KOROLEV SERGUEÏ PAVLOVITCH (1907-1966)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Sergueï Pavlovitch Korolev

Sergueï Pavlovitch Korolev
Crédits : Bettmann/ Corbis

photographie

Spoutnik-1

Spoutnik-1
Crédits : NASA

photographie

Préparatifs du lancement de Spoutnik-2

Préparatifs du lancement de Spoutnik-2
Crédits : Bettmann/ Corbis

photographie

Iouri Gagarine, en route vers Baïkonour

Iouri Gagarine, en route vers Baïkonour
Crédits : NASA

photographie


Ingénieur soviétique à l'origine de nombreuses grandes premières spatiales, Sergueï Pavlovitch Korolev naît à Jitomir, en Ukraine, le 12 janvier 1907 (nouveau style ; 30 décembre 1906 ancien style), dans une famille de condition modeste ; son père est professeur de littérature. Dès son plus jeune âge, il manifeste un caractère énergique et indépendant. En 1913, il assiste à un vol d'avion et veut devenir pilote. En 1922, il entre à l'École professionnelle du bâtiment à Odessa, où il montre de réels talents pour la charpenterie. Mais l'aviation reste son objectif. À dix-sept ans, en 1924, il commence la construction de son propre planeur. Son rêve est d'entrer à l'académie de l'air Joukovski, à Moscou, mais il faut être pilote, ce qui n'est pas son cas. En 1925, il intègre la section d'aviation de l'Institut polytechnique de Kiev. L'année suivante, il participe à la construction d'un nouveau planeur, qu'il pilote en compétition à Koktebel, en Crimée, et en Allemagne, où il gagne des coupes. Le 29 juillet 1926, il est admis à l'École des hautes techniques de Moscou (M.V.T.U.), qui deviendra plus tard le célèbre Institut Bauman. En octobre 1929, il vole sur un planeur qu'il a lui-même construit. Deux mois plus tard, il obtient son diplôme d'ingénieur aéro-mécanicien et est embauché à l'usine no 22 d'aviation de Fili, près de Moscou, qui est dirigée par le Français Paul Richard.

Mais les écrits de Konstantin Edouardovitch Tsiolkovski, le pionnier russe de la conquête spatiale, commencent à passionner Korolev. Les deux hommes se rencontrent à Kalouga en 1929 ou en 1932. Le G.I.R.D. (Groupe pour l'étude de la propulsion par réaction) est créé en 1930 à Moscou. À cette époque, Korolev est ingénieur au TsAGI (Institut d'aérodynamique et d'hydrodynamique central), où il développe un pilote automatique pour le bombardier TB-3 d'Andreï Nikolaïevitch Tupolev. Les week-ends sont alors utilisés à travailler au G.I.R.D. sur des moteurs-fusées destinés au décollage des planeurs. Une étape importante est franchie [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Académie de l'air et de l'espace et de l'International Academy of Astronautics, ancien président de l'Institut français d'histoire de l'espace

Classification


Autres références

«  KOROLEV SERGUEÏ PAVLOVITCH (1907-1966)  » est également traité dans :

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - L'espace et l'homme

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 5 024 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre «  Du rêve aux exploits : le temps des pionniers »  : […] Le désir de conquérir l'espace n'est nullement l'apanage du xx e  siècle : des activités humaines, l'exploration de l'espace est sans doute celle qui a eu la plus longue période de gestation. Entre les premières évocations écrites du voyage spatial, attribuées à Lucien de Samosate ( ii e  siècle), et l'arrivée de l'homme dans l'espace, en 1961, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-l-espace-et-l-homme/#i_32527

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 608 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « 1969-1972 : l'homme sur la Lune »  : […] Mais les États-Unis, humiliés, ont déjà réagi. Le 25 mai 1961, devant le Congrès, le président John Fitzgerald Kennedy déclare : « Je crois que cette nation [les États-Unis] doit se fixer pour objectif de faire atterrir un homme sur la Lune et de le ramener sain et sauf sur la Terre avant la fin de cette décennie. » Le programme Apollo est lancé ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-pionniers-a-la-fin-de-la-guerre-froide/#i_32527

GLOUCHKO VALENTIN PETROVITCH (1908-1989)

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 1 022 mots

Sergueï Pavlovitch Korolev, constructeur des fusées, et Valentin Petrovitch Glouchko, concepteur de la plupart des moteurs-fusées à propergols liquides, sont à la base de presque tous les succès soviétiques en matière d'astronautique. Bien qu'ayant eu une carrière spatiale de soixante années, c'est-à-dire près de deux fois plus longue que celle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valentin-petrovitch-glouchko/#i_32527

LANCEMENT DE SPOUTNIK-1

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 290 mots
  •  • 1 média

Le 4 octobre 1957, le premier satellite artificiel de la Terre, Spoutnik-1, est lancé par l'U.R.S.S. Depuis 1955, la compétition pour la conquête de l'espace était engagée entre les États-Unis et l'Union soviétique. Contre toute attente chez les Occidentaux, les Soviétiques seront les premiers à disposer d'une fusée suffisamment puissante pour lanc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lancement-de-spoutnik-1/#i_32527

Pour citer l’article

Jacques VILLAIN, « KOROLEV SERGUEÏ PAVLOVITCH - (1907-1966) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/serguei-pavlovitch-korolev/