cosmonautes : il faut appartenir au corps des pilotes militaires et avoir de 200 à 300 heures de vol. Trois mille candidatures sont enregistrées. Une première sélection réduit le nombre de postulants à cent deux ; il n'en reste plus que vingt en février 1960. Le mois suivant, ce groupe est affecté à l'Académie de l'air de Joukovski, près de Moscou, pour y recevoir un enseignement théorique et y suivre un entraînement physique, dont des sauts en parachute qui s'effectuent dans la région de Saratov, là où auront lieu les premiers retours des vaisseaux Vostok. À l'issue de cette phase, le 30 mai 1960, six parmi les vingt sont retenus : Gagarine, Anatoli Yakovlevitch Kartachov, Andriyan Grigorevitch Nikolaïev, Pavel Romanovitch Popovitch, Guerman Stepanovitch Titov et Valentin Stepanovitch Varlamov. À cette époque, aucun d'entre eux ne connaît encore la nature exacte de la mission, secret oblige. Mais les choses vont se préciser : à la fin de juin 1960, ils sont affectés à la Cité des étoiles. L'entraînement est alors plus spécifique : passage en chambre barométrique et essai en centrifugeuse, notamment.

Le 3 avril 1961, le gouvernement soviétique prend la décision de procéder à un vol humain et, le 8, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Académie de l'air et de l'espace et de l'International Academy of Astronautics, ancien président de l'Institut français d'histoire de l'espace

Classification


Autres références

«  GAGARINE IOURI ALEXEÏEVITCH (1934-1968)  » est également traité dans :

PREMIER HOMME DANS L'ESPACE

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 291 mots
  •  • 2 médias

De 1957 à 1965, l'U.R.S.S. devancera ses adversaires américains en accomplissant la plupart des grandes premières spatiales : après le premier satellite artificiel (Spoutnik-1, 4 octobre 1957), le premier animal dans l'espace (la chienne Laïka à bord de Spoutnik-2, 3 novembre 1957), les premières sondes lunaires (Luna-1 à 3 en 1959), un nouvel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-homme-dans-l-espace/#i_27313

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des fusées aux lanceurs

  • Écrit par 
  • Frederick I. ORDWAY III, 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 11 348 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Augmentation de la capacité d'emport et de la fiabilité »  : […] pas encore arrivées à maturité, les échecs sont fréquents. Les taux de réussite en vol ne dépassent guère 50 à 60 p. 100. C'est ainsi que, lorsque Gagarine monte à bord de son Vostok, le 12 avril 1961, la fiabilité du lanceur n'est que de 60 p. 100, et celle du vaisseau de 70 p. 100 : il part pour l'espace en ayant moins d'une chance sur deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-fusees-aux-lanceurs/#i_27313

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 620 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « La présence humaine dans l'espace »  : […] spatiales. Elle débute le 12 avril 1961, avec la révolution effectuée par le Soviétique Iouri Gagarine autour de la Terre. Au cours de la décennie 1960, le vol habité répond à plusieurs objectifs : apprendre à vivre dans l'espace en augmentant progressivement la durée des vols, réaliser des sorties dans l'espace, mettre au point les techniques de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-pionniers-a-la-fin-de-la-guerre-froide/#i_27313

KOROLEV SERGUEÏ PAVLOVITCH (1907-1966)

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 1 430 mots
  •  • 4 médias

– premier homme dans l'espace, Iouri Gagarine (12 avril 1961 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serguei-pavlovitch-korolev/#i_27313

Pour citer l’article

Jacques VILLAIN, « GAGARINE IOURI ALEXEÏEVITCH - (1934-1968) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iouri-alexeievitch-gagarine/