Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

HÉMOGLOBINURIE

Symptôme qui peut accompagner toute hémolyse importante (destruction brutale de globules rouges). Dans ce cas, en effet, l'hémoglobine libre passe dans le sérum (hémoglobinémie) et, dès que la capacité de fixation des protéines sériques est débordée, le pigment apparaît dans les urines, d'où la teinte variant du rouge clair au noir que présentent celles-ci. L'hémoglobinurie est identifiée par des réactions spécifiques de l'hémoglobine et par l'examen microscopique qui prouve l'absence d'hématies dans les urines.

La myoglobinurie, qui survient dans les écrasements musculaires ou lors de certains exercices sportifs violents, doit être distinguée de l'hémoglobinurie. Certains sujets, à la suite d'efforts musculaires ou d'un refroidissement, sont affectés de crises hémoglobinuriques que l'on qualifie de paroxystiques. Une surveillance médicale attentive est nécessaire afin de mettre le malade à l'abri de complications rénales, en l'absence desquelles le pronostic de l'affection est plutôt favorable.

— François BOURNÉRIAS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • FAVISME

    • Écrit par Marie-Christine STÉRIN
    • 125 mots

    Favisme est l'ancien nom du déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase, une enzyme du sang, entraînant la destruction des globules rouges. L'intoxication est provoquée (chez les sujets génétiquement prédisposés) par l'ingestion de fèves ou l'inhalation du pollen de cette plante. Dans les heures...

  • FIÈVRE BILIEUSE HÉMOGLOBINURIQUE

    • Écrit par François BOURNÉRIAS
    • 223 mots

    Complication grave et actuellement exceptionnelle, la fièvre bilieuse hémoglobinurique survient chez un malade porteur d'un ancien paludisme. C'est un épisode hémolytique aigu, d'origine immuno-allergique, lié à la prise de quinine et peut-être d'autres antipaludéens....

  • HÉMOCLASIQUE CRISE

    • Écrit par François BOURNÉRIAS
    • 73 mots

    La crise hémoclasique, quelle qu'en soit la cause, traduit une destruction massive et brutale des globules rouges (hémolyse). Son intensité dépend de l'importance du désordre sanguin. Elle associe un tableau d'anémie aiguë, de la fièvre, une hémoglobinurie fréquente, auxquels...

  • HÉMOLYSE & SYNDROMES HÉMOLYTIQUES

    • Écrit par François BOURNÉRIAS
    • 243 mots

    L'hémolyse est la lyse des hématies du sang circulant ; elle doit être notable pour entraîner des manifestations cliniques dont l'intensité sera parallèle à la quantité de cellules sanguines détruites : anémie avec toutes ses manifestations, ictère à bilirubine libre, ...

Voir aussi