HAUTE-AUTRICHE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Quatrième des Länder autrichiens par la superficie (11 980 km2), la Haute-Autriche s'étend, pour la plus grande partie de son territoire, en dehors du domaine alpin. Elle se divise en trois grands ensembles régionaux allongés d'ouest en est de part et d'autre du Danube. Les pays qui les composent ont gardé leur appellation traditionnelle de Viertel (quartier), exprimant des entités économiques complémentaires.

Autriche : carte administrative

Autriche : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Autriche. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La zone alpine regroupe, au sud, les Préalpes calcaires du Dachstein, du Totes Gebirge (2 515 m) et des Eisenwurzen. Ces montagnes karstiques, aux pentes escarpées, sont découpées en massifs par les affluents de la Traun et de l'Enns. Les plus actives sont, à l'est, les Eisenwurzen. Des gisements de fer ont fait éclore une série de petites villes industrielles, surtout dans la vallée de la Steyr qu'emprunte la route du Fer. Les hautes Alpes sont bordées d'une bande de flysch tertiaire aux formes molles, fortement boisées et, surtout, couvertes d'herbages qui nourrissent un gros troupeau laitier. La région la plus originale est, à l'ouest, le Salzkammergut. C'est un berceau de flysch encadré de hauts reliefs calcaires, dont la topographie a été remodelée par les glaciers quaternaires qui l'ont remblayé de moraines et creusé de lacs. Domaine clos, bassin supérieur de la Traun et de l'Ager, le Salzkammergut déborde un peu sur les Länder de Salzbourg et de Styrie.

Le tourisme est la ressource fondamentale, s'y ajoutent le sel gemme et ses dérivés, le bois et l'élevage. C'est donc un pays d'économie mixte où chaque bassin lacustre possède une ville qui joue un rôle d'échange avec le Hallstättersee, l'un des foyers de la civilisation celtique du premier âge du fer ; on trouve, à l'aval, le marché de Bad Goisern et l'ancienne station thermale de Bad Ischl , cœur du Salzkammergut. Les lacs prennent une plus grande extension au nord : Wolfangsee, Traunsee et ses centres industriels Ebensee et Gmunden , Attersee, Mondsee.

L'avant-pays alpin est une succ [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  HAUTE-AUTRICHE  » est également traité dans :

LINZ

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 513 mots
  •  • 1 média

Capitale du Land de Haute-Autriche, Linz est, par le nombre d'habitants, la troisième ville, après Vienne et Graz, mais son poids économique en fait l'organisme urbain le plus dynamique de la République. Siège d'une activité artistique notable (Centre Ars Electronica, musée d'art moderne Lentos), la ville est également un foyer universitaire. Elle est installée sur la rive droite du Danube, un pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linz/#i_49312

Pour citer l’article

Paul GUICHONNET, « HAUTE-AUTRICHE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/haute-autriche/