MAXIMIN DAIA (mort en 313) empereur romain (307-313)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Empereur romain (308-313), mort en 313 à Tarse, en Cilicie.

Simple berger, Maximin Daia (en lat. Galerius Valerius Maximinus) rejoint l'armée, où il progresse rapidement dans la hiérarchie. Le 1er mai 305, date de l'abdication des empereurs Dioclétien et Maximien, il est proclamé césar du nouvel auguste, son oncle Galère, qui le charge de gouverner la Syrie et l'Égypte. Lorsque Galère élève Licinius au rang d'auguste en 308, Maximin Daia, irrité par cette nomination, se fait proclamer auguste par ses troupes. malgré l'opposition de Galère qui ne reconnaîtra son titre qu'en 310.

Païen fervent, Maximin Daia ordonne en 306, puis en 308, un sacrifice général aux divinités païennes. Les chrétiens réfractaires sont mutilés et envoyés travailler dans les mines et les carrières. Les exécutions seront peu nombreuses, sauf en Égypte. En 311, il accepte à contrecœur l'édit de tolérance envers les chrétiens promulgué par Galère mais tente toujours de favoriser le retour du paganisme. Il encourage ainsi les villes et les provinces à demander l'expulsion des chrétiens de leur territoire, et fait forger des textes apocryphes antichrétiens, intitulés Actes de Pilate, qu'il fait enseigner dans les écoles. À l'automne de 312, Maximin Daia atténue légèrement les persécutions, contre les chrétiens et, peu avant sa mort en 313, promulgue un édit tolérant entièrement la foi chrétienne et restituant à l'Église les biens qu'il avait confisqués.

À la mort de Galère, en 311, Maximin Daia occupe l'Asie Mineure. À cette date, le pouvoir était alors partagé entre Constantin Ier et Maxence, pour le côté Occident, et Licinius et Maximin Daia pour le côté Orient. En 313, il envahit les possessions de Licinius en Thrace mais, vaincu à Tzurulum, il est contraint de battre en retraite en Asie Mineure avant de se suicider à Tarse.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  MAXIMIN DAIA (mort en 313) empereur romain (307-313)  » est également traité dans :

GALÈRE (250 env.-311) empereur romain (305-311)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 461 mots

Empereur romain (305-311), né vers 250 près de Serdica en Thrace (auj. Sofia, en Bulgarie), mort en 311. Issu d'une famille modeste, Caius Galerius Valerius Maximianus, dit Galère, s'illustre par sa carrière militaire. Le 1 er  mars 293, l'empereur Dioclétien fonde la tétrarchie. Il répartit ainsi le pouvoir au sein d'un collège de quatre princes : deux augustes au somm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galere-250-env-311-empereur-romain-305-311/#i_42377

LICINIUS (250 env.-325) empereur romain (307-323)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 366 mots

Empereur romain (308-324), né vers 250 en Illyrie, mort en 325 à Thessalonique. Fils de paysans, Valerius Licinianus Licinius gravit les échelons de la hiérarchie militaire avant d'être subitement élevé au rang d'auguste, en novembre 308, par son ami Galère, empereur romain depuis 305. Ce dernier espère ainsi lui confier le gouvernement de l'Occident mais l'Italie, l'Afrique et l'Espagne étant a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/licinius/#i_42377

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 5 457 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Constantin, néophyte chrétien »  : […] La situation s'éclaircit peu à peu par éliminations successives, et en 312 demeuraient en présence en Occident Constantin et Maxence, en Orient Licinius et Maximin Daia, mais la tétrarchie avait vécu : en 313, deux empereurs restaient seuls, Constantin, qui avait vaincu Maxence près de Rome (pont Milvius), et Licinius, car Maximin, vaincu aussi, était mort peu après. Ils s'accordèrent d'abord, re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-l-antiquite-tardive/#i_42377

Pour citer l’article

« MAXIMIN DAIA (mort en 313) empereur romain (307-313) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maximin-daia/