CORÉE GUERRE DE (1950-1953)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après la Seconde Guerre mondiale, la Corée est occupée par les Soviétiques au nord et par les Américains au sud. En 1948 naissent officiellement, de part et d'autre du 38e parallèle, deux États distincts et bientôt rivaux : la Corée du Nord, communiste, de Kim Il-sung et la Corée du Sud de Syngman Rhee, soutenue par les États-Unis. Le 25 juin 1950, les troupes nord-coréennes envahissent la Corée du Sud. Les États-Unis, profitant du boycottage de l'O.N.U. par l'U.R.S.S., obtiennent du Conseil de sécurité l'intervention d'un contingent international, qui est en fait majoritairement composé de soldats américains et dirigé par le général MacArthur. La contre-offensive américaine, à partir de septembre 1950, repousse la Corée du Nord à l'intérieur de ses frontières, ce qui entraîne l'intervention de la république populaire de Chine en octobre 1950. Les États-Unis ayant renoncé à utiliser l'arme atomique contre la Chine malgré l'avis de MacArthur, le front se stabilise au printemps de 1951. Après deux ans de négociations, un armistice est signé le 27 juillet 1953 à Panmunjom : il fixe une nouvelle ligne de démarcation proche du 38e parallèle et entérine peu ou prou la situation initiale. Toutefois, la guerre de Corée marque l'extension de la guerre froide à l'Asie, renforce l'image internationale de la Chine populaire qui a su faire face à l'armée nord-américaine, et décrédibilise l'O.N.U. qui semble désormais servir les intérêts des États-Unis.

Guerre de Corée, 1950-1953

Guerre de Corée, 1950-1953

vidéo

Le 25 juin 1950, les troupes de la Corée du Nord, appuyées et secondées par l'armée chinoise, franchissent le 38e parallèle. Deux jours plus tard, le Conseil de sécurité de l'O.N.U. vote l'envoi d'une force internationale en Corée. Elle est placée sous le commandement du général... 

Crédits : National Archives

Afficher

—  Olivier COMPAGNON

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'Institut des hautes études de l'Amérique latine, université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  CORÉE GUERRE DE (1950-1953)  » est également traité dans :

CHINE, histoire, de 1949 à nos jours

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe BÉJA, 
  • François GODEMENT
  •  • 19 149 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La Chine dans les guerres de Corée et d'Indochine »  : […] L'engagement de la Chine populaire dans les principaux conflits de la guerre froide allait la contraindre plus encore à « pencher d'un seul côté », vers l'Union soviétique, comme l'avait dit Mao Zedong en 1949. Le rôle effectif de la Chine dans le déclenchement de la guerre de Corée reste discuté : l'habiletè tactique de Kim Il-sǒng, jouant simultanément de ses protecteurs communistes (Pékin et M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-de-1949-a-nos-jours/#i_14229

CORÉE - Histoire

  • Écrit par 
  • Jin-Mieung LI, 
  • Ogg LI, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 6 267 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La guerre de Corée, 1950-1953 »  : […] Après la création des deux républiques , les armées soviétique et américaine évacuèrent leur zone d'occupation respective en 1949. Le 12 janvier 1950, parlant devant le club national de la presse, Dean Acheson, secrétaire d'État américain, déclara : « Le périmètre de défense des États-Unis va des îles Aléoutiennes au Japon », ce qui excluait la Corée et Taiwan. En mars, le général MacArthur lui-mê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-histoire/#i_14229

CORÉE DU NORD

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU, 
  • Jin-Mieung LI
  • , Universalis
  •  • 8 956 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Économie et société »  : […] L'économie nord-coréenne est fondée sur la nationalisation et la collectivisation à 100 p. 100, achevées en 1958. Elle est centralisée, planifiée et dirigée par le Parti du travail. Dans ce « paradis socialiste », l'individu est pris en charge par l'État, de la naissance à la mort. La scolarisation et les soins médicaux sont gratuits ; il n'y a pas d'impôt. L'habillement et l'alimentation sont ra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-du-nord/#i_14229

GUERRE FROIDE

  • Écrit par 
  • André FONTAINE
  •  • 10 892 mots
  •  • 30 médias

Dans le chapitre « La guerre de Corée »  : […] L'invasion de la Corée du Sud par les troupes du gouvernement communiste du Nord (25 juin 1950) renforce encore leur détermination . Les déclarations faites quelques mois plus tôt par le secrétaire d'État américain Dean Acheson, selon lesquelles la Corée du Sud « n'appartenait pas au périmètre de défense des États-Unis », ne pouvaient pas être passées inaperçues à Moscou qui avait certainement do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-froide/#i_14229

GUERRE FROIDE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 551 mots

Dans le chapitre « L’apogée de la guerre froide (1947-1962) »  : […] La division du monde en deux blocs engendre des conflits d’intensité croissante, d’abord en Europe, puis en Asie et dans le reste du monde. L’Allemagne est le théâtre de la première crise entre Washington et Moscou. Face à l’unification progressive des trois secteurs occidentaux d’occupation (secteurs américain, britannique et français), Staline réagit en établissant le blocus terrestre de Berlin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-froide-notions-de-base/#i_14229

MACARTHUR DOUGLAS (1880-1964)

  • Écrit par 
  • André KASPI
  •  • 479 mots
  •  • 3 médias

Officier toujours brillant et toujours controversé, Douglas MacArthur, qui était sorti de West Point en 1903, sert aux Philippines, au Japon, devient aide de camp du président Theodore Roosevelt et se retrouve à l'état-major général. Son père, le général MacArthur, lui fournit un appui qui n'est pas négligeable. Aussi est-il en 1918 le plus jeune général de l'armée américaine : chef d'état-major d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/douglas-macarthur/#i_14229

MISE EN PLACE D'UN MONDE BIPOLAIRE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 447 mots

1945 Conférence de Yalta (4-11 février). Capitulation allemande à Berlin (8 mai). Signature de la capitulation sans condition du Japon (2 septembre). 1946 Discours de Churchill à Fulton dénonçant le « rideau de fer » s'abattant sur le continent européen (5 mars). 1947 Discours de Truman définissant sa « doctrine » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mise-en-place-d-un-monde-bipolaire-reperes-chronologiques/#i_14229

O.N.U., PRINCIPALES INTERVENTIONS AU XXe siècle - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 410 mots

Août-octobre 1944 Réunis à Dumbarton Oaks, les États-Unis, l'URSS, la Chine et le Royaume-Uni affinent le projet, né l'année précédente, d'une organisation internationale destinée à garantir la paix. 26 juin 1945 Signature de la charte de San Francisco qui entérine la naissance de l'Organisation des Nations unies (ONU). 1946 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-n-u-principales-interventions-au-xxe-siecle-reperes-chronologiques/#i_14229

YEN

  • Écrit par 
  • Sophie BRANA, 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 7 672 mots

Dans le chapitre « Le taux de change fixe »  : […] Après sa capitulation, le Japon perd ses conquêtes territoriales, et sa capacité de production est réduite d'un tiers par rapport à l'avant-guerre. La population est au bord de la famine, le marché noir et l'inflation renforcent la pénurie, la balance des opérations courantes connaît un profond déficit. La dette publique dépasse 200 p. 100 du PIB en 1945. Les encaisses monétaires accumulées sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yen/#i_14229

Les derniers événements

24-27 juillet 2018 • États-Unis - Corée du NordDémantèlement d’un site nord-coréen de lancement de satellites.

, la Corée du Nord remet aux États-Unis les restes de cinquante-cinq soldats américains tués pendant la guerre de Corée. De telles restitutions sont déjà intervenues dans les périodes de réchauffement des relations bilatérales.  [...] Lire la suite

17-27 avril 2018 • Corée du Sud - Corée du Nord - États-UnisRencontre entre les deux présidents coréens.

leurs deux pays. Les deux dirigeants s’engagent en faveur de la « dénucléarisation complète de la péninsule » et de la négociation d’un traité de paix – seul un armistice a été signé à la fin de la guerre de Corée, en juillet 1953. Il s’agit du troisième sommet intercoréen après ceux de juin 2000 et octobre 2007.  [...] Lire la suite

8-28 février 2018 • Corée du Nord - Corée du SudRencontres diplomatiques à l’occasion des jeux Olympiques d’hiver.

, à laquelle assiste Kim Yo-jong, sœur cadette du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et membre du bureau politique du Parti du travail. Il s’agit de la première visite d’un membre de la famille Kim au Sud depuis la fin de la guerre de Corée. Le 10, Kim Yo-jong est reçue par le président sud-coréen [...] Lire la suite

2-28 avril 2017 • États-Unis - Corée du Nord - ChineAccroissement des pressions américaines sur Pyongyang.

d’un entretien téléphonique avec Donald Trump, Xi Jinping appelle les États-Unis à la retenue en Corée du Nord. Le 15, alors qu’une parade militaire célèbre à Pyongyang le cent cinquième anniversaire de Kim Il-sung, fondateur du régime, les autorités menacent les États-Unis de « guerre nucléaire ». Le 28, la Corée du Nord procède à un nouvel essai de tir de missile, le troisième du mois.  [...] Lire la suite

15-27 décembre 2014 • États-Unis - Corée du NordPolémique au sujet du film « The Interview ».

. Cette décision fait suite aux menaces d'attentats formulées par les Guardians of Peace. La Corée du Nord qui, dès juin, avait qualifié le projet de film d'« acte de guerre » dément toute responsabilité, mais salue l'« acte juste » des hackers. Le 19, le président Barack Obama qualifie d'« erreur [...] Lire la suite

17 février 2014 • O.N.U. - Corée du NordRapport sur les droits de l'homme en Corée du Nord.

La Commission d'enquête de l'O.N.U. sur la situation des droits de l'homme en Corée du Nord nommée en mars 2013 remet son rapport. Celui-ci préconise la comparution des dirigeants de Pyongyang devant la Cour pénale internationale pour des crimes comparables à ceux qui furent commis par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Le rapport estime entre quatre-vingt mille et cent vingt mille le nombre de prisonniers politiques en Corée du Nord.  [...] Lire la suite

2-12 avril 2013 • Corée du Nord - Corée du SudPoursuite des menaces de Pyongyang contre Séoul.

annonce le retrait des employés nord-coréens du site de Kaesong. Le 9 également, la Corée du Nord, qui a installé sur sa côte orientale deux pas de tir de missiles à moyenne portée, conseille aux étrangers d'évacuer le territoire en raison d'un risque imminent de « guerre thermonucléaire ». Le 12 [...] Lire la suite

1er-30 mars 2013 • Corée du NordMenaces de Pyongyang après le renforcement des sanctions internationales.

réagissent avec fermeté et réserve. Le 11, Pyongyang dénonce l'accord d'armistice signé par les deux Corées en juillet 1953 pour mettre fin à la guerre de Corée. Le 21, le Conseil des droits de l'homme de l'O.N.U. décide de créer une commission d'enquête « sur les violations systématiques, répandues [...] Lire la suite

4-30 mai 2010 • Corée du Nord - Corée du SudCrise diplomatique à la suite du torpillage d'une corvette sud-coréenne.

et l'interdiction pour les navires de ce pays d'emprunter les eaux territoriales sud-coréennes. Séoul signale également son intention de saisir le Conseil de sécurité de l'O.N.U. Le 25, Pyongyang, qui a menacé la Corée du Sud de « guerre totale » en cas de nouvelles sanctions de l'O.N.U. à [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Olivier COMPAGNON, « CORÉE GUERRE DE - (1950-1953) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-coree/