HÉMOGLOBINURIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Symptôme qui peut accompagner toute hémolyse importante (destruction brutale de globules rouges). Dans ce cas, en effet, l'hémoglobine libre passe dans le sérum (hémoglobinémie) et, dès que la capacité de fixation des protéines sériques est débordée, le pigment apparaît dans les urines, d'où la teinte variant du rouge clair au noir que présentent celles-ci. L'hémoglobinurie est identifiée par des réactions spécifiques de l'hémoglobine et par l'examen microscopique qui prouve l'absence d'hématies dans les urines.

La myoglobinurie, qui survient dans les écrasements musculaires ou lors de certains exercices sportifs violents, doit être distinguée de l'hémoglobinurie. Certains sujets, à la suite d'efforts musculaires ou d'un refroidissement, sont affectés de crises hémoglobinuriques que l'on qualifie de paroxystiques. Une surveillance médicale attentive est nécessaire afin de mettre le malade à l'abri de complications rénales, en l'absence desquelles le pronostic de l'affection est plutôt favorable.

—  François BOURNÉRIAS

Écrit par :

Classification


Autres références

«  HÉMOGLOBINURIE  » est également traité dans :

FAVISME

  • Écrit par 
  • Marie-Christine STÉRIN
  •  • 124 mots

Favisme est l'ancien nom du déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase, une enzyme du sang, entraînant la destruction des globules rouges. L'intoxication est provoquée (chez les sujets génétiquement prédisposés) par l'ingestion de fèves ou l'inhalation du pollen de cette plante. Dans les heures qui suivent apparaît brusquement un syndrome d'anémie fébrile aiguë avec ictère et hémoglobinurie fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/favisme/#i_18943

FIÈVRE BILIEUSE HÉMOGLOBINURIQUE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 223 mots

Complication grave et actuellement exceptionnelle, la fièvre bilieuse hémoglobinurique survient chez un malade porteur d'un ancien paludisme. C'est un épisode hémolytique aigu, d'origine immuno-allergique, lié à la prise de quinine et peut-être d'autres antipaludéens. Le début est brutal, marqué par de la fièvre, un malaise intense, un état de choc, l'émission d'urines hémoglobinuriques. Une insuf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievre-bilieuse-hemoglobinurique/#i_18943

HÉMOCLASIQUE CRISE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 72 mots

La crise hémoclasique, quelle qu'en soit la cause, traduit une destruction massive et brutale des globules rouges (hémolyse). Son intensité dépend de l'importance du désordre sanguin. Elle associe un tableau d'anémie aiguë, de la fièvre, une hémoglobinurie fréquente, auxquels s'ajoute rapidement un ictère. Ce tableau va s'atténuer en quelques jours, spontanément ou sous l'effet du traitement. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crise-hemoclasique/#i_18943

HÉMOLYSE & SYNDROMES HÉMOLYTIQUES

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 244 mots

L'hémolyse est la lyse des hématies du sang circulant ; elle doit être notable pour entraîner des manifestations cliniques dont l'intensité sera parallèle à la quantité de cellules sanguines détruites : anémie avec toutes ses manifestations, ictère à bilirubine libre, hémoglobinurie en cas de lyse massive. Secondairement apparaîtra la régénération globulaire : élévation des réticulocytes du sang c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemolyse-et-syndromes-hemolytiques/#i_18943

LANDSTEINER KARL (1868-1943)

  • Écrit par 
  • Paul SPEISER
  •  • 910 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sérologie générale »  : […] Landsteiner introduit la notion d' haptène  : partie de l'antigène qui s'unit avec l'anticorps sans provoquer une immunisation. Il démontre, d'une part, que des substances organiques ayant une structure chimique simple conduisent à une production d'anticorps spécifiques et, d'autre part, que les hémoglobines de divers animaux peuvent être différenciées par des méthodes chimi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-landsteiner/#i_18943

Pour citer l’article

François BOURNÉRIAS, « HÉMOGLOBINURIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemoglobinurie/