Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ACHESON DEAN (1893-1971)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par
Harry Truman, 2 - crédits : MPI/ Archive Photos/ Getty Images

Harry Truman, 2

Diplomate américain de la vieille école dont l'élégance britannique faisait dire de lui qu'il était plus anglais que l'ambassadeur de Sa Majesté. Né dans le Connecticut, Dean Acheson était d'origine modeste : un père clergyman né en Angleterre et une mère canadienne. C'est à l'université Yale qu'il devient avocat. En 1933, il entre dans le gouvernement fédéral comme sous-secrétaire au Trésor ; désormais il ne quittera plus Washington. En 1944, à la conférence de Bretton Woods, il participe à la création du nouveau système monétaire du monde occidental ; il contribue à l'élaboration de la politique de Truman (1947) comprenant l'aide à la Turquie et à la Grèce ; il prépare l'application du plan Marshall. En 1949, il devient secrétaire d'État et porte, avec le président Truman, la responsabilité de la diplomatie américaine de 1949 à 1953, qu'il s'agisse de l'organisation de l'O.T.A.N., du traité de paix avec le Japon, des pourparlers de paix en Corée, de la question chinoise, ou du réarmement de l'Allemagne. Deux critiques ont été adressées à Acheson. Les uns lui reprochent d'avoir fait de la lutte contre le communisme l'objectif essentiel des États-Unis et d'être, en conséquence, l'un des principaux artisans de la guerre froide. Les autres, en particulier les partisans du sénateur McCarthy, l'accusent d'avoir facilité l'agression de la Corée du Nord en déclarant que celle-ci n'était plus incluse dans le périmètre garanti par les États-Unis (en fait, Acheson répétait ce que MacArthur venait de dire), ou encore d'avoir facilité la venue au pouvoir de Mao Zedong, d'avoir été « mou » dans son combat contre le communisme. Sa tâche n'était pas facile et il n'a pas cessé jusqu'à sa mort d'exercer une grande influence sur la politique étrangère de son pays.

— André KASPI

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur d'histoire de l'Amérique du Nord à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Pour citer cet article

André KASPI. ACHESON DEAN (1893-1971) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Média

Harry Truman, 2 - crédits : MPI/ Archive Photos/ Getty Images

Harry Truman, 2

Autres références

  • GUERRE FROIDE

    • Écrit par
    • 10 933 mots
    • 27 médias
    ...communiste du Nord (25 juin 1950) renforce encore leur détermination. Les déclarations faites quelques mois plus tôt par le secrétaire d'État américain Dean Acheson, selon lesquelles la Corée du Sud « n'appartenait pas au périmètre de défense des États-Unis », ne pouvaient pas être passées inaperçues à...
  • JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

    • Écrit par , , , et
    • 44 405 mots
    • 52 médias
    Dès 1947, le vice-secrétaire d'État Dean Acheson lance l'idée de transformer en « atelier de l'Asie » le Japon, pour aider à son redressement par le développement des exportations. Ce mouvement de réintégration du Japon au dispositif stratégique américain en Asie se trouve amplifié par la guerre de...