HÉRODE AGRIPPA Ier (10 av. J.-C.44 apr. J.-C.) roi des Juifs (41-44)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi des Juifs (41-44), né vers l'an 10 av. J.-C., mort en 44 apr. J.-C. à Césarée.

Le jeune Agrippa, de son vrai nom Marcus Julius Agrippa, est envoyé à Rome pour ses études et sa sécurité après l'assassinat, en 7 av. J.-C., de son père Aristobule par son grand-père Hérode Ier le Grand (73 av. J.-C.-4 av. J.-C.). Il y grandit en compagnie de Drusus, fils de l'empereur Tibère. Après la mort de sa mère Bérénice, Agrippa dilapide rapidement la fortune familiale et contracte d'importantes dettes. Quand Drusus meurt en 23, Agrippa quitte Rome et s'installe près de Bersabée en Palestine. Il demande de l'aide à son oncle Hérode Antipas (20 env. av. J.-C.-39 apr. J.-C.), tétrarque de Galilée, et se voit offrir un poste officiel mineur qu'il quitte rapidement.

En 36, après avoir emprunté une somme considérable à Alexandrie, Agrippa rentre à Rome où l'empereur Tibère le reçoit mais lui refuse le droit de séjourner à la cour jusqu'à ce qu'il ait remboursé ses dettes. Un nouvel emprunt permet à Agrippa de régler le problème et il obtient le poste de tuteur du petit-fils de Tibère. Agrippa devient aussi l'ami de Caligula, héritier de Tibère. Une remarque déplacée à propos de Tibère, entendue par un domestique, vaut à Agrippa d'aller en prison, mais Caligula lui conserve son amitié. Dans l'année qui suit, Tibère meurt et la chance tourne pour Agrippa.

En 37, Caligula le nomme roi de l'ancienne tétrarchie de son oncle, Hérode Philippe, et de l'Abilène, une région voisine. Hérode Antipas tente de ralentir son ascension en le dénonçant à Caligula ; Agrippa contre-attaque. La confrontation devant Caligula se termine en 39 par le bannissement d'Hérode Antipas et l'ajout de ses territoires, la Galilée et la Pérée, à ceux d'Agrippa. Vers 41, sur l'avis du gouverneur de Syrie, Agrippa dissuade Caligula d'introduire le culte de l'empereur à [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  HÉRODE AGRIPPA I er (10 av. J.-C. - 44 apr. J.-C.) roi des Juifs (41-44)  » est également traité dans :

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 607 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les deux derniers siècles de la Jérusalem juive : de la prise de la ville par Pompée (63 av. J.-C.) à la fin de la « Guerre d'Hadrien » (135 apr. J.-C.) »  : […] Après la prise de Jérusalem par Pompée, la royauté n'est conférée à aucun des prétendants juifs ; nommé seulement grand prêtre et ethnarque, Hyrcan II (63-40) doit payer tribut aux Romains, et se soumettre au contrôle du gouverneur romain de Syrie ; en outre, les villes de la côte, celles du nord de la Transjordanie, et plusieurs autres cités, comme Samarie, lui sont enlevées. Quant à Aristobule, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palestine/#i_21165

Pour citer l’article

« HÉRODE AGRIPPA Ier (10 av. J.-C. - 44 apr. J.-C.) roi des Juifs (41-44) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/herode-agrippa-ier/