LICINIUS (250 env.-325) empereur romain (307-323)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Empereur romain (308-324), né vers 250 en Illyrie, mort en 325 à Thessalonique.

Fils de paysans, Valerius Licinianus Licinius gravit les échelons de la hiérarchie militaire avant d'être subitement élevé au rang d'auguste, en novembre 308, par son ami Galère, empereur romain depuis 305. Ce dernier espère ainsi lui confier le gouvernement de l'Occident mais l'Italie, l'Afrique et l'Espagne étant aux mains de l'usurpateur Maxence, tandis que Constantin le Grand règne sur la Gaule et la Bretagne, Licinius doit alors se contenter de la Pannonie. Lorsque Galère meurt en 311, Licinius s'empare des terres que celui-ci dominait en Europe, puis épouse la demi-sœur de Constantin, Constance, en 313. La même année, il vainc l'auguste de l'est de l'Empire, Maximin Daia, à Tzurulum, à l'est d'Andrinople (Thrace), et le poursuit jusqu'en Asie Mineure, où Maximin Daia meurt. Toute la moitié est de l'Empire passe ainsi sous la domination de Licinius.

Après une brève période d'accord entre les deux augustes, Constantin force Licinius à restituer les provinces de Pannonie et de Mésie. Il s'ensuit dix années de paix difficile, durant lesquelles Licinius élargit son armée et accumule un grand trésor afin de se lancer en guerre contre Constantin. Ce dernier le bat pourtant à Andrinople puis à Chrysopolis (auj. Üsküdar, près d'Istanbul) en 324. Licinius se rend et est exilé à Thessalonique, où il est exécuté l'année suivante pour tentative de rébellion.

Au cours de sa campagne contre Maximin Daia, Licinius fait prononcer à son armée une sorte de prière monothéiste très proche de celle que Constantin imposera par la suite. En 313, il promulgue avec Constentin un édit de tolérance (édit de Milan) envers les chrétiens qui restaure également les biens confisqués à l'Église. Les contemporains de Licinius, comme l'auteur latin Lactance et l'évêque Eusèbe, le prendront pour cette raison pour un converti. Licinius finira néanmoins par s'aliéner les chrétiens, contre lesquels il lancera une persécution modérée vers 320.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  LICINIUS (250 env.-325) empereur romain (307-323)  » est également traité dans :

CONSTANTIN LE GRAND (285 env.-337)

  • Écrit par 
  • Paul PETIT
  •  • 2 357 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La carrière politique »  : […] Flavius Valerius Constantinus, né à Naissus entre 280 et 285, est le fils de Constance I er (dit Chlore) et de sa concubine Hélène. Durant la tétrarchie, Constance étant en Occident le césar de Maximien, Constantin vécut près de Dioclétien, à Nicomédie, entra dans l'armée et resta auprès de Galère jusqu'après 305. Son père, devenu auguste de l'Occident, peu avant sa mort, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constantin-le-grand/#i_26540

DE LA TÉTRARCHIE DE DIOCLÉTIEN À LA MONARCHIE DE CONSTANTIN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Antony HOSTEIN
  •  • 445 mots

284 Avènement de Dioclétien qui est un officier de l'empereur Carin mort assassiné. La multiplication des fronts l'oblige à prendre comme collègue l'un de ses généraux, Maximien, envoyé en Gaule contre les bagaudes (paysans révoltés). 286 Usurpation en Bretagne de Carausius, lieutenant de Maximien. Dioclétien fait de son collègue Maximien, al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-la-tetrarchie-de-diocletien-a-la-monarchie-de-constantin-reperes-chronologiques/#i_26540

ROME ET EMPIRE ROMAIN - L'Antiquité tardive

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 5 457 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Constantin et la dynastie constantinienne (306-363) »  : […] La seconde tétrarchie, qui fut mise en place le 1 er mai 305, ne dura guère : au lendemain de la mort de Constance, en 306, l'armée de Bretagne proclama Auguste, sans tenir compte des règles, son fils Constantin, et Maxence saisit l'occasion pour se faire proclamer à Rome, rappeler son père Maximien au service, et éliminer Sévère, qui était alors en Occident le seul Augu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-l-antiquite-tardive/#i_26540

Pour citer l’article

« LICINIUS (250 env.-325) empereur romain (307-323) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/licinius/