GIULIANO DA MAIANO (1432-1490)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les documents attestent la présence de Giuliano da Maiano à Florence à partir de 1455. À cette époque, il est à la tête d'un atelier de travaux sur bois, et exécute notamment des ouvrages de marqueterie, selon la mode du moment (armoires de la sacristie de Santa Maria del Fiore). Cette spécialisation, qui faisait appel à une connaissance approfondie des nouvelles règles de la perspective, l'amena tout naturellement à une activité d'architecte : en 1461, on lui confie l'achèvement de la lanterne de la coupole de la cathédrale de Florence, d'après le dessin de Filippo Brunelleschi. Il participe également, avec Donatello et Verrocchio, à un concours pour la construction d'une chapelle dans la cathédrale d'Orvieto. À partir de ce moment, il partage son temps entre son atelier, où désormais il se limite à fournir des dessins et à surveiller la réalisation des œuvres, et les chantiers d'architecture, où il acquiert une bonne renommée en tant que continuateur de Brunelleschi et de Michelozzo. En 1470, dans une lettre, il est désigné comme famoso architettore. En fait, son succès témoigne, plutôt que d'une réelle adhésion aux principes de Brunelleschi, de l'orientation que, partant du grand maître, avait pris l'architecture toscane vers le milieu du xve siècle. Les édifices qui relèvent, entièrement ou en partie, de la conception de Giuliano da Maiano ne reflètent en effet que d'une façon assez superficielle la leçon de ser Filippo : le palais des Pazzi et le palais de lo Strozzino à Florence, à l'achèvement desquels il contribua entre 1465 et 1472, le palais Spannocchi à Sienne, qu'il édifia en 1473, se caractérisent par leur élégance austère qui reproduit en apparence les structures compactes de Brunelleschi, sans en reprendre l'articulation rigoureuse et massive des volumes. L'élément décoratif joue un rôle import [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  GIULIANO DA MAIANO (1432-1490)  » est également traité dans :

BENEDETTO DA MAIANO (1442-1497)

  • Écrit par 
  • Jean-René GABORIT
  •  • 359 mots
  •  • 1 média

Sculpteur sur bois de formation, Benedetto da Maiano travailla d'abord en collaboration avec son frère, Giuliano da Maiano, qui était architecte. C'est sans doute sur les dessins de son frère qu'il exécuta entre 1474 et 1476 sa première œuvre importante en marbre : l' Autel des reliques de saint Savin dans la cathédrale de Faenza où, malgré quelques gaucheries, on remarque s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benedetto-da-maiano/#i_80380

Pour citer l’article

Gabriella RÈPACI-COURTOIS, « GIULIANO DA MAIANO (1432-1490) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/giuliano-da-maiano/