GAGARINE IOURI ALEXEÏEVITCH (1934-1968)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Gagarine

Gagarine
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Iouri Gagarine, en route vers Baïkonour

Iouri Gagarine, en route vers Baïkonour
Crédits : NASA

photographie


Cosmonaute soviétique, premier homme à être allé dans l'espace, Iouri Alexeïevitch Gagarine naît le 9 mars 1934 dans une famille d'ouvriers de Klouchino (oblast de Smolensk, dans l'ouest de la Russie, aujourd'hui Gagarine). Après ses études secondaires, il devient apprenti fondeur à Lioubertsy, ville proche de Moscou, puis entre au collège industriel de Saratov, sur la Volga. Il devient membre du Komsomol local et apprend le pilotage des avions à l'aéro-club de Saratov. En juin 1955, il obtient son diplôme de technicien fondeur. Mais sa vie se tourne résolument vers l'aviation : à l'automne, il est affecté à l'école d'aviation militaire d'Orenbourg. En 1957, année du lancement du Spoutnik-1 et année où il est promu lieutenant, il se marie avec Valentina Ivanovna Goriatcheva, dont il aura deux filles : Elena, née en avril 1959, et Galina, née en 1961.

Gagarine

Gagarine

Photographie

Le cosmonaute soviétique Iouri Gagarine premier homme dans l'espace à bord de Vostok-1, le 12 avril 1961. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

Au printemps de 1959 commence en Union soviétique le recrutement de cosmonautes : il faut appartenir au corps des pilotes militaires et avoir de 200 à 300 heures de vol. Trois mille candidatures sont enregistrées. Une première sélection réduit le nombre de postulants à cent deux ; il n'en reste plus que vingt en février 1960. Le mois suivant, ce groupe est affecté à l'Académie de l'air de Joukovski, près de Moscou, pour y recevoir un enseignement théorique et y suivre un entraînement physique, dont des sauts en parachute qui s'effectuent dans la région de Saratov, là où auront lieu les premiers retours des vaisseaux Vostok. À l'issue de cette phase, le 30 mai 1960, six parmi les vingt sont retenus : Gagarine, Anatoli Yakovlevitch Kartachov, Andriyan Grigorevitch Nikolaïev, Pavel Romanovitch Popovitch, Guerman Stepanovitch Titov et Valentin Stepanovitch Varlamov. À cette époque, aucun d'entre eux ne connaît encore la nature exacte de la mission, secret oblige. Mais les choses vont se préciser : à la fin de juin 1960, ils sont affectés à la Cit [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Académie de l'air et de l'espace et de l'International Academy of Astronautics, ancien président de l'Institut français d'histoire de l'espace

Classification


Autres références

«  GAGARINE IOURI ALEXEÏEVITCH (1934-1968)  » est également traité dans :

PREMIER HOMME DANS L'ESPACE

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 291 mots
  •  • 2 médias

De 1957 à 1965, l'U.R.S.S. devancera ses adversaires américains en accomplissant la plupart des grandes premières spatiales : après le premier satellite artificiel (Spoutnik-1, 4 octobre 1957), le premier animal dans l'espace (la chienne Laïka à bord de Spoutnik-2, 3 novembre 1957), les premières sondes lunaires (Luna-1 à 3 en 1959), un nouvel exploit va être accompli, celui de l'envoi du premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-homme-dans-l-espace/#i_27313

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des fusées aux lanceurs

  • Écrit par 
  • Frederick I. ORDWAY III, 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 11 343 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Augmentation de la capacité d'emport et de la fiabilité »  : […] Très vite, les concepteurs des premiers lanceurs ont pour souci primordial l'accroissement de leur capacité d'emport, car la masse des satellites, dont les performances croissent sans cesse, passe très rapidement de quelques kilogrammes à quelques tonnes. À titre d'exemple, en 1958, le Juno I qui mit sur orbite le premier satellite américain, Explorer-1, était capable de satelliser une dizaine de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-fusees-aux-lanceurs/#i_27313

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 608 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « La présence humaine dans l'espace »  : […] La présence de l'homme dans l'espace – autrement dit les vols habités – constituent l'élément le plus symbolique et le plus médiatique des activités spatiales. Elle débute le 12 avril 1961, avec la révolution effectuée par le Soviétique Iouri Gagarine autour de la Terre. Au cours de la décennie 1960, le vol habité répond à plusieurs objectifs : apprendre à vivre dans l'espace en augmentant progre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-pionniers-a-la-fin-de-la-guerre-froide/#i_27313

KOROLEV SERGUEÏ PAVLOVITCH (1907-1966)

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 1 428 mots
  •  • 4 médias

Ingénieur soviétique à l'origine de nombreuses grandes premières spatiales, Sergueï Pavlovitch Korolev naît à Jitomir, en Ukraine, le 12 janvier 1907 (nouveau style ; 30 décembre 1906 ancien style), dans une famille de condition modeste ; son père est professeur de littérature. Dès son plus jeune âge, il manifeste un caractère énergique et indépendant. En 1913, il assiste à un vol d'avion et veut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serguei-pavlovitch-korolev/#i_27313

Pour citer l’article

Jacques VILLAIN, « GAGARINE IOURI ALEXEÏEVITCH - (1934-1968) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/iouri-alexeievitch-gagarine/