HERZOG JACQUES (1950- ) & MEURON PIERRE DE (1950- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une dimension monumentale

Lauréats du prestigieux prix Pritzker en 2001, lauréats du prix Stirling pour la Laban Dance School à Lewisham (Londres, 2003), Jacques Herzog et Pierre de Meuron multiplient les projets d'équipements culturels, tels le Forum de Barcelone (2004), bâtiment de 180 mètres de côté situé à l'extrémité de l'avenue Diagonal, ou la Elbphilharmonie de Hambourg (2017), vaisseau flottant sur l'Elbe, véritable étendard de la reconversion portuaire de la cité hanséatique.Outre plusieurs salles de concert, le bâtiment comprend un hôtel et des appartements.

S'ils ont prouvé leur aisance à traiter des architectures de grande échelle, desquelles se dégagent parfois une esthétique proche du sublime, leur faculté à fabriquer de petites constructions reste toutefois intacte. Ils en ont apporté la preuve dans leur première réalisation parisienne, un ensemble de 57 logements sociaux, rue des Suisses dans le XIVe arrondissement (2001), composé de deux immeubles sur rue et d'un bâtiment bas exploitant la profondeur de la parcelle, le long duquel sont disposées quelques maisons-ateliers. Ce modeste programme d'habitation donne lieu à la fabrication d'un morceau de ville, qui tire une partie de sa force des matériaux utilisés : sombres persiennes d'aluminium, tempérées par des volets de bois ondulants pour le bâtiment bas, béton brut pour les maisons. Cet ensemble a valu à Herzog et de Meuron de recevoir en janvier 2002 l'Équerre d'argent, prix annuel décerné par le groupe Moniteur.

Même à petite échelle, le travail d'Herzog et de Meuron revêt finalement, par sa présence physique, une dimension monumentale : c'est encore le cas du magasin Prada à Tōkyō (2003), petite tour de verre et d'acier, dont la forme irrégulière et l'épiderme poli comme un diamant contribuent à accroître la force d'expression.

À Lyon, leur projet urbain architectural et environnemental, conçu avec le paysagiste Michel Desvigne, pour l’îlot La Confluence est retenu en 2009. Le quartier nord se présente comme une extension du centre-ville, destiné à accueillir bureaux, logements, commerces et équi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  HERZOG JACQUES (1950- ) & MEURON PIERRE DE (1950- )  » est également traité dans :

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Construire aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 6 516 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une diversité d'attitudes possibles »  : […] Face à la richesse de la scène technologique contemporaine, les réponses des architectes sont à la fois diverses et contrastées. Elles s'organisent autour d'un certain nombre de questions clés. Quel rôle doit-on tout d'abord accorder à la technique dans la définition du projet ? S'agissant par exemple de l'ordinateur, faut-il le considérer comme un simple outil, à la façon d'un Frank Gehry, ou com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-contemporaine-construire-aujourd-hui/#i_99748

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - L'architecture

  • Écrit par 
  • Claude MASSU
  •  • 12 008 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'architecture à l'ère de la mondialisation »  : […] Après l'épisode postmoderne, qui a cessé de produire des effets innovants à partir des années 1990, l'architecture américaine semble avoir repris un nouveau souffle grâce à l'apport d'architectes étrangers internationalement reconnus. À l'heure de la mondialisation et du star system en architecture, les frontières culturelles deviennent de plus en plus perméables comme l'indique a contrario la pré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-l-architecture/#i_99748

JEFF WALL. PHOTOGRAPHIES 1978-2004 (exposition)

  • Écrit par 
  • Jörg BADER
  •  • 1 012 mots

L'importante rétrospective Jeff Wall. Photographs 1978-2004 , consacrée à l'œuvre de l'artiste canadien né en 1946 à Vancouver (Colombie-Britannique), a d'abord eu lieu, du 30 avril au 25 septembre 2005, au Schaulager, à Bâle (avant d'être reprise à Londres par la Tate Modern). Le fait s'explique par le lien privilégié que Wall entretient avec cette ville, où s'est tenue dès 1983 sa deuxième expo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeff-wall-photographies-1978-2004/#i_99748

PÉKIN (JEUX OLYMPIQUES DE) [2008] - Contexte, organisation, bilan

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 4 313 mots

Réuni pour sa cent douzième session du 12 au 16 juillet 2001 à Moscou, le C.I.O. s'attaque à un ordre du jour chargé : il doit choisir la ville d'accueil des XXVI es  Jeux d'été de 2008, puis élire l'homme qui succédera à Juan Antonio Samaranch à sa présidence. Cinq villes sont candidates : Istanbul (Turquie), ̄Osaka (Japon), Paris (France), Pékin (Chine) et Toronto (Canada). En fait, même si Par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pekin-jeux-olympiques-de-2008-contexte-organisation-bilan/#i_99748

TATE MODERN, Londres

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 767 mots
  •  • 1 média

Extension de l'ancien musée d'art britannique la Tate Gallery de Millbank (appelée désormais Tate Britain), la Tate Modern est installée dans la centrale électrique conçue par Giles Gilbert Scott (1947-1955) à Londres et réhabilitée en 2000 par les architectes suisses Jacques Herzog et Pierre de Meuron. L'ancienne Bankside Power Station, dont la cheminée de 99 mètres de hauteur défie le dôme de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tate-modern-londres/#i_99748

Pour citer l’article

Simon TEXIER, « HERZOG JACQUES (1950- ) & MEURON PIERRE DE (1950- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/herzog-et-meuron/