BATESON GREGORY (1904-1980)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les propositions théoriques sur l'alcoolisme et la schizophrénie

Fort de ses convictions épistémologiques nouvelles qui sont fondées sur la cybernétique et la théorie des systèmes et qui coïncident avec ses recherches au Veterans Administration Hospital de Palo Alto en Californie, Bateson continue d'approfondir les questions relatives au « soi » dans la relation complémentaire de celui-ci avec le système plus vaste qui l'inclut.

Comment interpréter les succès d'une association telle que celle des Alcooliques anonymes dans le traitement des malades dont elle s'occupe ? La raison en est double : tout d'abord, l'alcoolique en état de sobriété provisoire agit suivant une épistémologie à la fois conventionnelle et fausse ; ensuite, la « théologie des Alcooliques anonymes rejoint une épistémologie de la cybernétique ». Celle-ci se fonde sur l'analyse des systèmes autocorrecteurs et stipule que « les caractéristiques mentales du système sont immanentes, non à quelque partie, mais au système tout entier ». Cette conception étend le soi jusqu'à comprendre « toutes les voies externes par où circule l'information ». La traditionnelle séparation du sujet et de l'objet est ici fondée dans un système holistique de transformations des différences.

L'alcoolique vit dans un système circulaire de défis où se répondent les assertions contradictoires : « Je peux ne pas boire », et, inévitablement, « Je peux boire sans danger ». Cette fierté dans le risque est suicidaire en ce qu'elle place hors du soi l'échec. À l'opposé de cette démarche qui s'enferme dans une relation symétrique à l'autre, les Alcooliques anonymes conseillent de s'abandonner à l'alcool, de toucher ainsi le fond, ce qui correspond « en psychothérapie à la boucle de rétroaction positive provoquée par le thérapeute qui pousse le malade dans le sens de ses symptômes ». C'est la technique de la « double contrainte » (double bind), fondée sur « l'épistémologie dichotomique de l'alcoolique : esprit contre corps ».

Ainsi l'alcoolique, acculé à cela par la double contrainte, sombre-t-il au plus bas, là où s'opère parfois un « changement involontaire dans l'épistémologie inconsciente ». C'est alors la découverte et la reconnaissance d'un Pouvoir supérieur au soi et pourtant intimement lié à chaque individu. Ainsi se trouve posée de façon cybernétique la relation du soi non réifié au tout de ce Pouvoir, de ce Dieu qui est la partie de en même temps que le tout. Ce voyage dramatique et la conversion épistémologique qui en résulte représentent un au-delà de la mort du soi et l'instauration d'une relation favorable au tout, entièrement construite sur la complémentarité du « faire partie de » (et non sur l'opposition symétrique et égalitaire). Ce cheminement de l'alcoolique au plus profond du désespoir et du danger de mort est voisin de celui qu'entreprend l'anorexique. Dans l'un et l'autre cas, la seule issue se situe au-delà des « commandements contradictoires » et des « doubles contraintes », c'est-à-dire hors du conflit symétrique, du côté d'une acceptation de la relation systémique au tout.

Plus encore que l'étude de l'alcoolisme, celle de la schizophrénie, que Bateson a menée à Palo Alto, lui a permis de préciser et d'approfondir la quête épistémologique qui fut la grande affaire de sa vie. Au départ, Bateson se fonde sur « cette partie de la théorie de la communication que Russell a nommée théorie des types logiques ». Ensuite, l'analyse du comportement des schizophrènes introduit à la double contrainte. Celle-ci est une expérience répétée où une injonction négative primaire associée à une menace de punition se trouve contredite à un niveau plus abstrait par une injonction secondaire renforcée par la punition ou même une menace de survie. Enfin, une injonction négative tertiaire interdit à la victime d'échapper à la situation. Fondamentalement, la double contrainte est « une situation où l'autre émet deux genres de messages dont l'un contredit l'autre ». Dans une situation familiale génératrice de schizophrénie, « l'enfant est puni parce qu'il interprète correctement ce que sa mère exprime, et il est également puni parce qu'il l'interprète mal ». La « faiblesse de l'ego » communément attribuée aux schizophrènes est comprise par Bateson « comme un trouble de la capacité d'identifier et d'interpréter cette classe de signaux qui nous indique à quelle sorte de message appartient le message que nous recevons ». Dans le cas évoqué, l'enfant est puni précisément parce qu'il appréhende correctement le contexte de son propre message. La double contrainte se caractérise donc par « un stade où plus personne ne peut se permettre de recevoir ou d'émettre des messages métacommunicatifs, sans qu'ils soient déformés ». Ces propositions impliquent une hiérarchie des messages et métamessages, mais aussi une hiérarchie des diverses classes d'apprentissage.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification

Autres références

«  BATESON GREGORY (1904-1980)  » est également traité dans :

ANTHROPOLOGIE VISUELLE

  • Écrit par 
  • Damien MOTTIER
  •  • 4 464 mots

Dans le chapitre « Image-corps-mouvement »  : […] S’inspirant des études en physiologie expérimentale et des expérimentations pré-cinématographiques d’Eadweard Muybridge et d’Étienne-Jules Marey, qui documentent précisément ce que l’observation directe ne peut déceler, le médecin et anthropologue Félix Regnault a réalisé dès 1895 à Paris, lors de l’exposition sur l’Afrique occidentale, des « chronophotographies ethniques », dont le principe étai […] Lire la suite

ANTIPSYCHIATRIE

  • Écrit par 
  • Robert LEFORT
  •  • 2 415 mots

Dans le chapitre « Le discours de la folie et la société »  : […] La pratique de l'antipsychiatrie, qui se veut au plus haut point incluse dans la cité – posant comme un de ses buts essentiels la tolérance et l'acceptation de la folie, voire sa lecture, à la manière dont on décrypte un rêve ou un symptôme –, ne pouvait que se centrer sur l'articulation de la folie et de la société. Elle a d'abord contesté l'obligation des soins qui fait du psychiatre un auxiliai […] Lire la suite

COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Yves WINKIN
  •  • 4 805 mots

Dans le chapitre « Un modèle alternatif »  : […] Contrairement au modèle de Shannon et Weaver, dont on peut aisément localiser les origines (M.I.T., 1942-1945), la réflexion alternative sur la communication qui se développe dès le début des années 1950 aux États-Unis apparaît simultanément en de multiples lieux, à partir de travaux d'origines très différentes. Mais trois observations sont faites. Tout d'abord, il s'agit de chercheurs souvent mar […] Lire la suite

CORPS - Les usages sociaux du corps

  • Écrit par 
  • Luc BOLTANSKI
  •  • 2 595 mots

Dans le chapitre « L'apport des ethnologues »  : […] C'est aux ethnologues que l'on doit les premières observations systématiques de la diversité des usages sociaux du corps. L'accumulation de données parcellaires et la constitution, notamment dans les départements d'anthropologie des universités américaines, de grands fichiers comparatifs (comme les Yale cross-cultural area files ) ont donné naissance à de vastes compilations qui ont au moins servi […] Lire la suite

MEAD MARGARET (1901-1978)

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 1 700 mots

Dans le chapitre « La remise en cause des stéréotypes »  : […] La méthode de Margaret Mead fut appliquée ensuite à la comparaison de trois sociétés de Nouvelle-Guinée à partir de la notion de tempérament culturel . Cependant, si riches que soient les éléments d'information et si sensible qu'apparaisse le coup d'œil de l'auteur, son livre laisse le lecteur sur l'impression qu'il est difficile d'accepter une typologie des cultures fondée sur des traits aussi g […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Daniel de COPPET, « BATESON GREGORY - (1904-1980) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/gregory-bateson/