Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DAIMLER GOTTLIEB (1834-1900)

Premier modèle de Daimler - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Premier modèle de Daimler

Ingénieur allemand, né à Schorndorf (Wurtemberg) et mort à Cannstatt (aujourd'hui Stuttgart-Bad Cannstatt), près de Stuttgart. D'abord ouvrier mécanicien, puis directeur des ateliers Otto, en Allemagne, Daimler est devenu un spécialiste du moteur. Dès 1875, il a pris un brevet pour un moteur fonctionnant au gaz ou au pétrole. En 1885, il construit un premier moteur à deux temps, à cylindre vertical, utilisant le pétrole. Exploité par Daimler, qui a quitté Otto, ce petit moteur entraîne un vélocipède et un bateau (1885), une victoria (1886) puis, à l'Exposition internationale de Brême, un tramway (1888). Des démonstrations semblables ont lieu à Paris, en 1889, pendant l'Exposition universelle : le long du Cours-la-Reine, un tramway, deux canots et un quadricycle sont entraînés par des moteurs Daimler. En juin 1889, Daimler prend un second brevet. Il s'agit cette fois d'un moteur à pétrole, à quatre temps et à deux cylindres en V, conçu pour des automobiles qui doivent être de véritables moyens de transport, à l'encontre des tricycles et quadricycles motorisés plus ou moins expérimentaux. Déjà entré en relation avec Daimler, René Panhard achète la licence du nouveau moteur, que Peugeot adoptera peu après. La première voiture Panhard circule, en 1891, de l'usine d'Ivry jusqu'au Point-du-Jour à Boulogne-Billancourt.

Mais, pour Daimler, l'événement décisif sera la victoire retentissante remportée en 1895 par Levassor, associé de Panhard, lors de la première course d'automobiles sur longue distance, Paris-Bordeaux-Paris. Levassor boucle le circuit en 48 h 47 min, devançant de 42 heures la seule des voitures à vapeur qui parviendra au but. La supériorité du moteur Daimler et, par voie de conséquence, du pétrole sur la vapeur est ainsi démontrée. Sortie de la préhistoire, l'automobile propulsée par un moteur à explosion est promise à un riche avenir.

— Jacques MÉRAND

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Jacques MÉRAND. DAIMLER GOTTLIEB (1834-1900) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Média

Premier modèle de Daimler - crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Premier modèle de Daimler

Autres références

  • ALLEMAGNE (Géographie) - Aspects naturels et héritages

    • Écrit par
    • 8 281 mots
    • 6 médias
    ...d'autres éléments pour automobiles. En 1916, il fait don de la somme énorme de 16 millions de marks-or au gouvernement pour la canalisation du Neckar. Gottlieb Daimler, un Wurtembergeois, s'associe au Badois Karl Benz pour la production de voitures. La célèbre firme produisant les voitures avec l'étoile...
  • AUTOMOBILE - Histoire

    • Écrit par
    • 6 004 mots
    • 20 médias
    ...les premiers, les potentialités de développement des moteurs mobiles, légers et performants. Ingénieur chez Deutz A.G. (gros fabricant de moteurs fixes), Gottlieb Daimler étudie, avec Wilhelm Maybach, les possibilités d'allègement du moteur à explosion. Les travaux de l'Allemand Nikolaus August Otto aboutissent...
  • AUTOMOBILE DELAMARE-DEBOUTTEVILLE

    • Écrit par
    • 214 mots
    • 1 média

    Le 12 février 1884, le Français Édouard Delamare-Deboutteville dépose, sous le numéro 160 267, le premier brevet concernant une automobile. Il s'agit d'un véhicule de transport mis au point en 1883 avec l'aide de Léon Malandin : pourvu d'une banquette avant et d'une plate-forme arrière, il est équipé...

  • MOTO

    • Écrit par
    • 3 588 mots
    • 3 médias
    La première moto équipée d'un moteur à combustion interne, munie de deux roulettes stabilisatrices, serait due à l'Allemand Gottlieb Daimler en 1885. Suit alors un développement parallèle en Europe et aux États-Unis, à la fin du xixe siècle et au début du xxe. La marque allemande Hildebrand...