INVESTIGATIONS PHILOSOPHIQUES, Ludwig WittgensteinFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Règles et jeux

Les remarques qui composent la première partie des Investigations concernent essentiellement le problème de la signification. Wittgenstein y critique les conceptions qui en recherchent les sources ou le fondement en dehors du langage, et en particulier celles qui lui attribuent une existence mentale indépendante. La notion de jeu de langage est précisément destinée à marquer toute l'importance des règles et des usages partagés, publics, ainsi que des actes ou des contextes d'action qui donnent au langage son sens. « La signification d'une expression c'est l'usage de cette expression dans le langage ». En même temps, un jeu de langage appartient à une forme de vie. Dans une telle conception, le statut des règles et le rôle des apprentissages sont déterminants. La question de savoir en quoi consiste le fait de suivre une règle, l'idée que cela ne réclame aucune interprétation sont au centre des interrogations sur lesquelles s'ouvre la notion de jeu de langage. La pluralité que recouvre cette notion, les rapports de parenté qui relient les jeux entre eux forment l'horizon commun propre à une langue et aux usages qui la caractérisent. Pour Wittgenstein, qui privilégie une vision du langage comme instrument, les problèmes philosophiques naissent à la fois des mythologies qu'abrite la grammaire de notre langage et de sa mise en « vacance », c'est-à-dire des diverses déconnexions à la faveur desquelles le langage est détaché de ses usages habituels et des contextes de communication qui lui assurent un sens.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  INVESTIGATIONS PHILOSOPHIQUES, Ludwig Wittgenstein  » est également traité dans :

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le recours au langage ordinaire »  : […] La philosophie du langage ordinaire a en commun avec le positivisme logique la conviction que les énoncés métaphysiques sont dénués de sens. Mais elle poursuit le même but thérapeutique par un travail de clarification appliqué au langage naturel ; il résulterait de ce travail que celui-ci fonctionne correctement aussi longtemps qu'il reste contenu dans les bornes de son usage propre. Les fondatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_33356

WITTGENSTEIN LUDWIG

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Gilles Gaston GRANGER
  •  • 4 202 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Y a-t-il une « seconde philosophie » de Wittgenstein ? »  : […] Dans les deux œuvres achevées qu'a laissées Wittgenstein, on a souvent voulu reconnaître deux philosophies successives et radicalement distinctes. En fait, ce sont les difficultés mêmes déjà présentes, et reconnues par lui, dans le Tractatus qui constituent le point de départ d'une élaboration nouvelle formulée dans les Investigations philosophiques . L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-wittgenstein/#i_33356

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre COMETTI, « INVESTIGATIONS PHILOSOPHIQUES, Ludwig Wittgenstein - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/investigations-philosophiques/