SAUGUET HENRI (1901-1989)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dernier survivant d'une génération qui avait côtoyé Erik Satie, Henri Sauguet est l'un des rares compositeurs français à avoir intégré l'héritage debussyste dans un langage direct, sobre et spontané qui n'est pas sans parenté avec l'esprit initial des Six.

De son vrai nom Henri Poupard, il naît à Bordeaux le 18 mai 1901, où il travaille d'abord avec Julien-Fernand Vaubourgoin. Il étudie ensuite la composition avec Joseph Canteloube à Montauban (1919). En 1920, il fonde à Bordeaux le groupe des Trois, avec le poète Louis Emié et le compositeur J.-M. Lizotte, à l'image du groupe des Six. Leur premier concert provoque un scandale dans la société bordelaise, et, contraint par son père, il adopte comme pseudonyme le nom de jeune fille de sa mère. Il se fixe à Paris en 1922, où il travaille avec Charles Kœchlin et s'intègre rapidement au foisonnement artistique de la capitale. Un an plus tard, Darius Milhaud le présente à Erik Satie en compagnie de trois autres jeunes compositeurs, Henri Cliquet-Pleyel (1894-1963), Roger Désormière (1898-1963) et Maxime Jacob (1906-1978). En hommage à l'auteur de Parade, ils adoptent le nom d'école d'Arcueil et donnent leur premier concert en 1923, au cours duquel la pianiste Marcelle Meyer crée les Trois Françaises de Sauguet. Satie voyait en eux les successeurs du groupe des Six, mais le mouvement ne survivra pas à sa disparition, en 1925. Seul Sauguet cherche à prolonger dans son œuvre les idéaux d'origine : refus de l'académisme et du romantisme, recherche de la simplicité. Il s'impose rapidement dans les salons parisiens, préalable alors indispensable, et, s'il se brouille assez vite avec Blanche de Polignac, il trouve un protecteur en la personne du comte Étienne de Beaumont. Son premier succès est un opéra bouffe, Le Plumet du colonel, dont Ernest Ansermet dirig [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : chef d'orchestre, musicologue, producteur à Radio-France

Classification


Autres références

«  SAUGUET HENRI (1901-1989)  » est également traité dans :

ARCUEIL ÉCOLE D'

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 456 mots

Groupe fondé en 1923 par quatre jeunes compositeurs français, Henri Cliquet-Pleyel (1894-1963), Roger Désormière (1898-1963), Henri Sauguet (1901-1989) et Maxime Jacob (1906-1978). Darius Milhaud les avait présentés à Erik Satie, qui vivait reclus dans son appartement d'Arcueil. Ils adopteront le nom d'école d'Arcueil en juin 1923, à l'occasion d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-d-arcueil/#i_4838

Pour citer l’article

Alain PÂRIS, « SAUGUET HENRI - (1901-1989) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-sauguet/