Imaginary Landscape n°1, CAGE (John)

Auteur

Personnalité aux multiples facettes – il est compositeur, pianiste, écrivain, penseur, peintre, agitateur facétieux, mycologue... –, John Cage fait figure de pionnier parmi les compositeurs américains, comme Earle Brown ou Morton Feldman, qui se construisent une identité en adoptant une démarche radicalement différente de celle des Européens. Lié aux peintres de l'école de New York, collaborateur du chorégraphe Merce Cunningham, créateur du premier happening américain, Cage invente le piano préparé et la musique électronique, introduit l'indétermination dans la composition musicale, conçoit des pièces «silencieuses»... «Mais voici que surgit le Grand Iconoclaste [...], et tout était balayé», a dit à son propos Franco Donatoni.

[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Voir aussi

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « Imaginary Landscape n°1, CAGE (John) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/imaginary-landscape-n-1-cage-john/