GLYCOGÉNOSES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les glycogénoses, ou maladies du stockage du glycogène, sont un groupe de déficits enzymatiques qui résultent d'une altération du métabolisme du glycogène. On les classe en treize types sur la base du déficit enzymatique spécifique, désignés par un chiffre romain. Les manifestations cliniques se divisent en deux groupes : celles qui impliquent le foie et celles qui impliquent le muscle strié.

Dans le groupe des glycogénoses hépatiques, le type O est classé à part ; il résulte du déficit en UDPG-glycogène transférase, qui entraîne une anomalie du taux de synthèse du glycogène. La maladie se manifeste chez le nourrisson (au moment de l'espacement des têtées) par des épisodes d'hypoglycémie dus à une diminution trop rapide des stocks de glycogène. Les autres types de glycogénoses hépatiques sont : le type I, lié au déficit en glucose-6-phosphatase ; le type III, ou maladie de Forbes, est lié au déficit en amylo-1,6-glucosidase et/ou en oligo-1,4-glucose transférase ; le type IV, également appelé maladie d'Andersen, est lié à un déficit en amylo-1,4/1,6-transglucosidase, qui conduit à un glycogène dont la structure est anormale ; le type VI est le déficit en phosphorylase hépatique ; le type IX, en phosphorylase-kinase ; le type XI, en phosphoglucomutase ; et le type XII en kinase AMPc dépendante.

Les symptômes des glycogénoses hépatiques sont similaires, allant d'une hépatomégalie asymptomatique à des épisodes d'hypoglycémies avec acidocétose. Les types I et III sont le plus souvent symptomatiques, et, dans le type I, la goutte est typiquement associée après la puberté ou plus tard dans la vie. Le type IV entraîne presque toujours le décès avant la puberté, par cirrhose hépatique et hypertension portale. Dans les autres types, les symptômes disparaissent généralement avant ou au moment de la puberté. Les typ [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Classification


Autres références

«  GLYCOGÉNOSES  » est également traité dans :

ANDERSEN MALADIE D'

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 191 mots

La maladie d'Andersen, également appelée glycogénose de type IV, est une maladie héréditaire du métabolisme très rare liée au déficit en amylo-1 :4,1 :6-transglucosidase, enzyme clé de la synthèse du glycogène. Ce déficit entraîne la production excessive d'une forme anormale de glycogène, l'amylopectine, qui s'accumule dans les tissus, en particulier le foie et le muscle cardiaque. Les enfants at […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-d-andersen/#i_97105

CORI LES

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 530 mots

Biochimistes américains d'origine tchèque dont les noms sont restés liés aux esters phosphoriques, et qui ont joué un rôle important dans l'étude du métabolisme du glucose. Né à Prague, Carl Ferdinand Cori (1896-1984) commence ses études à Trieste, où son père dirige la station biologique marine, et les poursuit à la faculté de médecine de l'université germanique de Prague dont il sort diplômé en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cori/#i_97105

FORBES MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 147 mots

La maladie de Forbes, également appelée maladie de Cori ou glycogénose de type III, est une maladie héréditaire rare dans laquelle la dégradation du glycogène en résidus de glucose simples est incomplète, entraînant l'accumulation de composés intermédiaires dans les cellules du foie. L'enzyme déficiente est l'amylo-1,6-glucosidase, une des nombreuses enzymes impliquées dans la dégradation du glyc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-forbes/#i_97105

GIERKE MALADIE DE VON

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 179 mots

La maladie de von Gierke, ou glycogénose de type I, est la plus fréquente des maladies héréditaires du stockage du glycogène. C'est une maladie transmise sur le mode autosomique récessif, liée au blocage du métabolisme du glycogène par déficit d'une enzyme, la glucose-6-phosphatase, qui contrôle la libération d'unités de glucose simple, à partir du glycogène stocké dans le foie. Ce défaut entraîn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-von-gierke/#i_97105

HERS MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 153 mots

La maladie de Hers, ou glycogénose de type VI, est une maladie héréditaire du métabolisme, liée au déficit d'une enzyme hépatique, la glycogène phosphorylase, qui contrôle le catabolisme du glycogène hépatique en simples résidus de glucose, ensuite utilisés pour combler les besoins énergétiques de l'organisme. Le déficit enzymatique entraîne l'accumulation de glycogène, une hépatomégalie majeure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-hers/#i_97105

McARDLE MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 168 mots

Également appelée glycogénose de type V, la maladie de McArdle est une maladie métabolique rare due au déficit en glycogène phosphorylase dans les cellules musculaires. En l'absence de cette enzyme, les cellules musculaires sont incapables de dégrader leur glycogène pour fournir l'énergie nécessaire lors d'un effort musculaire. L'activité musculaire est alors totalement dépendante de la disponibil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-mcardle/#i_97105

POMPE MALADIE DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 168 mots

La maladie de Pompe, également appelée glycogénose de type II, est une maladie héréditaire caractérisée par un défaut du métabolisme du glycogène, entraînant une maladie musculaire habituellement fatale ou cours des cinq premières années de la vie. Le défaut responsable de cette maladie est extrêmement rare (moins de 1 pour 150 000 naissances) et se transmet sur le mode autosomique récessif : il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-pompe/#i_97105

SURCHARGE SYNDROMES DE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 370 mots

Le déficit ou le blocage des voies normales du métabolisme dans l'organisme humain aboutit à l'épargne et au dépôt de certains matériaux qui finissent par encombrer les tissus où ils sont accumulés. Le foie, plaque tournante du métabolisme, est au premier chef concerné par cette forme de pathologie lorsqu'il se charge exagérément de corps gras (stéatose) ou encore de glycogène. Une surcharge en gl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndromes-de-surcharge/#i_97105

Pour citer l’article

« GLYCOGÉNOSES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/glycogenoses/