GEOFFROY DE MONMOUTH (1100 env.-1154)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chroniqueur anglais de l'époque médiévale et évêque de Saint-Asaph (1152), né vers 1100, mort en 1155, Geoffroy de Monmouth donne dans son œuvre principale, Historia regum Britanniae, une place prépondérante au roi Arthur, qui lancera la vogue de ce personnage dans la littérature européenne.

Dans trois passages de son Historia, Geoffroy se désigne lui-même sous le nom de « Galfridus Monemutensis », ce qui laisse penser qu'il est originaire de Monmouth. On lui prête également d'éventuelles origines bretonnes. Divers documents témoignent de sa présence à Oxford pendant la période 1129-1151. Geoffroy prétend que son Historia est une traduction d'un livre très ancien en langue bretonne rapporté de Bretagne par Walter, archidiacre d'Oxford, mais il semble que ce soit là une pure invention. En revanche, il est certain que Geoffroy passe la majeure partie de sa vie à Oxford où il est ecclésiastique et où il fréquente assidûment Walter, qui partage son goût pour la littérature. On pense qu'il est peut-être chanoine de saint Augustin au collège laïque Saint-George que dirige alors Walter.

L'Historia regum Britanniae, publiée entre 1135 et 1139, est l'un des livres médiévaux qui ont connu le plus de succès, bien que sa valeur historique soit quasi nulle. L'histoire débute avec la conquête de la Bretagne par les Troyens Brutus (Brut, en ancien français), petit-fils d'Énée, et Corineus (qui a donné son nom à la région des Cornouailles), lesquels exterminent les géants qui peuplaient la Bretagne. S'ensuivent les règnes des premiers rois, jusqu'à la conquête de l'île par les Romains. On retrouve alors des épisodes bien connus, tels que l'histoire de Locrine et de Sabrina, la fondation de Bath par Bladud et de Leicester par Leir (Lear), ainsi que la partition du royaume de Leir au profit de ses deux filles ingrates. Le récit de l'invasion des Saxons durant le règne de Vortigern, l'horrible usurpateur, de la résistance contre les Saxons, menée par Vortimer et couronnée de succès, du retour au pouvoir des dignes héritiers du trône, suivi par les règnes mémorables d'Aurelius et de so [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  GEOFFROY DE MONMOUTH (1100 env.-1154)  » est également traité dans :

ARTHURIEN CYCLE

  • Écrit par 
  • Cedric E. PICKFORD
  •  • 5 710 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La matière historique »  : […] Les thèmes de Nennius avaient déjà été traités au milieu du vi e  siècle par Gildas dans son De excidio et conquestu Britanniae . Ce sont donc des événements historiques auxquels Nennius fait allusion. Il précise que la douzième bataille où triompha Arthur se déroulait in monte Badonis . Cependant, grâce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycle-arthurien/#i_10683

CYCLE ARTHURIEN DANS LA FANTASY

  • Écrit par 
  • Anne BESSON
  •  • 2 481 mots

Dans le chapitre « Entre fidélité et innovation  »  : […] Tout inventives qu'elles soient, ces réécritures revendiquent avec un bel ensemble leur fidélité à des sources médiévales qu'elles n'hésitent pas à convoquer. Cela contribue à leur statut ambivalent, entre fiction merveilleuse et mise à jour de vérités immémoriales enfouies. Nos deux pionnières, Stewart et Bradley, s'appuyaient ainsi très directement sur deux intertextes majeurs : la source histor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycle-arthurien-dans-la-fantasy/#i_10683

GAUVAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 953 mots

Un héros solaire du nom de Gwalchmei apparaît dans les triades galloises du haut Moyen Âge (petits poèmes mnémotechniques citant trois héros, trois exploits ou trois merveilles) ; ce même nom réapparaît dans les traductions galloises de l' Histoire des rois d'Angleterre de Geoffrey de Monmouth (vers 1130), comme équivalent de Galguanus ou de Walwanius. C'est sans doute Geoff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gauvain/#i_10683

MALORY sir THOMAS (1408-1471)

  • Écrit par 
  • Henri FLUCHÈRE
  •  • 423 mots

Longtemps resté mystérieux, l'auteur de Morte Darthur , ou La Mort d'Arthur , publié en 1485 par le premier imprimeur anglais William Caxton (1422-1491), a pu, grâce à divers documents rassemblés dans une étude de Vinaver (1929), être identifié sous les traits d'un gentilhomme du Warwickshire, dont la vie fut aventureuse à souhait. Soldat, il combattit à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malory-sir-thomas/#i_10683

MERLIN

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 1 015 mots

La littérature médiévale galloise possède quelques poèmes où il est question de la légende de Myrddin, fou misérable exilé dans la forêt écossaise, traqué par ses ennemis. Plus tard, Myrddin est doté du don de prophétie, et sa folie est expliquée par une vision qu'il eut au cours d'une grande bataille où mourut son seigneur. La Vie écossaise de saint Kentigern donne un grand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merlin/#i_10683

Pour citer l’article

« GEOFFROY DE MONMOUTH (1100 env.-1154) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/geoffroy-de-monmouth/