HIÉRARCHIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'observation des inégalités et des hiérarchies

Dans les dernières décennies, la théorie des processus de hiérarchisation a été développée par les différentes sciences sociales parallèlement à l'observation empirique plutôt qu'en liaison étroite avec elle.

Sur ce chapitre, il faut d'abord mentionner les études descriptives innombrables qui se sont attachées soit à déterminer la manière dont les hiérarchies sociales sont perçues et ressenties (Warner, Goldthorpe), soit à mesurer l'évolution des inégalités sociales.

Éducation et inégalités

L'aspect qui a sans doute le plus retenu l'attention des chercheurs est celui de la relation entre certaines institutions, notamment les institutions scolaires, et les processus de hiérarchisation. Plus rarement, on s'est interrogé sur le rôle d'autres institutions, par exemple les institutions politiques ou syndicales. Pourtant, il est évident que ces institutions jouent, parallèlement au système scolaire et au système professionnel, un rôle considérable dans la mobilité des individus. Une carrière peu prometteuse peut bifurquer vers des responsabilités politiques ou syndicales importantes. Malheureusement, on ne dispose pas aujourd'hui, dans un pays comme la France, d'une vue d'ensemble de l'effet des institutions sociales sur les processus de hiérarchisation et sur la mobilité des individus à travers les hiérarchies.

En France, depuis les travaux d'Alain Girard et de ses collaborateurs, le rôle des institutions scolaires est beaucoup mieux connu. Ces travaux permettent également de mieux comprendre l'interaction entre institutions familiales et scolaires dans la génération et le renouvellement des inégalités et hiérarchisations. Deux résultats méritent d'être cités à cet égard. En fonction de son rang social, la famille fournit à l'enfant un équipement cognitif et culturel qui lui permet de s'adapter plus ou moins facilement au milieu scolaire et d'acquérir plus ou moins rapidement les techniques que l'école exige de lui. D'un autre côté, tout se passe comme si les familles considéraient l'éducation comme un investissement. Les interventions successives des familles dans les processus d'orientation scolaire peuvent donc être assimilées à des décisions d'investissement. Mais ces décisions sont affectées par le rang social de la famille. On peut, à cet égard, introduire les hypothèses suivantes : en moyenne les coûts de l'éducation tendent à être perçus comme d'autant plus élevés que le rang social de la famille est plus bas ; les bénéfices tendent, pour leur part, à être perçus comme d'autant plus bas que le rang social de la famille est plus bas : un supplément d'éducation peut permettre à un élève de classe supérieure de ne pas déroger par rapport à sa famille d'origine ; le même supplément pourra être perçu par un élève de classe inférieure, ayant déjà atteint un certain niveau scolaire et ayant par conséquent une quasi-certitude de s'être élevé socialement par rapport à sa famille, comme un luxe trop coûteux. Ce double effet du rang social de la famille sur l'orientation scolaire est d'autant plus important qu'il joue de manière répétitive : la même logique et les mêmes différences réapparaissent à chaque étape de la carrière scolaire des adolescents. Cela explique que les efforts considérables faits dans la quasi-totalité des sociétés industrielles pour atténuer l'« inégalité des chances » scolaires n'aient pas eu des effets aussi grands que souhaité. Bien entendu, cette résistance de l'inégalité des chances scolaires a des conséquences sur la transmission du rang social d'une génération à la suivante.

Mobilité sociale

Sur ce dernier point, auquel on associe fréquemment la notion de mobilité sociale, des travaux nombreux se sont accumulés au cours des deux dernières décennies. Ils montrent que la mobilité sociale entre générations est beaucoup plus élevée dans les sociétés industrielles que dans les sociétés traditionnelles. Ils montrent aussi que les différences entre nations sont relativement faibles. Ainsi, contrairement à ce qu'on a longtemps cru, la mobilité sociale n'est pas plus grande aux États-Unis qu'en Europe. D'un autre côté, depuis plusieurs décennies, la mobilité paraît évoluer faiblement en dépit des changements considérables qui caractérisent les sociétés industrielles du point de vue économique et [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : membre de l'Académie des sciences morales et politiques, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Autres références

«  HIÉRARCHIE  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGIE POLITIQUE

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 5 805 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Stratification sociale et pouvoir »  : […] Une des tâches de l'anthropologie politique est de montrer les formes particulières que prennent le pouvoir et les inégalités sur lesquelles il s'appuie dans le cadre des sociétés traditionnelles. On peut évoquer, d'abord, les inégalités primaires fondées sur des critères naturels (sexe et âge) et « traitées » par le milieu culturel au sein duquel elles s'expriment ; elles instaurent une hiérar […] Lire la suite

ARMÉE - Typologie historique

  • Écrit par 
  • Paul DEVAUTOUR, 
  • Universalis
  •  • 12 929 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Facteurs idéologique et psychologique  »  : […] L'élément principal de la cohésion d'une armée, de sa détermination, est constitué par les idéaux qui ont permis ou motivé son rassemblement et qui la maintiennent unie : fidélité au serment féodal, patriotisme. L'élan est encore plus vif quand une idéologie en est le moteur ou qu'une foi missionnaire anime l'armée. Ce sont alors les conquêtes immenses des petits contingents de l'Arabie islamique, […] Lire la suite

ARMÉE - Pouvoir et société

  • Écrit par 
  • Pierre DABEZIES
  •  • 16 279 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'archétype atténué »  : […] Entre laxisme et militarisme, la spécificité des armées fluctue, comme les monnaies, au sein d'un « serpent militaire » marqué par deux seuils. Historiquement, c'est en fait le second qui a été le plus souvent transgressé, comme en témoignent, parmi d'autres irruptions sur la scène politique, tant de coups d'État. L'un des soucis des gouvernants est donc d'y parer. Le premier réflexe est évidemmen […] Lire la suite

BAOULÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHAUVEAU
  •  • 3 390 mots

Dans le chapitre « L'organisation sociale »  : […] Le village ( klo ), dont les plus importants comptaient au début du xx e  siècle deux milliers d'habitants, est composé de différents quartiers ( akpaswa ) regroupant, autour d'une famille prééminente, des unités de résidence restreintes ( awlo ) et de niveau supérieur ( awlobo ). Chacune de ces unités (qui, à l'exception de l' awlo , ne correspondent pas forcément à des entités topographiques dis […] Lire la suite

BATESON GREGORY (1904-1980)

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 3 288 mots

Dans le chapitre « Les propositions théoriques sur l'alcoolisme et la schizophrénie »  : […] Fort de ses convictions épistémologiques nouvelles qui sont fondées sur la cybernétique et la théorie des systèmes et qui coïncident avec ses recherches au Veterans Administration Hospital de Palo Alto en Californie, Bateson continue d'approfondir les questions relatives au « soi » dans la relation complémentaire de celui-ci avec le système plus vaste qui l'inclut. Comment interpréter les succès d […] Lire la suite

CASTES

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 5 986 mots

Dans le chapitre « Śūdra »  : […] La quatrième classe a pour fonction le service des dvija. Il ne s'ensuit pas qu'elle soit entièrement esclave ou serve : elle comprend tous les métiers d'artisans et d'ouvriers qui sont exercés par des hommes libres. Il peut y avoir des śūdra esclaves ( dāsa ), tout comme les śūdra peuvent avoir des esclaves. Le Dharmaśāstra de Manu affirme qu'un brahmane peut faire faire par un śūdra une besogne […] Lire la suite

CHEFFERIE

  • Écrit par 
  • Henri LAVONDÈS, 
  • Jean-Claude PENRAD
  •  • 2 924 mots

Dans le chapitre « Système du « big man » et chefferie en Océanie »  : […] La réflexion sur les systèmes politiques océaniens reste dominée par un retentissant article de Marshall Sahlins (1963), qui, plusieurs fois republié et devenu un classique, oppose le système dit du big man , caractéristique de la Mélanésie, où le statut de chef s'acquiert par des efforts personnels, et la chefferie polynésienne, où la qualité de chef est déterminée à l'avance par l'hérédité et […] Lire la suite

CLASSES SOCIALES - Classe dominante

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 2 471 mots

Dans le chapitre « Bourgeoisie et élite(s) »  : […] Dans la perspective marxiste, le rapport de propriété est le rapport social déterminant. Dans le mode de production capitaliste, il oppose les bourgeois, propriétaires des moyens de production, aux prolétaires, détenteurs de leur seule force de travail. « Par bourgeoisie, on entend la classe des capitalistes modernes qui possèdent les moyens sociaux de production et utilisent le travail salar […] Lire la suite

CLASSES SOCIALES - La théorie de la lutte de classes

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 8 266 mots

Dans le chapitre « La société de l'individualisme »  : […] Donc il nous faut comprendre pourquoi, dans nos sociétés, le conflit économique se voit privilégié d'une façon qui semble irrésistible, comme si nous nous trouvions confrontés à une conviction de la conscience commune dont les penseurs sociaux (et pas uniquement les penseurs socialistes ou marxistes mais également leurs adversaires libéraux) se font l'écho naïf sans jamais s'interroger sur le sens […] Lire la suite

COMMUNICATION - Les processus de la communication

  • Écrit par 
  • Robert PAGÈS
  •  • 6 240 mots

Dans le chapitre « Structure microsociale et communication »  : […] Les systèmes sociaux, y compris les plus petits, sont généralement des structures d'emprise dissymétrique : l'action exercée par les différents agents constituants les uns sur les autres au sein de chaque paire est inégale. « Action » s'entend ici en un sens très général : les agents sont inégaux en capacité d'attraction, d'agrément, de persuasion, pouvoir de coercition, capacité d'intervention in […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

9 août 2021 Chine. Scandale sexuel visant un cadre d'Alibaba.

L’affaire remonte à juillet, lorsqu’une employée, qui se plaignait d’avoir été violée par son supérieur à l’issue d’un dîner d’affaires, a tenté en vain d’obtenir le soutien de sa hiérarchie, avant de publier son témoignage sur un forum interne à l’entreprise. L’affaire a suscité une vive indignation, tout comme les révélations, fin juillet, visant le chanteur et acteur sino-canadien Kris Wu, accusé par une vingtaine de jeunes filles de les avoir forcées à avoir des relations sexuelles en échange de promesses de promotion professionnelle. […] Lire la suite

3-8 octobre 2019 France. Attentat terroriste à la Préfecture de police de Paris.

La radicalisation de cet homme habilité au secret-défense n’avait pas été relevée par sa hiérarchie. Ces révélations suscitent un profond malaise au sein de la préfecture. Le 7, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner évoque un « dysfonctionnement d’État », plutôt qu’un « scandale d’État ». Le 8, lors de l’hommage rendu à la Préfecture de police aux fonctionnaires de police tués, le président Emmanuel Macron promet un « combat sans relâche » contre « l’hydre islamiste », appelant à « se réarmer moralement » et à établir une « société de la vigilance ». […] Lire la suite

2-28 avril 2019 Venezuela. Levée de l'immunité parlementaire de Juan Guaidó.

La journée est marquée par des manifestations et des affrontements qui font au moins six morts, mais la hiérarchie militaire demeure loyale au régime, qui dénonce une tentative de coup d’État. […] Lire la suite

20 février 2019 Syrie. Mort d'un cadre français du groupe État islamique.

Les deux frères ont rapidement progressé dans la hiérarchie de l’EI. Ce sont eux qui ont notamment prêté leur voix à la revendication des attentats de novembre 2015 en France. En décembre 2018, l’EI avait diffusé un message de Fabien Chain appelant les partisans de la cause djihadiste à pratiquer des attentats en France. Situé sur l’Euphrate, près de la frontière irakienne, Baghouz est le dernier réduit du « califat » autoproclamé par l’EI en Syrie en juin 2014. […] Lire la suite

14-26 août 2018 Église catholique. Réactions aux accusations de pédophilie.

Carlo Maria Viganò dénonce « les réseaux homosexuels » qui domineraient la haute hiérarchie catholique. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Raymond BOUDON, « HIÉRARCHIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/hierarchie/