GALÈRE (250 env.-311) empereur romain (305-311)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Empereur romain (305-311), né vers 250 près de Serdica en Thrace (auj. Sofia, en Bulgarie), mort en 311.

Issu d'une famille modeste, Caius Galerius Valerius Maximianus, dit Galère, s'illustre par sa carrière militaire. Le 1er mars 293, l'empereur Dioclétien fonde la tétrarchie. Il répartit ainsi le pouvoir au sein d'un collège de quatre princes : deux augustes au sommet, Maximien et lui-même, et deux césars, Galère et Constance Ier Chlore, qui exécutent leurs ordres. Dioclétien conserve l'administration de la partie orientale de l'Empire. À sa demande, Galère divorce pour épouser sa fille, Valeria. Après avoir gouverné l'Égypte de 293 à 295, Galère prend le commandement des opérations défensives contre les Sassanides en 297. Après une défaite, il remporte une victoire décisive qui renforce son influence auprès de Dioclétien. Galère s'attaque ensuite aux Balkans où il remporte de nombreuses victoires. Païen convaincu, il persuade l'empereur d'entreprendre la persécution des chrétiens à Nicomédie en 303.

Quand Dioclétien et Maximien abdiquent le 1er mai 305, Galère devient auguste de l'est de l'Empire et gouverneur des Balkans et de l'Anatolie. En théorie, il est soumis au pouvoir du deuxième auguste, Constance Ier Chlore, qui gouverne l'ouest de l'Empire. Cependant, il fait nommer deux de ses favoris, son neveu Maximin Daia et Sévère, au commandement des parties orientales et occidentales de l'Empire, ce qui lui assure, dans la pratique, un pouvoir absolu.

À la mort de Constance Ier Chlore en 306, Galère place Sévère en Occident en tant qu'auguste, mais il concède le titre de césar au fils de Chlore, Constantin, qui est soupçonné (à juste titre) de sympathie pour les chrétiens. La suprématie de Galère est désormais sur le déclin : Sévère est bientôt renversé (306) et assassiné par Maxence, le fils de l'ancien auguste Maximien.

Galère envahit l'Italie mais est forcé de battre en retraite. En 308, il provoque une rencontre à Carnuntum sur le Danube avec Dioclétien et Maximien pour dénoncer Maxence comme usurpateur. Le 11 novembre, Galère proclame auguste de l'Occident son ami Licinius qui ne contrôle dans la pratique que la région du Danube.

Gouverneur sans pitié, Galère impose une taxe sur les populations urbaines et poursuit la persécution des chrétiens. Pendant l'hiver de 310-311, une douloureuse maladie l'immobilise. Craignant qu'elle ne soit une vengeance du dieu des chrétiens, il promulgue, le 30 avril 311, un édit de tolérance. Il mourra peu après, laissant le pouvoir à son neveu Maximin Daia.

—  Universalis

Classification

Autres références

«  GALÈRE (250 env.-311) empereur romain (305-311)  » est également traité dans :

ASCENSION DE CONSTANTIN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 200 mots

305 Abdication de Dioclétien, fondateur de la tétrarchie. 306 Constantin acclamé César en Bretagne ; Maxence prend le titre de princeps à Rome. 307 Maxence bat Sévère envoyé pour le combattre. 308 Tentative de remise en ordre de Galère : Constantin confirmé comme César ; Maxence déclaré usurpateur ; Licinius, nouvel Auguste. 310 Constantin bat Maximien tandis que l'armée de Maxence défait l' […] Lire la suite

CIVILISATION ROMAINE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 275 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Les religions de l'Empire romain »  : […] Polythéiste, la religion romaine était indissociable des structures sociales et politiques de la cité. Tout magistrat, à commencer par l’empereur, exerçait des fonctions sacerdotales, en présidant les rites au côté des prêtres. Dans la pratique rituelle, le sacrifice consistait à offrir aux dieux un présent – soit un animal égorgé (sacrifice sanglant), soit des boissons, des graines, de l’encens […] Lire la suite

DE LA TÉTRARCHIE DE DIOCLÉTIEN À LA MONARCHIE DE CONSTANTIN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Antony HOSTEIN
  •  • 445 mots

284 Avènement de Dioclétien qui est un officier de l'empereur Carin mort assassiné. La multiplication des fronts l'oblige à prendre comme collègue l'un de ses généraux, Maximien, envoyé en Gaule contre les bagaudes (paysans révoltés). 286 Usurpation en Bretagne de Carausius, lieutenant de Maximien. Dioclétien fait de son collègue Maximien, alors simple césar, un empereur à part entière. 293 Le […] Lire la suite

LICINIUS (250 env.-325) empereur romain (307-323)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 366 mots

Empereur romain (308-324), né vers 250 en Illyrie, mort en 325 à Thessalonique. Fils de paysans, Valerius Licinianus Licinius gravit les échelons de la hiérarchie militaire avant d'être subitement élevé au rang d'auguste, en novembre 308, par son ami Galère, empereur romain depuis 305. Ce dernier espère ainsi lui confier le gouvernement de l'Occident mais l'Italie, l'Afrique et l'Espagne étant a […] Lire la suite

MAXIMIN DAIA (mort en 313) empereur romain (307-313)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 332 mots

Empereur romain (308-313), mort en 313 à Tarse, en Cilicie. Simple berger, Maximin Daia (en lat. Galerius Valerius Maximinus) rejoint l'armée, où il progresse rapidement dans la hiérarchie. Le 1 er  mai 305, date de l'abdication des empereurs Dioclétien et Maximien, il est proclamé césar du nouvel auguste, son oncle Galère, qui le charge de gouverner la Syrie et l'Égypte. Lorsque Galère élève Li […] Lire la suite

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 5 457 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Dioclétien et la tétrarchie (284-305) »  : […] Pour la première fois depuis longtemps un règne allait durer plus de vingt ans et se terminer par une abdication volontaire. Tels furent la chance et le mérite de Dioclétien, cet officier dalmate dont l'esprit organisateur et ingénieux créa les institutions du « Bas-Empire », en systématisant l'œuvre de ses prédécesseurs depuis Septime Sévère. Arrivé au pouvoir dans l'idée de régner seul, il en vi […] Lire la suite

TÉTRARCHIE

  • Écrit par 
  • Antony HOSTEIN
  •  • 240 mots
  •  • 1 média

La tétrarchie fut mise en place en 293. Elle désigne le système de gouvernement collégial de l'Empire romain entre quatre princes, Dioclétien, Maximien, Galère et Constance I er Chlore, tous issus de l'armée et originaires des Balkans. La concorde entre les empereurs était assurée par des mariages, par une préséance des anciens, qualifiés d'« augustes » (Dioclétien et Maximien), sur les nouveaux […] Lire la suite

Pour citer l’article

« GALÈRE (250 env.-311) empereur romain (305-311) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/galere-250-env-311-empereur-romain-305-311/