RONDELET GUILLAUME (1507-1566)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ses travaux scientifiques

Durant ses années d’enseignement, Rondelet commente notamment Hippocrate et Galien. Il écrit des traités de médecine dont une partie sera rassemblée après sa mort sous le titre de Methodus curandorum omnium morborum corporis humani, in tres libros distincta. Passionné d’anatomie, Rondelet se charge de l’autopsie d’un de ses fils, mort en bas âge. Il s’intéresse également à la botanique et à la zoologie et ce sont ses ouvrages sur les poissons qui participent le plus à sa renommée. Deux volumes sont tout d’abord publiés à Lyon en latin en 1554 (Libri de Piscibus Marinis, in quibus veræ Piscium effigies expressæ sunt) et en 1555 (Universæ aquatilium Historiæ pars altera, cum veris ipsorum Imaginibus) et sont dédiés au cardinal de Tournon. En réalité, Rondelet a écrit en français et c’est un ami, Charles de l’Escluse (ou de l’Écluse), qui s’occupe de la traduction latine. En 1558 paraît le texte en français intitulé L’Histoire entière des poissons qui réunit les deux ouvrages en latin. Il ne s’agit pas de l’œuvre originelle de Rondelet, mais d’une retraduction, probablement effectuée par Laurent Joubert.

La « tortue couverte d’escorce » de Guillaume Rondelet

La « tortue couverte d’escorce » de Guillaume Rondelet

Photographie

Cette illustration est publiée dans les ouvrages de Guillaume Rondelet consacrés aux poissons (en 1554 et 1558). À cette époque, de nombreux savants considèrent que tous les animaux qui vivent dans l’eau sont des poissons. Dans les ouvrages du XVIe siècle, les dessins, intégrés au texte,... 

Crédits : Bibliothèque nationale de France

Afficher

La première partie est consacrée aux poissons marins tandis que l’autre s’intéresse aux poissons d’eau douce. Comme il le déclare lui-même dans sa préface, Rondelet se distingue de ses prédécesseurs par son effort d’observation. Il utilise le témoignage de plusieurs auteurs anciens (Aristote, Théophraste, Pline l’Ancien), mais s’appuie également sur des dissections qu’il a effectuées. Ainsi, Rondelet présente 440 espèces. Parmi elles, les « poissons » que nous reconnaissons aujourd’hui comme tels, c’est-à-dire un ensemble hétérogène du point de vue de la classification phylogénétique (tenant compte des relations de parenté), mais qui englobe des vertébrés aquatiques sans pattes et possédant des branchies et des nageoires. Il s’agit donc des poissons osseux, cartilagineux, des myxines et des lamproies. Dans sa définition, beaucoup plus large, Rondelet regroupe également dans les poissons les mollusques, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : docteure en histoire des sciences, professeure agrégée de sciences de la vie et de la Terre au laboratoire Sciences, philosophie, humanités de l'université de Bordeaux

Classification


Autres références

«  RONDELET GUILLAUME (1507-1566)  » est également traité dans :

MATTHIAS DE L'OBEL (1538-1616)

  • Écrit par 
  • Denis LAMY
  •  • 670 mots
  •  • 2 médias

Botaniste flamand, Matthias (ou Mathias) de L’Obel (ou de Lobel), en latin Matthaeus Lobelius, proposa un mode de classement des plantes reconnu par ses contemporains comme l’un des meilleurs de cette époque. Né à Lille, dans les Flandres françaises, en 1538, Matthias de L’Obel étudie à Montpellier sous la direction de Guillaume Rondelet, qui lui lègue ses manuscrits botaniques (1566). Il y renco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthias-de-l-obel/#i_56463

RABELAIS FRANÇOIS (1483 env.-1553)

  • Écrit par 
  • Françoise JOUKOVSKY
  •  • 9 583 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le livre et le siècle »  : […] L'expérience qui nourrit les romans de Rabelais est double, comme il arrive souvent au xvi e  siècle. Dans une certaine mesure, l'expérience livresque précède celle de la vie, à chaque étape de son existence. Rabelais naît sans doute en 1483, encore que la date de 1494 ait parfois été proposée. Son père, avocat royal, possédait une propriété à la Devinière, près de Chinon, et la tradition veut que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-rabelais/#i_56463

ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 9 222 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La Renaissance, association des sciences antiques aux découvertes »  : […] L' émergence de l'étude scientifique de la nature à la Renaissance est étroitement liée à l'essor politique et à la croissance économique de l'Europe, mouvement amplifié par la première globalisation du commerce international. Malgré les guerres et les conflits religieux, les conditions deviennent favorables à la multiplication des lieux de recherche (comme les universités), et à la circulation de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoologie-histoire-de-la/#i_56463

Pour citer l’article

Claire BOUYRE, « RONDELET GUILLAUME - (1507-1566) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-rondelet/