HÉMOCLASIQUE CRISE

La crise hémoclasique, quelle qu'en soit la cause, traduit une destruction massive et brutale des globules rouges (hémolyse). Son intensité dépend de l'importance du désordre sanguin. Elle associe un tableau d'anémie aiguë, de la fièvre, une hémoglobinurie fréquente, auxquels s'ajoute rapidement un ictère. Ce tableau va s'atténuer en quelques jours, spontanément ou sous l'effet du traitement.

—  François BOURNÉRIAS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

François BOURNÉRIAS, « HÉMOCLASIQUE CRISE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/crise-hemoclasique/