DAIMLER GOTTLIEB (1834-1900)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ingénieur allemand, né à Schorndorf (Wurtemberg) et mort à Cannstatt (aujourd'hui Stuttgart-Bad Cannstatt), près de Stuttgart. D'abord ouvrier mécanicien, puis directeur des ateliers Otto, en Allemagne, Daimler est devenu un spécialiste du moteur. Dès 1875, il a pris un brevet pour un moteur fonctionnant au gaz ou au pétrole. En 1885, il construit un premier moteur à deux temps, à cylindre vertical, utilisant le pétrole. Exploité par Daimler, qui a quitté Otto, ce petit moteur entraîne un vélocipède et un bateau (1885), une victoria (1886) puis, à l'Exposition internationale de Brême, un tramway (1888). Des démonstrations semblables ont lieu à Paris, en 1889, pendant l'Exposition universelle : le long du Cours-la-Reine, un tramway, deux canots et un quadricycle sont entraînés par des moteurs Daimler. En juin 1889, Daimler prend un second brevet. Il s'agit cette fois d'un moteur à pétrole, à quatre temps et à deux cylindres en V, conçu pour des automobiles qui doivent être de véritables moyens de transport, à l'encontre des tricycles et quadricycles motorisés plus ou moins expérimentaux. Déjà entré en relation avec Daimler, René Panhard achète la licence du nouveau moteur, que Peugeot adoptera peu après. La première voiture Panhard circule, en 1891, de l'usine d'Ivry jusqu'au Point-du-Jour à Boulogne-Billancourt.

Premier modèle de Daimler

Premier modèle de Daimler

photographie

Les Allemands Wilhelm Maybach et Paul Daimler, fils de Gottlieb Daimler, sur la première automobile Daimler à quatre roues, en 1895. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Mais, pour Daimler, l'événement décisif sera la victoire retentissante remportée en 1895 par Levassor, associé de Panhard, lors de la première course d'automobiles sur longue distance, Paris-Bordeaux-Paris. Levassor boucle le circuit en 48 h 47 min, devançant de 42 heures la seule des voitures à vapeur qui parviendra au but. La supériorité du moteur Daimler et, par voie de conséquence, du pétrole sur la vapeur est ainsi démontrée. Sortie de la préhistoire, l'automobile propulsée par un moteur à explosion est promise à un riche avenir.

—  Jacques MÉRAND

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DAIMLER GOTTLIEB (1834-1900)  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Géographie) - Aspects naturels et héritages

  • Écrit par 
  • François REITEL
  •  • 8 231 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'héritage industriel »  : […] Si l'industrie allemande peut faire remonter ses origines au Moyen Âge, le grand essor, toutefois, ne date que du xix e siècle. Le Harz, l'Erzgebirge, le Siegerland étaient d'actives régions minières et métallurgiques avant cette date. La découverte du charbon dans l'avant-pays du Massif schisteux rhénan, le développement du chemin de fer favori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-geographie-aspects-naturels-et-heritages/#i_27069

AUTOMOBILE - Histoire

  • Écrit par 
  • Alfred MOUSTACCHI
  •  • 5 984 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre «  Le succès du moteur à explosion »  : […] Deux précurseurs ont joué un rôle clé dans le développement du moteur à explosion : – Le Belge Étienne Lenoir a mis au point, en 1860, un moteur à deux temps. Celui-ci, fonctionnant au gaz d'éclairage, comporte déjà un composant déterminant : une bougie électrique qui, chargée par un accumulateur, produit l'étincelle qui déclenche l'explosion du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automobile-histoire/#i_27069

AUTOMOBILE DELAMARE-DEBOUTTEVILLE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis LOUBET
  •  • 213 mots
  •  • 1 média

Le 12 février 1884, le Français Édouard Delamare-Deboutteville dépose, sous le numéro 160 267, le premier brevet concernant une automobile . Il s'agit d'un véhicule de transport mis au point en 1883 avec l'aide de Léon Malandin : pourvu d'une banquette avant et d'une plate-forme arrière, il est équipé de quatre roues, d'un moteur bicylindre horizon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/automobile-delamare-deboutteville/#i_27069

MOTO

  • Écrit par 
  • Simon PALATCHI
  •  • 3 576 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les pionniers »  : […] Le premier deux-roues à moteur est français. En 1868, Louis Guillaume Perreaux dépose le brevet de son « Vélocipède à grande vitesse ». Deux roues, un guidon et un moteur à vapeur dans le cadre qui entraîne la roue arrière : les bases de la moto sont établies. Après cette géniale invention, qui sera modifiée plusieurs fois par son créateur, d'autr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moto/#i_27069

PANHARD & LEVASSOR

  • Écrit par 
  • Mathieu FLONNEAU
  •  • 1 202 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une marque pionnière »  : […] Doyenne des marques automobiles françaises, Panhard & Levassor est longtemps restée à l’avant-garde de l’innovation technologique, proposant à des fins commerciales un répertoire moderne des types et fonctions des véhicules produits dans une usine localisée à Paris, avenue d’Ivry . René Panhard et Émile Levassor, seuls propriétaires (après la mort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panhard-et-levassor/#i_27069

STUTTGART

  • Écrit par 
  • Félix AUTHIER
  •  • 877 mots
  •  • 1 média

Berceau de l’automobile, Stuttgart est l’une des principales villes du réseau urbain allemand. Elle compte, en 2018, plus de 2,7 millions d’habitants dans son agglomération et plus de 600 000 habitants dans la commune. La capitale du Bade-Wurtemberg est ainsi la deuxième plus grande ville du sud de l’Allemagne après Munich et se place au sixième ra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stuttgart/#i_27069

Pour citer l’article

Jacques MÉRAND, « DAIMLER GOTTLIEB - (1834-1900) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gottlieb-daimler/