THOREAU HENRY DAVID (1817-1862)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrivain américain excentrique, penseur anticonformiste, Thoreau a produit une œuvre d'une grande diversité, composée de poèmes, de récits d'excursions, d'essais politiques, d'histoire naturelle, d'un journal monumental et d'un chef-d'œuvre, Walden, livre inclassable qui transcende les genres littéraires. Homme de lettres, philosophe, naturaliste et écologiste, Thoreau a créé un personnage iconoclaste de sage vivant dans les bois afin de mieux dénoncer les erreurs de l'Amérique du milieu du xixe siècle, et ses manquements aux idéaux proclamés. Sa voix discordante l'a longtemps fait rejeter. Mais cet intellectuel contestataire a fini paradoxalement par représenter divers aspects de l'identité américaine : pionnier plein de ressources, fermier indépendant, rebelle aux institutions, amoureux de la nature sauvage, individualiste et moraliste intransigeant, il est devenu un héros culturel. La complexité du personnage, la variété des facettes de sa pensée, la densité noueuse de sa prose expliquent les fluctuations de sa réputation, chaque époque attachant plus d'attention à telle partie de son œuvre – les belles pages sur la nature, l'art de vivre simplement, la désobéissance civile, la philosophie de la vie ordinaire, ou les prémices de l'écologie.

Henry David Thoreau

Henry David Thoreau

photographie

Walden (1854), de Henry David Thoreau, joue un rôle central dans la description du paysage américain et dans la définition de la place qu'y occupe l'homme. La pensée de la dissidence écologique lui doit beaucoup. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

L'intellectuel américain

C'est au village de Concord, près de Boston, que Thoreau naît le 12 juillet 1817 et passe sa vie. Après des études à Harvard, il devient brièvement instituteur, puis décide de ne plus travailler que de façon discontinue, dans la fabrique familiale de crayons, chez Ralph Waldo Emerson comme factotum, pour le compte de fermiers ou en tant qu'arpenteur. Cette existence indépendante lui laisse le loisir d'observer quotidiennement la nature du Massachusetts, de collectionner des spécimens, de prendre des notes et de rédiger son journal (1837-1861), d'où il tire des conférences, des articles et des livres.

L'amitié d'Emerson joue un rôle décisif dans sa vie. Au sortir de ses études, il fait la rencontre du philosophe qui s'entoure d'un cercle de penseurs, d'écrivains et de réformateurs :

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : professeur de littérature américaine à l'université de Lyon-II-Lumière

Classification


Autres références

«  THOREAU HENRY DAVID (1817-1862)  » est également traité dans :

WALDEN, Henry David Thoreau - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 726 mots
  •  • 1 média

Henry David Thoreau (1817-1862) est assurément avec Ralph Waldo Emerson (1803-1882) le plus célèbre des intellectuels, écrivains et philosophes, qui ont contribué à l'affirmation de la culture américaine et ont fait du transcendantalisme le courant philosophique majeur d'une tradition qui prend sa source dans la culture du Nouveau Monde. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walden/#i_9058

CAVELL STANLEY (1926-2018)

  • Écrit par 
  • Sandra LAUGIER
  •  • 1 176 mots

Une telle réponse se trouvait déjà, selon Cavell, chez Thoreau et Emerson. Thoreau a inventé par son passage à Walden (Walden, 1854), et le livre qu'il en a tiré, une philosophie de la vie quotidienne qui conduit à l'acceptation de l'ordinaire. Il y a aussi chez Emerson une réponse au scepticisme, par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanley-cavell/#i_9058

DÉSOBÉISSANCE CIVILE

  • Écrit par 
  • Christian MELLON
  •  • 2 257 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Histoire moderne de la notion »  : […] C'est à l'écrivain américain Henry David Thoreau (1817-1862) que l'on attribue la paternité de l'expression civil disobedience, dont l'expression française « désobéissance civile » est la traduction. En 1846, ayant refusé de payer l'impôt à un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desobeissance-civile/#i_9058

ÉCOLOGISTE MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION, 
  • Bruno VILLALBA
  •  • 10 798 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Émergence de la pensée écologiste »  : […] environnementalistes françaises. Aux États-Unis, la figure tutélaire du courant écologiste est sans conteste Henry David Thoreau, qui a légué une œuvre immense et dérangeante. En Europe, le premier à articuler combat pour la nature et combat politique fut un libertaire, le géographe Élisée Reclus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-ecologiste/#i_9058

NATURE WRITING, littérature

  • Écrit par 
  • Yves-Charles GRANDJEAT
  •  • 3 698 mots
  •  • 3 médias

Vie dans les bois (1854) de Henry David Thoreau, rassemble des ouvrages tournés vers l’observation de la nature, notamment mais non exclusivement la nature sauvage (wilderness), et la méditation de ses enseignements. La nature n’y figure pas seulement, comme c’est le cas dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nature-writing-litterature/#i_9058

Voir aussi

Pour citer l’article

Michel GRANGER, « THOREAU HENRY DAVID - (1817-1862) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-david-thoreau/