SMOLENSK

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale de la région administrative (oblast) russe homonyme, Smolensk, qui comptait 317 900 habitants en 2006, étend ses différents quartiers sur les deux rives du haut Dniepr. Placée au cœur d'une région agricole couverte encore en grande partie de forêts, la ville est née au voisinage de hauteurs dessinant la ligne de partage des eaux entre les trois bassins fluviaux du Dniepr, de la Dvina occidentale et de la Volga, à l'emplacement d'un carrefour de routes dont les deux artères principales relient l'une Moscou à la Pologne, l'autre le fond du golfe de la Baltique à Kiev, et qui se double d'un nœud ferroviaire important. Aussi, pendant des siècles, la forteresse qui lui a donné naissance a-t-elle successivement joué le rôle de « bouclier » de Moscou contre les Lituaniens, les Polonais, contre les troupes de Napoléon, puis contre celles de Hitler, si bien que la fonction principale du modeste centre industriel qu'elle est devenue consiste à être l'un des hauts lieux de la gloire militaire russe.

Smolensk est l'une des plus anciennes cités de la vieille Russie : son existence est mentionnée dans la Chronique de Nestor, sous l'année 863, en qualité de capitale de la tribu slave des Krivitches. Déjà, Smolensk était, sur la route allant de la mer Baltique à la mer Noire, la clé qui ouvrait le passage du Dniepr, contrôlant ainsi les communications entre les marchands varègues ou byzantins, comme entre les citadins de Novgorod et Polotsk, d'une part, et de Kiev, de l'autre. Enrichie par l'activité de ses commerçants et artisans tout au long des ixe et xe siècles, elle devient en 1127 la capitale de la principauté de Smolensk, puis, en 1137, le siège d'un diocèse.

Ayant échappé à la tutelle des Mongols Tatars, la ville doit pourtant se rendre au grand-duc de Lituanie en 1395, entrant ainsi dans un apanage princier dans lequel elle restera [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre CARRIÈRE, « SMOLENSK », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/smolensk/