HARPER'S BAZAAR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Célèbre magazine de mode américain, Harper's Bazaar a été associé pour le public au prestige de son principal propriétaire, le magnat de la presse William Randolph Hearst (1863-1951).

Créé en 1868 par les frères Harper, le magazine Harper's Bazar (qui ne gagnera son deuxième « a » que plus tard) a pour vocation, dès l'origine, d'offrir très objectivement à ses lectrices informations et illustrations de mode. Inspiré par une publication allemande intitulée Der Bazar, dont il imite souvent la présentation, le magazine reçoit ses illustrations d'Europe. Le style un peu laborieux de la publication s'améliore très sensiblement avec le changement de format, dans les années 1890 ; les couvertures, très soignées, reproduisent désormais des robes de la haute couture parisienne : la maison Worth y est particulièrement représentée. Des commentaires très précis décrivent chaque modèle. Le magazine évolue sans histoire et sans éclat jusqu'à l'arrivée de William Randolph Hearst.

En 1895, William Randolph Hearst a entrepris de conquérir la maîtrise d'une partie de la presse américaine : il oppose son journal New York Journal à la toute-puissante publication de Joseph Pulitzer, World. Selon le même schéma, il acquiert, en 1913, le magazine Harper's Bazar, avec pour but d'en faire le rival de Vogue. Parmi les illustrateurs, on compte Bakst, Drian, Brunelleschi, Barbier. Les articles sur la mode sont l'œuvre de l'ineffable lady Duff Gordon, couturière et femme de lettres, qui signe « Lucille ». Lady Randolph Churchill et la comtesse de Warwick achèvent de donner à la revue un parfum aristocratique.

En 1915, le magazine publie pour la première fois des dessins d'Erté, l'ancien assistant de Poiret. Ces silhouettes fines et soigneusement stylisées deviendront une des caractéristiques de Harper's Bazaar. Avec Henry B. Sell pour rédacteur en chef (1920-1926), le magazine acquiert un style amusant et accueille la contribution d'écrivains comme Arnold Bennett, Compton Mackenzie. À cette époque, Hearst possède vingt quotidiens, onze hebd [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  HARPER'S BAZAAR  » est également traité dans :

AVEDON RICHARD (1923-2004)

  • Écrit par 
  • Anne BERTRAND
  •  • 1 622 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La mode »  : […] Né dans la mode (son père possède un magasin sur la Cinquième Avenue, ses parents sont abonnés à Vogue, Harper's Bazaar , Vanity Fair , sa sœur est une beauté), le jeune Dick photographie les siens près de voitures rutilantes et de « chiens empruntés ». À dix ans, rappellent Maria Morris Hambourg et Mia Fineman, commissaires de l'exposition Richard Avedon. Portraits , au Metropolitan Museum de New […] Lire la suite

BAILEY DAVID (1938- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 528 mots

Le Britannique David Bailey s’est fait connaître par ses photographies de mode, ses portraits et ses images publicitaires. Alors que sa carrière le mettra en contact avec l’élite de la société britannique, il est issu du milieu populaire de l’East End londonien, où il voit le jour le 2 janvier 1938. Après avoir grandi à Londres, il quitte l’école quand il est encore adolescent, enchaîne les petits […] Lire la suite

BASSMAN LILLIAN (1917-2012)

  • Écrit par 
  • Karen SPARKS
  •  • 456 mots

La photographe de mode américaine Lillian Bassman obtint un grand succès dans les années 1940 et 1950 en privilégiant l'usage du flou et des contrastes dans ses clichés en noir et blanc de mannequins aux formes fluides, donnant ainsi une image de la femme empreinte de mystère. Lillian Violet Bassman naît le 15 juin 1917 dans le quartier new-yorkais de Brooklyn. Elle suit des cours de design textil […] Lire la suite

BÉRARD CHRISTIAN (1902-1949)

  • Écrit par 
  • Guillaume GARNIER
  •  • 1 009 mots

Un extraordinaire talent d'illustrateur et de décorateur, une personnalité hors du commun, fantasque et nostalgique, ont assuré la notoriété de Christian Bérard. Ses amitiés avec les personnalités du théâtre, du ballet, de la mode et de la littérature, ses travaux d'illustrateur, sa vie mondaine et affective très animée ne l'ont pas empêché d'effectuer, parallèlement, une carrière de peintre pour […] Lire la suite

BLUMENFELD ERWIN (1897-1969)

  • Écrit par 
  • Armelle CANITROT
  •  • 679 mots

L' Autoportrait en Pierrot (1911) réalisé par Erwin Blumenfeld à l'âge de quatorze ans laisse entrevoir la créativité de cet anticonformiste qui va bousculer les codes de la photographie de mode. Né en 1897 à Berlin dans une famille d'origine juive, Blumenfeld doit abandonner ses études à la mort de son père pour devenir apprenti dans la confection. Ambulancier dans l'armée allemande durant la Pr […] Lire la suite

BRASSAÏ GYULA HALÁSZ dit (1899-1984)

  • Écrit par 
  • Anne de MONDENARD
  •  • 1 859 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Rencontre avec Picasso »  : […] Reste que la série des graffitis aide à cerner l'esthétique sauvage de Brassaï : brutalité, frontalité, prédominance du sujet sur le cadrage. Il se singularise par rapport aux esthétiques dominantes de l'époque, que ce soit l'instant saisi par un Cartier-Bresson, l'élégance formelle d'un Kertész, ou les cadrages spectaculaires de l'école du Bauhaus. Un autre bon exemple de son art est donné par se […] Lire la suite

BRODOVITCH ALEXEY (1898-1971)

  • Écrit par 
  • Gabriel BAURET
  •  • 684 mots

Le directeur artistique d'origine russe Alexey Brodovitch est l'un des plus illustres metteurs en page de la photographie du xx e  siècle. Son nom est lié au magazine de mode américain Harper's Bazaar pour lequel il n'a cessé d'inventer de 1934 à 1958 des combinaisons originales d'images et de typographies. Alexey Brodovitch est né en 1898, entre Saint-Pétersbourg et la frontière de la Finlande, […] Lire la suite

ERTÉ ROMAIN DE TIRTOFF dit (1892-1990)

  • Écrit par 
  • Patrick MAURIES
  • , Universalis
  •  • 1 429 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un lyrisme précieux »  : […] Erté naît véritablement dans ces années-là, et signe en 1915 un contrat avec Harper's Bazaar , auquel il restera fidèle pendant plus de vingt ans, devenant rapidement une autorité pour l'élégante du Middle West, au point d'être une sorte de styliste avant la lettre. Ces compositions complexes, ces femmes-fleurs, femmes-oiseaux, sultanes ou déesses font régulièrement la couverture, en couleurs, du […] Lire la suite

FAURER LOUIS (1916-2001)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 744 mots

Le photographe américain Louis Faurer (altération administrative du patronyme Fourer) est né le 28 août 1916 à Philadelphie, aux États-Unis. Immigrés de Pologne depuis 1911, les Fourer ont connu une intégration difficile. Ses études secondaires achevées, Louis Faurer suit des cours de calligraphie commerciale, avant de travailler pour des devantures de drugstores, pour des affiches de cinéma. Le j […] Lire la suite

MODE - Le phénomène et son évolution

  • Écrit par 
  • Valérie GUILLAUME
  •  • 11 182 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La photographie »  : […] « Avant les années 1880, les seules photos de mode [sont] à usage commercial, de format carte de visite. [C'est] avec l'amélioration de la technique de reproduction en similigravure », entre 1885 et 1890, que les photographies de mode sont publiées dans la presse (N. Hall-Duncan). En 1901 paraissent Les Modes , publication périodique illustrée de reproductions photographiques des ateliers Bissona […] Lire la suite

Pour citer l’article

Guillaume GARNIER, « HARPER'S BAZAAR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/harper-s-bazaar/